Affiche Watermelon Man

Critiques de Watermelon Man

Film de (1970)

Critique de Watermelon Man par Ciné Water

Watermelon Man est un film de blaxploitation. Du moins dans ses prémices, Sweet Sweetback’s Baad Asssss Song qui sortira un an plus tard est, lui, vraiment considéré comme le premier film 100% black. Les deux sont signés du même auteur, Melvin Van Peebles. Il y en a eu des films où on se réveille un matin pour avoir un changement brusque dans sa vie, on croit au rêve mais la réalité nous dépasse.... Lire la critique de Watermelon Man

7
Avatar Ciné Water
7
Ciné Water ·

"That guy needs a sun lamp like Fred Astaire needs dancing lessons."

Melvin Van Peebles est avant tout connu pour avoir initié le registre de la blaxploitation avec le bordélique et rageur Sweet Sweetback's Baadasssss Song, tourné comme un porno cheap de l'époque tout en conservant un ton dur et sérieux, dans lequel il incarnait lui-même un orphelin en fuite après avoir sauvé un membre des Black Panther d'un lynchage par des policiers blancs. Mais un an avant... Lire l'avis à propos de Watermelon Man

1
Avatar Morrinson
5
Morrinson ·

Critique de Watermelon Man par Ygor Parizel

Comédie plutôt cool. Les 20 premières minutes sont un peu lourdingues mais lorsque le personnage principal a son "petit problème" les situations deviennent absurdes et dingues, les répliques sont croustillantes. Le jeu hystérique de l'acteur peut énervé mais colle bien au sujet. En plus, la réflexion est présente dans cette histoire. Lire l'avis à propos de Watermelon Man

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·