Sweet Missouri

Avis sur Winter's Bone

Avatar Al_
Critique publiée par le

Bienvenue au Missouri, terre oubliée du monde où les lycées enseignent aussi bien comment s’occuper d’un nourrisson que de manipuler un fusil et défiler au pas.
Bienvenue chez les red necks avec leurs têtes de tarés, leur œil mauvais, leur violence et leurs banjos.
Bienvenue dans un monde buté et sans avenir.

Ree a 17 ans et deux jeunes frères et sœurs dont elle a la charge depuis que sa mère est invalide. Elle cherche son père, dealer, disparu depuis plusieurs jours et dont seul le retour pourra empêcher la saisie de la maison familiale, dernier rempart avant l’indigence complète.

Winter’s bone, c’est la quête de cette adolescente qui se bat avec une farouche détermination pour retrouver son père mort ou vif. Une jeune fille qui se bat pour sa famille, mère adolescente par procuration, quand ses copines le sont pour de vrai. Elle avance continuellement malgré les menaces d’une communauté repliée sur elle-même ou les coups qu’elle endure car elle est faite du même bois que ceux qu’elle affronte.

Superbement interprété par Jennifer Lawrence avant qu’elle n’aille se perdre dans Hunger Games, le personnage de Ree porte ce récit perdu dans un ciel gris et lourd, à travers lequel le soleil ne perce jamais. Un film prenant et dur, une vision dardennienne de Délivrance. Une réalisation crue et documentaire dans sa peinture de ces laissés pour compte de l’Amérique, auxquels John Hawkes et Sheryl Lee prêtent aussi leurs visages.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 311 fois
11 apprécient

Autres actions de Al_ Winter's Bone