👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Après un premier spin-off plus ou moins mitigé, on retrouve Wolverine sous la houlette de James Mangold qui nous emmène quelques années après les événements de l'exécrable L'affrontement final pour suivre un Logan qui va se retrouver au Japon face à un ancien officier dont il avait sauvé la vie en 1945.

Si cette œuvre m'avait énormément déçu par le passé, une nouvelle vision s'est avéré plus convaincante, adhérant cette fois-ci à ce choc des cultures qui envoi Wolverine au pays du soleil levant. Alors, s'il y a bien quelques points toujours décevants (notamment la partie finale), il reste tout de même assez efficace, avec un concept vraiment sympa où Logan devra faire face à lui-même, son passé, ses pouvoirs et ses idéaux. Il y a bien un peu de surenchères sur certains points, ainsi qu'un aspect psychologique peu convaincant (autour des visions de Jean notamment), mais ce n'est guère préjudiciable pour apprécier les 2h20, à peu près, de films.

Effectivement, tension et intérêt sont présents, surtout dans la première partie de l'œuvre tandis que le personnage de Wolverine, ainsi que ses deux alliés féminins, sont vraiment intéressants et intrigants (au contraire de La Vipère, représentant un méchant raté). De plus, les scènes d'actions sont assez lisibles et réussies, tout comme la mise en scène efficace de Mangold et sa façon de savoir prendre son temps pour mieux présenter le concept et les enjeux. Hugh Jackman est toujours impeccable dans la peau de la bête, sachant être à la fois bestial et fragile, tandis qu'il est ici assez bien entouré, notamment les personnages étant dans son camp.

Si cette opus m'avait d'abord laissé de marbre, il s'avère finalement assez efficace et sympathique à suivre, avec un concept vraiment intéressant, tout comme les personnages, et assez bien exploité par James Mangold malgré quelques points faibles.

Docteur_Jivago
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes 2013 au Cinéma, Mes Années 2010 au cinéma et Super-héros

il y a 7 ans

40 j'aime

7 commentaires

Wolverine : Le Combat de l'immortel
Pod607
2

Wolverine : Le faux raccord de l'immortel

CETTE CRITIQUE A ÉTÉ COMPLÉTÉE Vu le nombre de downvotes que je me prends pour cette critique un peu assassine, je me suis fendu de quelques précisions à la toute fin. (Enfin, quelques. Les...

Lire la critique

il y a 9 ans

58 j'aime

35

Wolverine : Le Combat de l'immortel
Hypérion
4

Wolverine : l'opération gâchage, suite (et fin, espérons-le)

Alors... Comment dire. Ceux qui me suivent connaissent à présent mon amour pour le genre du film de super-héros, je m'en suis déjà expliqué dans ma critique de "Green Lantern", donc je vais m'éviter...

Lire la critique

il y a 8 ans

58 j'aime

7

Wolverine : Le Combat de l'immortel
Docteur_Jivago
7

Logan-san

Après un premier spin-off plus ou moins mitigé, on retrouve Wolverine sous la houlette de James Mangold qui nous emmène quelques années après les événements de l'exécrable L'affrontement final pour...

Lire la critique

il y a 7 ans

40 j'aime

7

Gone Girl
Docteur_Jivago
8
Gone Girl

American Beauty

D'apparence parfaite, le couple Amy et Nick s'apprête à fêter leurs cinq ans de mariage lorsque Amy disparaît brutalement et mystérieusement et si l'enquête semble accuser Nick, il va tout faire pour...

Lire la critique

il y a 7 ans

167 j'aime

29

American Sniper
Docteur_Jivago
8

La mort dans la peau

En mettant en scène la vie de Chris The Legend Kyle, héros en son pays, Clint Eastwood surprend et dresse, par le prisme de celui-ci, le portrait d'un pays entaché par une Guerre...

Lire la critique

il y a 7 ans

146 j'aime

31

2001 : L'Odyssée de l'espace
Docteur_Jivago
5

Il était une fois l’espace

Tout juste auréolé du succès de Docteur Folamour, Stanley Kubrick se lance dans un projet de science-fiction assez démesuré et très ambitieux, où il fait appel à Arthur C. Clarke qui a écrit la...

Lire la critique

il y a 7 ans

138 j'aime

40