Steve, arrêtes de draguer s'il te plait. Un film sympathique avec des amazones qui se démarquent.

Avis sur Wonder Woman

Avatar FloYuki
Critique publiée par le

Ayant beaucoup aimé le film Live de Patty Jenkins, j'ai entendu parler de ce long-métrage d'animation de 2009 et j'ai eu envie de le regarder. Je l'ai d'abord découvert en VOST parce que je ne trouvais pas de VF, jusqu'à aujourd'hui où j'ai enfin pu le découvrir en VF et sans censure (parce que Toonami a tendance à tout censurer, y compris dans avec les moments non-censurés, je les hais pour la censure qu'ils ont fait à "The Dark Knight Returns"). Enfin bon, cette version de Wonder Woman a attisé ma curiosité et mes éclaireurs étaient plutôt satisfaits dans la majorité. Maintenant que je l'ai vu, je peux dire que je ne le préfère pas au film de 2017 mais il faut admettre que c'est un bon film d'animation.

  • Positif

Personnages: Wonder Woman / Diana Prince (Delphine Braillon) est une princesse qui a toujours grandi sur l'île des amazones et qui cherche à découvrir le monde des hommes tout en cherchant à montrer à sa mère qu'elle est plus que prête pour le monde extérieur. C'est une héroïne très appréciable qu'on comprend quand on se met à sa place et qui apprend de son voyage dans le monde des hommes.
Hippolitte (Malvina Germain) est une reine qui cherche à se venger d'Arès après lui avoir gâché la vie pendant plusieurs années. Elle l'a gardé prisonnier pour faire en sorte qu'il paye éternellement pour ses crimes. C'est un personnage qu'on comprend quand on se met à sa place, surtout dans sa méfiance des hommes par peur qu'ils soient comme Arès.
Alexa (Noémie Orphelin) est une amazone qui préfère utiliser la philosophie plutôt que de se battre, c'est une amazone qui se démarque des autres assez facilement pour son coté philosophe. J'aime beaucoup ce personnage parce qu'elle est la preuve que les amazones ne sont pas toutes des guerrières qui règlent tous les problèmes par des combats. De plus, c'est aussi une bonne amie sur laquelle peut compter Diana lorsqu'elle a besoin d'aide.

Méchant: Arès (Patrick Borg) est le dieu de la guerre qui a enfin payé pour ses crimes avec le soulèvement de la reine Hippolitte. Il cherche à se venger des amazones, et surtout de la reine, pour le crime qu'elle a commis lors de leur guerre. On le comprend quand on se met à sa place. C'est un méchant qui réussit à être classe et à imposer le respect lorsque cela est nécessaire, même si il y a une méchante plus classe dans les ennemis de Wonder Woman, il reste un bon méchant pour ce long-métrage.

Féminisme: Il faut admettre que le sujet est assez bien traité dans la majorité du long-métrage, surtout avec Wonder Woman qui cherche à montrer que les femmes ne sont pas forcément des femmes qui ont tout le temps besoin d'aide, elles sont plus fortes qu'on le croirait au premier regard. Sinon, on sent bien que ce sont les femmes qui font la majorité du boulot ici, ça montre que le féminisme fonctionne ici.

Costumes: Je trouve les costumes assez jolis dans l'ensemble, et je ne parle pas que du costume de Wonder Woman mais aussi de la tenue habituelle des amazones et des différentes armures comme celle d'Arès. Bref, ce sont de jolis costumes à admirer, et qui arrivent à raconter certaines choses sur des personnages (comme la tenue de Wonder Woman ou celle d'Arès lors du combat final).

Histoire: Plusieurs années après la fin d'une guerre entre les amazones et Arès, Wonder Woman rencontre un habitant du monde des hommes et décide de l'accompagner dans ce monde pour le découvrir et pour arrêter Arès avant qu'il ne soit trop tard. C'est une histoire intéressante qui donne envie d'en savoir plus sur la façon dont elle va se terminer pour Wonder Woman et son peuple.

Introduction: Démarrer le long-métrage par une guerre entre Arès et Hippolite est une bonne introduction qui nous présente l'univers, qui nous permet de comprendre pourquoi cette guerre a lieu, sachant qu'elle va continuer dans l'avenir, et comment va se passer ce conflit entre les amazones et Arès dans l'avenir pour Wonder Woman.

VF: Ici, la VF n'est pas à regretter du tout, elle est même supérieure à la VO sur beaucoup de voix. Toutes les voix sont investies dans leurs personnages et elles collent très bien en fonction du personnage. Mes préférences vont pour Delphine Braillon en Diana Prince, Alexis Victor en Trevor et Patrick Borg en Arès (c'est beau).

Combats: Non seulement ce sont de belles chorégraphies de combat qui nous sont offertes ici mais on sent qu'ils ont réussi à adapter les combats de Wonder Woman avec ses pouvoirs, surtout contre les ennemis puissants. Il est vrai qu'il y en a peu mais ce n'est pas un gros problème pour autant.

Animation: Elle est de bonne qualité, on a des dessins soignés et bien travaillés avec des mouvements bien fluides pour les personnages. Je sais que ce long-métrage est sorti en 2009 mais je trouve que c'est réellement de la bonne animation qui nous est offerte ici.

Relations: Les différentes relations de ce long-métrage se développent bien petit à petit. Il n'y a pas que celle de Diana et Steve qui se développent assez bien, il y a aussi celle d'Artémis et de la reine Hippolitte qui apprennent du monde des hommes pour réussir à changer d'avis.

Décors: Ce sont des décors qui varient bien en fonction des endroits que le long-métrage nous fait explorer, j'ai une petite préférence pour les enfers qui sont vraiment sublimes malgré qu'ils ne soient pas parfait. Bref, ce sont des décors riches et de très bonne qualité.

Musiques: Dans la majorité, elles sont assez sympathiques et collent à ce qui se passe sans problème. Par contre, les musiques de la naissance de Diana et du générique de fin sont magnifiques, ce sont les meilleures sans aucun problème.

Mise en scène: Elle fonctionne assez bien dans la majorité du long-métrage, elle arrive à renforcer certaines scènes et nous aide à comprendre ce qui se passe sans avoir besoin de dialogue. Après, elle est un petit peu timide mais elle reste efficace.

Caméo: Je ne dirais pas de qui il s'agit dans ce long-métrage mais tous les fans de Wonder Woman l'auront reconnu et elle fait plaisir à voir. C'est un petit caméo mais efficace et qui ne nous empêche pas de continuer le long-métrage.

Fin: Après tout ce que Wonder Woman a traversé et vu, on peut dire que c'est une très belle fin pour elle. Avec cette fin, elle a de quoi être heureuse et le monde a enfin une héroïne prête à défendre le monde contre les criminels.

  • Négatif

Personnages secondaires: D'abord, il y a Perséphone (Alexia Papineschi). Le souci avec cette femme est qu'elle est une idiote. Alors, sa motivation de vouloir fonder une famille et de rencontrer un homme qui lui plait se comprend quand on se met à sa place mais il y a un problème avec ses actions dans ce long-métrage. Pour faire simple, son raisonnement n'est pas en accord avec ses actions (PARTIE SPOIL pour plus de détails). Après, il y a Artemis (Catherine Desplaces) qui est une guerrière adorant se battre tout en restant très fidèle aux traditions mais qui apprend aussi des autres lorsque cela est nécessaire. C'est une guerrière qui apprend à avoir de plus en plus de cœur et qui devient de plus en plus intéressante et attachante mais qui ne sert pas à grand chose dans ce long-métrage en tant que personnage. On a déjà Diana qui nous montre que les amazones peuvent apprendre des autres pour faire autre chose que du combat, même si le fait de la voir apprendre de la philosophie est intéressant.

Steve (Alexis Victor): C'est un soldat qui a su se rendre utile à certains moments, il faut l'admettre mais il aurait pu avoir beaucoup plus d'utilité pendant la bataille finale par exemple. Sinon, c'est un homme peu appréciable qui passe son temps à essayer de draguer Wonder Woman, ce qui le fait devenir rapidement énervant aux yeux des spectateurs et surtout des femmes. Aussi, je veux bien qu'il trouve que Wonder Woman est belle (et surtout sexy vu tes réactions) mais pas au point d'agir comme il l'a fait lorsqu'elle arrive la première fois avec sa tenue. On savait déjà qu'il la trouvait belle avant, pas la peine d'en rajouter à ce moment là avec son sifflement, surtout avec sa mère juste devant lui.

Explications: Pardon mais il y a plusieurs situations que je ne comprends pas, même pour un film d'animation. Déjà, comment Steve a pu redevenir aussi sobre dans la ruelle alors qu'il faut beaucoup de temps pour qu'il ne soit plus bourré ? Même pour un long-métrage d'animation, j'aimerais bien entendre une explication à ce sujet. Aussi, comment les amazones étaient-elles au courant que la bataille finale allait avoir lieu à Washington ? Quand, et surtout comment, est-ce que Diana les a prévenu ? Enfin bref, je trouve que ce long-métrage manque un peu d'explications sur ces moments là, même si ce n'est pas un drame.

Hadès: Excusez moi mais nous vous avons demandé Hadès, le dieu des enfers, pour certaines scènes et non le dieu du vin. Sérieusement, je pense qu'il s'agit d'un des Hadès les plus moches que j'ai jamais vu dans le cinéma. Même celui de Percy Jackson était plus classe (malgré qu'il soit plus irrespectueux à la mythologie grecque). Enfin bref, moi qui adore Hadès, j'ai été très déçu de cette version, qu'elle soit fidèle à celle du comics ou pas, ça reste très moche.

Durée: Ce long-métrage est trop court, j'aurais aimé avoir quelques minutes de plus pour avoir des scènes en plus, sachant qu'il en avait besoin. Ça se ressent surtout dans la dernière partie du long-métrage, on a l'impression qu'il a été un petit peu expédié à partir de là et c'est bien dommage, il ne faut pas avoir peur de faire durer certaines scènes quand c'est pour la bonne cause.

Humour: Il est léger mais il est présent et il ne fonctionne pas. On sent que les blagues ont été rajoutés exprès pour nous faire rire. D'ailleurs, ces scènes "drôles" sont surtout liées au personnage de Steve, ce qui n'arrange pas les choses. Enfin bon, c'est un humour un peu poussé dont on aurait pu se passer, même si ce n'est que mon avis.

!!! PARTIE SPOIL !!!

Perséphone: Que Perséphone veuille fonder une famille est une envie qui se comprend. Par contre, le fait qu'elle tombe amoureuse d'Arès n'est pas logique avec son raisonnement. Déjà, parce qu'elle sait que Arès réduira encore les amazones en esclavage mais aussi parce que c'est lui qui a provoqué la guerre (ainsi que la reine Hippolyte) qui est responsable de sa cicatrice à l’œil. Sa cicatrice a été faite par un homme, elle ne devrait même pas en aimer un pour ça mais les détester encore plus. Je sais que l'amour peut rendre idiot mais là ça ne colle pas avec ce personnage.

Mort: Non... Pas Alexa, c'était un de mes personnages préférés de ce long-métrage. Je ne dis pas que la mort ne fonctionne pas, je dis que je suis triste de la voir mourir aussi tôt. Sinon, c'est une mort qui fonctionne avec l'envie de vengeance d'Arès, elle se trouvait au mauvais endroit, au mauvais moment. Enfin bon, c'est dommage qu'elle meure parce que je l'appréciais beaucoup.

Référence: Quand vous avez vu Wonder Woman au bord de la falaise avec son cheval, ça m'a beaucoup rappelé Pocahontas qui dit au-revoir à John Smith à la fin du Disney. Après, ce n'est pas un problème, ce n'est qu'une petite référence sympathique pour ceux qui voit cette scène (même si c'est une référence personnelle).

Tournoi: C'est sympathique de voir que le tournoi des amazones est une compétition qui consiste à remporter plusieurs épreuves, ce sont des Jeux Olympiques. En tout cas, c'est une bonne manière pour montrer que les amazones sont coincées dans le passé, surtout dans leur marnière de voir les choses.

Alexis Victor: Faites attention avec Alexis Victor parce que, si vous avez regardé "Raiponce: la Série", vous entendrez plus Eugène que Steve mais c'est un détail qui ne vous marquera que si vous avez vu cette série avant comme moi.

Au final, c'est un long-métrage assez sympathique que j'ai eu l'occasion de découvrir. On a des personnages bien travaillés, une mise en scène efficace, une animation travaillée, de bonnes musiques et une très bonne VF. Après, il est vrai que l'humour est un peu forcé, que le film est trop court, que Steve est un personnage énervant et que Perséphone est une idiote, mais ça ne nous empêche pas d'apprécier le long-métrage comme il se doit. Après, il est vrai que je l'ai découvert tard, et c'est sûrement pour ça que ce n'est pas la version que je préfère, mais c'est aussi une bonne version à découvrir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 224 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

FloYuki a ajouté ce film d'animation à 2 listes Wonder Woman

Autres actions de FloYuki Wonder Woman