Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Woody et les Robots

Critiques de Woody et les Robots

Film de (1973)

  • 1
  • 2

Critique de Woody et les Robots par Rawi

En 2173, Miles Monroe (Woody Allen), un homme cryogénisé 200 ans (d'abstinence sexuelle plus les 4 ans de son mariage !) auparavant, est ramené à la vie par des scientifiques appartenant à un mouvement révolutionnaire. En effet, Monroe, dépourvu d'identité biométrique, est le candidat idéal pour infiltrer le "Aires Project" du gouvernement dictatorial en place. Risquant d'être arrêté, il fuit en... Lire l'avis à propos de Woody et les Robots

31 10
Avatar Rawi
8
Rawi ·

Utopia.

Dans la parfaite continuité de "Bananas" et de "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe...", Woody Allen joue à nouveau la carte de l'humour absurde et du burlesque, profitant de ce pastiche science-fictionnel pour rendre hommage au cinéma de Chaplin et de Buster Keaton. Comme pour les précédents films du cinéaste, l'ensemble est décousu et bordélique, se limitant surtout à un... Lire l'avis à propos de Woody et les Robots

22 4
Avatar Gand-Alf
6
Gand-Alf ·

Je crois au sexe et à la mort. Mais avec la mort, on est sûr de ne jamais être déçu.

Ce n'est pas un secret, Woody Allen adore les Marx Brothers et Tennessee Williams, et il va conjuguer la somme dans un film de science-fiction tout à fait improbable mais ô combien drôle et jubilatoire. Woody joue ici un quidam qui, réveillé deux cent ans plus tard,va devenir malgré lui le chef d'une révolution destinée à renverser le gouvernement américain du futur, soit en 2073. Ça ne va pas... Lire l'avis à propos de Woody et les Robots

3
Avatar Boubakar
7
Boubakar ·

Robots après tout ( le reste )

Est-il une filmographie moins technologique, moins cybernétique et moins robotique que celle de Woody Allen ? Cinéaste particulièrement actif et régulier (sortant en moyenne un film chaque année, et ce depuis ses débuts en 1969 avec le très drôle Prends l’oseille et tire-toi), Woody Allen est principalement connu pour ses nombreuses comédies sophistiquées, son humour destiné en priorité à la... Lire la critique de Woody et les Robots

2
Avatar stebbins
3
stebbins ·

Woody et les robots (1973)

Ce film est atypique pour Woody Allen. Il s'agit d'un film de sciences fiction burlesque ... voire absurde. La science fiction est un genre qui se prend plutôt au sérieux et il est plutôt rare d'avoir des films de SF comiques. L'intrigue n'est pas très cohérente, il y a beaucoup de gags mais ils partent un peu dans les sens et ils sont souvent complètement farfelus. W Allen nous décrit un monde... Lire l'avis à propos de Woody et les Robots

2 3
Avatar greenwich
6
greenwich ·

Critique de Woody et les Robots par Maqroll

Quatrième film dans l’œuvre de Woody, ce Sleeper (oublions le titre français, purement commercial et ne correspondant à rien) se démarque du précédent, Bananas, auquel il emprunte pourtant sa trame de récit, par une mise en scène nettement plus recherchée et un scénario plus inventif. Ici aussi, on a l’histoire d’un petit homme (on pense plus d’une fois à Chaplin mais aussi à Jerry Lewis) qui... Lire l'avis à propos de Woody et les Robots

2
Avatar Maqroll
6
Maqroll ·

Critique de Woody et les Robots par Alligator

Allen qui s'essaie à la science-fiction, cela vaut son pesant de cacahuètes! Diane Keaton est sublime, si belle, Allen est si fou et si irréaliste. Très amusant, le film assume quelques idées subversives bien senties. Lire l'avis à propos de Woody et les Robots

Avatar Alligator
8
Alligator ·

Critique de Woody et les Robots par Cinemaniaque

Bien que l'on retrouve beaucoup d'elements du futur univers de Woody Allen (les discussions autant metaphysique que sexuelles), il manque un petit quelque chose pour faire de cette parodie de SF une belle reussite comme Bananas ou surtout Guerre et Paix. Reste un film souvent drole. Lire l'avis à propos de Woody et les Robots

Avatar Cinemaniaque
5
Cinemaniaque ·

Woody déguisé en robot [..]

Suite à une opération chirurgicale, Miles Monroe (Woody Allen) est cryogénisé, et se réveille deux cents ans plus tard.. Dans ce "nouveau monde", il est poursuivit par le pouvoir en place et devient -malgré sa réticence- héros de la rébellion, et séduit une charmante femme (Diane Keaton) qui le trouve repoussant au début mais qui est finalement séduite par son originalité. Les gags sont... Lire la critique de Woody et les Robots

1 1
Avatar aldanjack
6
aldanjack ·

Critique de Woody et les Robots par Fatpooper

je dirai que la première moitié est géniale et la seconde manque un peu de rythme et enchérit trop sur le burlesque; j'ai donc eu du mal à finir ce film bien qu'il y ait une série de répliques cultes et de très bons gags. mention spéciale aussi sur le jeu d'acteur de l'auteur qui fait bien l'idiot et sur la superbe plastique de diane keaton; je pense que c'est la première foi que je la vois... Lire la critique de Woody et les Robots

1
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·
  • 1
  • 2