Tintin fait le tour du Monde en 3 jours et chope le sida.

Avis sur World War Z

Avatar Miloon
Critique publiée par le (modifiée le )

On ne va pas parler du livre, de la comparaison, de ce qu'on retrouve dans le film ou pas. On va faire comme si j'avais pas lu le livre.
Et même en mettant le livre, qui est une pure tuerie (sans mauvais jeu de mot hihi), de côté, ce film est à chier.

Vous connaissez tous Tintin ? Le mec dont vous avez probablement suivi les aventures dans les BD ou au cinéma (Merci Spielberg, Moffat, Wright et Jackson). Un jour, le directeur du Soir lui annonce que y'a plus de budget pour lui permettre de faire ses conneries et qu'il est viré. C'est la Crise mon pôv' Tintin, même pour les personnages fictifs.
Tout tristounet, il décide de tenter sa chance à l'ONU. Enquêteur à l'ONU, c'est presque pareil qu'enquêteur pour Le Soir.

Tintin fut engagé. Mais les années passèrent. Milou devint trop vieux pour le suivre au 4 coins du monde et passent désormais ses vieux jours avec Haddock. Tintin, de son côté, trouva une gonzesse à qui il fit deux gamines insupportables. Pire, il commença à se laisser pousser les cheveux. Mais point habile pour l'entretien capillaire, aujourd'hui, il a le cheveu long et gras.

Après des années à enquêter et à voir des horreurs (il a couvert un concert de Justin Bieber parce qu'il avait perdu un pari avec ses collègues), il finit par prendre sa retraite et de devenir homme au foyer.
Mais un jour, coincé dans les embouteillages avec toute la famille, il remarque que les gens sont de plus en plus malpolis : ils ne font plus la manche pour demander à manger, ils se jettent carrément sur les passants pour les dévorer directement.
Outré, choqué, Tintin décide de prendre sa famille sous le bras, de les foutre dans un camping car afin de les éloigner de cette mauvaise influence. Il a tout de même le temps de réaliser que ce comportement de sauvage se transmet par simple morsure et qu'il faut quelques secondes seulement à la victime pour devenir aussi méchante que son bourreau.

Sur le chemin vers nulle part, il reçoit un coup de fil de son ancien boss qui est toujours grave in love pour sa gueule.

Général badass - "Faut que je te voie, tu me manques trop mon Tintin d'amour ! T'es le meilleur. The best of both world toussa ! Je t'envoie un hélicoptère pour te sauver de cette merdasse. Oh oui, je vais te sauver ma tartine sucrée... Je ne fais ça que pour toi mon chéri, tu le sais hein !"
Tintin - "Je viens avec ma femme et mes gosses"
Général badass - "Damned"

Tintin décide d'aller faire des courses parce qu'une de ses gamines a de l'asthme et comme par hasard, elle a pas son inhalateur dans sa putain de poche. NON, c'était dans sa putain de valise qui se trouvait dans le putain de coffre de leur putain de bagnole. Le truc trop utile qu'il faudrait surtout pas garder à porter de main en cas d'urgence, tu sais. Mais passons.
Donc ils vont à Carrefour Market. La meuf à Tintin manque de se faire gang banguer au rayon charcuterie mais on nous signale que si y'a pas de sang quand des mecs s'entre-tuent, une meuf ne peut pas se faire violer gratuitement dans un Carrefour Market.

A la sortie du magasin, ils décident d'aller se mettre à l'abri, pour la nuit, en attendant leur carrosse volant. Ils trouvent refuge chez des sans-papiers bien accueillants (le contraire serait quand même un comble !) et se lient d'amitié avec le gamin de la famille.
Le lendemain matin, je vous le donne dans le mille, les parents du gamin rejoignent le crew des zombies. Le gamin mexicain rejoint, de son côté, le crew de l'ONU (Paye ton ascenseur social). Ils réussissent à embarquer dans l'hélicoptère. Mais attendez... Juste avant, Tintin se fait cracher 3L de sang contaminé dans la bouche... et ne se transforme pas.
Et à aucun moment dans le film, il ne va le mentionner à qui que ce soit. Pourquoi faire, hein ? Franchement.

La Dream Team des gentils arrivent sur un porte-avion, à l'abri. Général Badass retrouve Tintin et lui annonce qu'il doit payer le droit de rester sur le porte-avion... en accompagnant l'espoir de l'humanité, un médecin qui doit fabriquer un antidote, en Corée du Sud.

Pour résumer, en Corée du Sud, le médecin se tue au bout de deux minutes en glissant sur le sol (!!!), Tintin trouve des cadavres en cendres qui bougent encore (!!!), un mec qui s'arrache les dents et qui parle de Jérusalem (!!!!!). Du coup, une heure plus tard, il atterrit à Jérusalem.

[PAUSE]
Avant de passer à la suite de l'histoire, je voudrai revenir sur un passage en Corée du Sud. Le passage où la femme de Tintin l'appelle la nuit alors qu'elle est dans son lit, toute tristounette parce que son mari est loin d'elle et que c'est la fin du monde. Parfaitement consciente que son mari n'est pas un enquêteur à la Derrick mais bel et bien un mec qui bosse sur le terrain, qui voit et vit des choses terrifiantes et dangereuses (c'est pour ça qu'elle fait un gros caca mou pour qu'il retourne pas sur le terrain d'ailleurs), elle l'APPELLE SUR SON TÉLÉPHONE ALORS QU'IL EST EN MISSION (!!!!!!!!!). Elle cause la mort d'une personne, d'un soldat. Elle fait foirer une opération qui se voulait discrète pour augmenter les chances de réussite de la mission. Et PIRE, Tintin, quand il l'a au téléphone, il ne lui dit pas : "Écoute meuf, je suis sur le terrain, je risque ma peau, je comprends que tu flippes mais si tu te retiens pas d'être conne deux minutes, y'aura personne pour rentrer et te mettre ta cartouche". Il lui dit "oui, j'étais un peu occupé".
J'attends avec impatience le lendemain, qu'elle lui refasse le coup et qu'ils meurent tous. L'avenir du monde dans les mains d'un connard qui a épousé une gogole.
[LECTURE]

A Jérusalem, les gens ont construits des remparts comme dans Pacific Rim. Mais les gens qui sont en sécurité, ils sont cons. Au lieu de fermer leur gueule pour ne pas attirer l'attention sur eux, ils se mettent à gueuler des chansons hippies.
Les zombies, pas cons, décident de faire une pyramide humaine. Ce pour plusieurs raisons :
1) : Les rejoindre parce que les chansons hippies, c'est fun.
2) : Pour battre le record du monde de pyramide humaine.
3) : Parce que c'est les soldes.
Et bien sûr, même si les remparts de la ville sont quand même 'achement hautes, les zombies arrivent à pénétrer dans la ville et bouffent tout le monde (sauf les vieux et les sidaïques). Tintin, accompagnée d'une meuf de l'armée, tente de prendre un avion pour se barrer (genre, y'a un aéroport, avec des avions, et c'est 4 hippies qui chantent qui attirent les zombies...).
Manque de bol, la militaire se fait mordre. Tintin lui coupe le bras et la rafistole comme il peut avant de la caler dans un siège en première classe sur Air Belarus, à destination de nulle part (destination de vacances ultra hype dans le film).

Pendant le vol, Tintin arrive à joindre Colonel Badass Jolikeur qui lui dit d'aller à Cardiff rejoindre Torchwood et demander à Captain Jack de faire un miracle. Mais pendant ce temps, sur le même vol, y'a une épidémie de zombies en seconde classe qui ne va pas tarder à atteindre la première.
Dans un premier temps, il décide sobrement de fermer les rideaux qui séparent première et seconde classe. Puis il se rappelle que les zombies ont bien l0lé devant un rempart géant. N'écoutant que son intelligence, il décide de construire un rempart à base de valises (!!!) histoire de gagner du temps (vu qu'il reste une heure de vol, y'a trop moyen de s'en sortir). Mais en vrai, ça fonctionne pas trop bien.
Rien à battre, YOLO, notre héro aux cheveux gras balance une grenade sur les zombies en plein vol et fait un GROS TROU dans l'avion... qui s'écrase non loin de Cardiff (oh bah ça, ça tombe bien alors !).

Sur place, Captain Jack est absent. Il est probablement sur une autre planète en train de rouler des pelles à Alonso (ok, j'arrête avec mes allusions à Dr Who/Torchwood). A la place, on retrouve un Doctor de WHO (World Health Organization) (retiens cette phrase Stella, on en recause dans quelques semaines) qui va aider Tintin à récupérer des fioles de maladies mortelles mais soignables. Parce que notre ambassadeur L'Oréal a compris que les zombies n'en avaient rien à foutre des gens qui sont condamnés. Il se dit que ça serait une super idée si on inoculait des maladies pas cool aux gens pour qu'ils puissent être camouflés et ainsi, mieux combattre les zombies.
C'est pas de bol, le cagibi des maladies graves est gardé par 80 zombies qui ont les crocs.
Forcément, Tintin réussit (il est trop fort Tintin) à prendre les fioles et à échapper à la mort(vivant), seulement parce qu'il applique sa théorie sur lui-même. On ne sait pas trop ce qu'il s'injecte comme maladie mais en tout cas, le zombie qui le renifle après son injection a plus l'air d'avoir trop faim...

En sortant du labo, il part rejoindre sa famille qui s'est faite kickbanner du porte-avion super sécure parce que tout le monde pensait que Tintin était décédé. Sa femme et les enfants se trouvent désormais en Nouvelle Angleterre. Et voilà.

World War Z, c'est Tintin qui fait le tour du monde en 3 jours.

Maintenant, les trucs qui puent... en plus de l'histoire

Mettons de côté l'histoire complètement conne, les personnages insupportables ou les personnages qui ne servent à rien. Rappelons qu'il s'agit d'un film de zombies. Pas d'infectés, pas d'aliens prenant possession des humains mais bel et bien de zombies. Rappelons que les zombies version Romero, ce sont des êtres humains qui, par un procédé incroyable, meurent mais reviennent faire chier les vivants en essayant de les bouffer.
Donc si ces humains sont morts parce qu'ils ont été contaminés par un truc qui leur redonne envie de rester un peu plus longtemps sur Terre, ils sont quand même morts. Ils se décomposent, ils sont moins résistants, ils sont soumis à la rigidité cadavérique et tout un tas d'autres trucs qui font qu'un zombie ne peut pas agir comme un guépard.
OK, à part dans les films Resident Evil mais qui s'assument complètement comme une sorte de "Bonnasse VS des morts sous speed".
Les zombies plus agiles comme mon chat plein de vie, je gobe pas.
Les zombies si nombreux qu'ils font une marée humaine (la queue leu leu, c'est so 1987 !), en Chine, peut-être mais ailleurs, c'est peu probable également.

Tiens, hier, je regardais Bad Boys. Ca m'a fait marrer parce que y'a plus de sang dans ce film (qui date de 1995) qui raconte une enquête menée par deux flics comiques et badass que dans un film où y'a des zombies ont oublié de manger (des gens) proprement.
A quel moment, quand tu mutiles des gens, y'a pas de sang ?
A part dans Twilight où les gens sont en porcelaine (voir Twilight 3 où la fille de Ron Howard meurt comme une merde).
Y'en a marre des films aseptisés où on voit rien. Les techniciens vont se casser le cul à essayer de défigurer des acteurs pour les rendre flippants mais ils laissent volontairement de côté l'hémoglobine. NON ! Putain NON !

Brad Pitt, c'est pareil, il enchaîne les accidents (voiture, avion). Les 3 premiers quarts du film, il se traine une égratignure (si mon tonton s'en était seulement tiré avec une simple égratignure lors de son accident de voiture, ça aurait été hyper mieux, je ne vous le cache pas) et à la fin, après que l'avion se crashe (!), il s'en sort avec un morceau de métal dans le bide. Wahou ! Il peut jouer au loto parce que soit il est cocu (dommage que certaines scènes aient été coupées), soit il a une chatte d'enfer !

Rappelons la phrase du Doctor du WHO "On ne peut pas rendre un mort malade". Moui. Et donc pourquoi vous avez cherché un remède pour soigner des gens qui sont morts et qu'on peut pas soigner ? Non je sais pas moi, je demande mais je ne suis pas scientifique, l'élite de la nation, la crème de la crème qui bosse à l'Organisation Mondiale de la Santé...

Vous apercevrez probablement Matthew Fox (Jack dans Lost) durant 3 secondes. Puis vous vous direz "m'enfin, ils ont pas pu prendre Matthew Fox pour faire un figurant". Et vous n'aurez pas complètement tort. Mais le truc c'est que si Docteur Jack avait un rôle un peu plus important que faire la plante verte sous la pluie, le film a été tellement coupé, recoupé, remonté puis encore recoupé par la suite que son rôle est complètement passé à la trappe. Bien joué les gars.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2187 fois
56 apprécient · 5 n'apprécient pas

Autres actions de Miloon World War Z