A l'instar du Phoenix, un film qui naît et sombre dans ses cendres ...

Avis sur X-Men : Dark Phoenix

Avatar L'Homme de fer
Critique publiée par le

Ultime volet de la saga X-Men sous l'ère 21 century Fox, avant le prometteur LES NOUVEAUX MUTANTS, X-MEN: DARK PHOENIX, vient conclure l'arc narratif du reboot de 2011. Simon Kinberg, le réalisateur, nous plonge dans l'univers des X-Men avec le casting habituel dans une atmosphère qui se veut cette fois-ci plus dramatique comme pour refléter une crise au sein du groupe de super-héros.

Pas besoin d'épiloguer pendant longtemps, le film n'est vraiment pas très bon. La pertinence assez pauvre du film n'émane pas uniquement de la qualité narrative ou plastique de ce dernier, mais aussi de l'intérêt que l'on porte à l'histoire. En effet on porte assez peu d'intérêt aux héros mis en scène et au scénario. Plusieurs raisons peuvent y porter réponse. Tout d'abord, les précédents échecs des films X-Men (X-Men Apocalypse notamment) renflouent la crédibilité des personnages. Ensuite, on sait depuis le rachat de la saga par Disney, qu'on ne reverra plus les mêmes acteurs incarner ces personnages à l'écran. Enfin, après s'être pris deux Avengers en deux ans dans la gueule, on ne peut qu' être insensible aux enjeux de la saga X-Men.
Aussi, beaucoup de conditions qui font que le projet s'aventure sur un terrain miné d'avance. Et il explose en plein dedans. On est lassés dès les premières minutes par ce que nous propose le film: des personnages qu'on ne sait plus comment exploiter, de nouveaux méchants bidons, un contexte drama peu intéressant,...

Quant à la qualité du film en lui-même, la réalisation n'est pas très inspirée comme à l'habituée et rien d'original dans les combats. D'autre part, Dark Phoenix, le côté sombre du personnage de Jean Grey, nous offre une prestation pittoresque du célèbre comic book du même nom, bien pire que l'adaptation qu'en avait faite X-men 3 (de quoi rappeler le remake de Venom…).

Si on cherche à creuser pour trouver quelques points positifs on peut cependant souligner la prestation de Michael Fassbender toujours aussi accrochant en Magnéto.
De plus, la perspective de remettre en question le personnage de Charles Xavier est assez intéressante, lui qui semblait pourtant si parfait dans ses choix; une petite prise de risque qui ne permet néanmoins pas au film de s'évader de ses cendres.

Au final, un film qui ne vaut vraiment pas le coût d'aller voir en salle. A moins d'être un fan inconditionnel des X-Men je ne vois pas ce qui pourrait vous encourager à voir ce film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 82 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de L'Homme de fer X-Men : Dark Phoenix