Critique N°139 : Les X-Men s'en vont à Alcatraz.

Avis sur X-Men : L'Affrontement final

Avatar Jolan Zarka
Critique publiée par le
  • Les mutants doivent faire face à un choix historique : un traitement leur permet désormais d'échapper à leur condition mutante. Pour la première fois, ils ont la possibilité de conserver ce qui fait leur caractère unique mais leur vaut la défiance et la méfiance de l'humanité, ou bien abandonner leurs pouvoirs et devenir des humains à part entière. La guerre entre les factions mutantes va bientôt éclater.

Alors sur le papier on ne peut rêver meilleur scénario pour X-Men : L'Affrontement final, directement tiré d'un comics, avec une conclusion aux personnages qui nous ont été présentés jusqu'ici. Mais malheureusement Ratner et Singer inversent les projets, l'un s'en va sur Superman Returns et l'autre prend les X-Men. Malheureusement, Ratner est un Yes-Man et on aura un film à la hauteur d'un Yes-Man.

On est là à regarder un film qui va analyser le bon et le mauvais choix et qui va toujours prendre le mauvais choix.

On est à un moment crucial, Logan, Tornade et Le Fauve sont prêt à aller défendre Alcatraz de l'attaque de Magneto. Ils sont rejoints par Bobby, Kitty et Piotr qui ont une mine terne qui hésitent à se battre alors que Logan les motivent. Tout le contraire des deux personnages, en effet Logan n'enverra jamais les jeunes se faire tuer et Bobby est quelqu'un de très positif et ceux peu importe la situation.
C'est là que ça devient drôle, car dans une scène coupée, on voit que Ratner avait tourné une scène différente est bien plus logique vis-à vis des personnages que nous connaissons.
Bobby est prêt à partir en guerre alors que Logan refuse catégoriquement, il ne veut pas emmener les enfants à la mort. Bobby lui fait part d'une chose importante : il est un X-Men, alors que Logan lui demande ce qu'est être un X-Men, à part une tenue.
Bobby est sûr de son choix et Logan accepte. Ce qui est bien plus logique avec la réponse de Logan envers Ororo, le ils sont prêt prend tout son sens.

Nous avons aussi la mort de Summers, personnage qui était le rival de Logan mais qui manquait cruellement de profondeur (et plus complexe que Logan dans les comics) sera tué dans le premier quart d'heure du film sans qu'aucun X-Men ne soient bouleversé par cette nouvelle.

On pourra peut-être apprécier Xavier qui a des secrets sombres et qui n'a pas toujours agit correctement, même si ça passera trop brièvement. Et Malicia, qui aura un traitement très logique par rapport à tout ses choix depuis le premier X-Men. Peut-être les personnages qui auront un meilleur traitement dans ce troisième opus, parce-que ce n'est clairement pas McCoy, le Fléau ou Angel qui auront cette chance (ne parlons même pas de tout les perso tertiaire qui ne seront même pas présentés).

Heureusement on a des scènes d'actions très bien foutu, l'attaque du camion anti-pouvoir, la bataille dans la maison de Jean ou encore la bataille finale qui va cracher tout les effets spéciaux possible. La déflagration que Logan va se manger face à Jean est super impressionnante de réalisme, tout comme la mort de Charles qui sera assez émotif.

On est devant un film qui va aller à l'encontre de tout choix logique et qui décidera de cracher au visage des fans. De l'action bien dosé, de l'humour, mais aucun fond et aucun investissement de la part de Brett Ratner.
Trois ans plus tard sortira X-Men Origins : Wolverine, à la suite de ces deux films, la Fox mettra en pause tout projet X-Men jusqu'à un reboot de la saga en racontant les origines du groupe.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 54 fois
Aucun vote pour le moment

Jolan Zarka a ajouté ce film à 1 liste X-Men : L'Affrontement final

Autres actions de Jolan Zarka X-Men : L'Affrontement final