👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Nous avons vu ce film pendant nos vacances d'automne. Nous avons trouvé ce film bien, même si les dessins ne sont pas en 3D et nous semblent chelou, voire moche (pour certains). Le film n'est pas assez développé sur l’histoire du parc. On a trouvé une scène triste mais d'autres très rigolote, comme la scène de Cerbère! Le côté romantique nous a plu. Nous trouvons que la note de 8 va bien au film.

EJTeyran
8
Écrit par

il y a plus d’un an

Zombillénium
Mia_Landa
7

"The working dead"

Critique express Zombillenium est un film à deux facettes. Capable de divertir efficacement, il représente un agréable moment où se mêlent humour, excellente bande originale, références plaisantes à...

Lire la critique

il y a 4 ans

17 j'aime

4

Zombillénium
GuillaumeLasvigne1
6

Critique de Zombillénium par Guillaume Lasvigne

C’est le film qui a chauffé les festivaliers lors de la cérémonie d’ouverture, adaptation par Arthur de Pins de sa propre BD, j’ai nommé le très sympathique Zombillénium, coréalisé par Alexis...

Lire la critique

il y a 5 ans

12 j'aime

Zombillénium
cinewater
5

On visait quel public ?

Zombillénium est d'abord une BD de Arthur de Pins éditée chez Dupuis et prépubliée dans Spirou. Manque de temps ou fainéantise ? Difficile de parler de la BD, j'ai beau lire chaque nouvel album,...

Lire la critique

il y a 4 ans

8 j'aime

La Fameuse Invasion des ours en Sicile
EJTeyran
6

La fameuse critique à Teyran

Nous avons vu ce film pendant nos vacances d'automne avant d'aller au CINEMED. Nous avons trouvé ce film triste,mais nous l'avons quand même aimé. Les dessins étaient bien mais nous aurions préféré...

Lire la critique

il y a plus d’un an

Zombillénium
EJTeyran
8

Critiquinium !

Nous avons vu ce film pendant nos vacances d'automne. Nous avons trouvé ce film bien, même si les dessins ne sont pas en 3D et nous semblent chelou, voire moche (pour certains). Le film n'est pas...

Lire la critique

il y a plus d’un an