Toile mouvante, paysages lumineux ;
Amour naissant, au creux de ses seins ;
Le jeune louveteau aux allures de dandin,
Aspire à des fins, défiant ses aïeux.


Se jouant de sa jeunesse, dans un duel de feu,
L’oiseau tombe du nid, embrassant son destin ;
Quête sitôt ardue, défi de grand chemin ;
Dorénavant perdu, dans l’armée des gueux.


Le cœur vidé, négligeant les enjeux,
Les subterfuges fusent, dans ses yeux malins ;
Sur les routes verdoyantes, notre bon coquin,
Plante son drapeau, dans un refuge soyeux.


Poursuivant sa voie, loin de l’Éire et ces cieux,
Le masque tombe, funeste âge pour le badin,
Qui pourtant vite se farde d’un teint ambitieux,
Renversant le veston à chaque lendemain.


Pirouettes, perruque et rouge fougueux,
À la conquête de la belle au visage opalin ;
Le bal est ouvert, le sou est si précieux,
Simulacre brisé, pour la Lady, au doux matin.


À vie mouvementés, avenir souvent fâcheux ;
Au cœur de son château, le maître du dédain,
Cause les désastres d’une vie faite de jeux,
Faisant fi de ce qui mènera au déclin.


Rien ne le sauvera, Oh pauvre malheureux !
Noyé dans les effluves vineux du chagrin ;
Un tir belliqueux ternira le vert de ses yeux,
Retrouvant celui de ses contrées, à quelle fin !

Lilange
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur et l'a ajouté à ses listes Les meilleurs films de plus de trois heures, 2017: Conquêtes filmiques et Mes filmos: Stan K.

Créée

le 26 avr. 2017

Critique lue 495 fois

44 j'aime

11 commentaires

Lilange

Écrit par

Critique lue 495 fois

44
11

D'autres avis sur Barry Lyndon

Barry Lyndon
Anonymus
10

Critique de Barry Lyndon par Anonymus

Ah ! Redmond... Ce film nous amène à "la grande question cinématographique" : comment un personnage, si bien vêtu, filmé avec tant d'art, de science et de goût, dans des décors naturels si somptueux,...

le 2 déc. 2010

189 j'aime

24

Barry Lyndon
KingRabbit
9

Comment créer de l'empathie pour un odieux connard ?

Un type qui vient de nulle part, à l'égo démesuré, effroyablement jaloux, qui va vouloir aller au top du top... Qui va gravir les échelons, devenir un champion de l'escroquerie, un opportuniste, un...

le 31 janv. 2014

109 j'aime

9

Barry Lyndon
DjeeVanCleef
10

#JeSuisKubrick

Ça avait commencé comme ça, sur rien, une de mes peccadilles quotidiennes, l'occasion immanquable d'exposer ma détestation quasi totale du dénommé Stanley Kubrick, génie du 7ème Art de son état. Et...

le 29 juin 2015

105 j'aime

17

Du même critique

Mud - Sur les rives du Mississippi
Lilange
8

Stand by Mud

Dear Jeff, Je suis tombée tardivement dans les méandres de tes pellicules poussiéreuses, et je m’en excuse humblement. Après tes histoires de familles dans Shotgun Stories et ton immersion...

le 12 juin 2016

79 j'aime

6

Le Tombeau des lucioles
Lilange
10

La bière de l’innocence

Il est des films qui ne quittent pas les mémoires et Le Tombeau des Lucioles (Hotaru no haka) est pour moi l’un de ceux-là. L’histoire de deux jeunes êtres, un frère et une sœur, Seita et Setsuko,...

le 6 mars 2016

75 j'aime

11

Your Name.
Lilange
7

Thread of Time

Il est des fils qui cassent, d’autres qui lient. Il est des noms qu’on crie, et d’autres qu’on oublie. Kimi no na wa… Monsieur Makoto Shinkai nous a habitués, il faut le dire, à sa vision des liens...

le 21 janv. 2017

74 j'aime

12