Au lendemain de la première guerre mondiale, à l'annonce dans le journal qu'un soldat a été retrouvé en état d'amnésie, les manifestations d'intérêt ne manquent pas. En particulier, Julie reconnaît son mari photographe, Julien. S'ensuit l'accompagnement progressif et la redécouverte du couple, pour retrouver un peu de leur vie d'avant. Jusqu'à ce que Frimousse, danseuse dans une revue parisienne, reconnaisse son compagnon artistique, Victor.

Avec un scénario plutôt original, du moins avec un fort potentiel imaginatif, le film peine à arriver à la hauteur de nos attentes.

Il y a un déséquilibre de construction de ces deux histoires d'amour. Frimousse (Louise Bourgouin) fait une arrivée hyper tardive, après 50 minutes. Malgré cela, on ne croit pas plus à l'histoire de Louise et c'est peut-être cela le problème fondamental : le film ne convainc pas.

Il souffre d'un entre-deux entre réalisme de l'histoire et fiction philosophique sur la question du moi.

En effet, le film travaille le thème de l'identité au prisme de ce personnage amnésique : l'identité comme statut juridique, comme construction collective, comme choix individuel. Cependant, ce travail n'est peut être pas assez poussé car il ne prépare pas vraiment à la fin, plutôt ouverte.

Nuwanda_dps
5
Écrit par

Créée

le 23 déc. 2023

Critique lue 104 fois

2 j'aime

Emilie Rosier

Écrit par

Critique lue 104 fois

2

D'autres avis sur C'est mon homme

C'est mon homme
Trilaw
7

« Et si c’était pas lui… »

Un amnésique retrouve sa conjointe. Mais comment savoir si c’est bien elle ? La question est légitime surtout lorsqu’une autre femme le réclame comme son mari.De qui les allégations sont-elles...

le 6 juil. 2023

3 j'aime

C'est mon homme
Roxolenghi
2

Les acteurs ont abandonné et nous aussi

A quoi je m'attendais ? Parfois choisir un film au hasard nous amène vers une belle surprise. Pas dans ce cas. Acteurs noyés dans un sentimentalisme ridicule... ambiance mauvais...

le 10 avr. 2023

3 j'aime

1

C'est mon homme
Alfred55
8

Critique de C'est mon homme par Alfred55

Un film remarquable tant par la qualité du jeu d'acteurs (Karim Leklou encore une fois magistral), le soin des décors (l'histoire se passe dans les années 1920), la qualité de la musique originale,...

le 6 avr. 2023

3 j'aime

1

Du même critique

Tralala
Nuwanda_dps
8

Tralala dans l'air

La scène d’ouverture donne le ton magique car enivrant de "Tralala" : la poussière d’un squat miteux près à être démoli qui devient poussière d’étoiles et source d’inspiration pour une prochaine...

le 13 sept. 2021

11 j'aime

1

Paterson
Nuwanda_dps
9

Paterson: une réconciliation

Paterson est l'homme, la ville, le film de la réconciliation. Réconciliation entre la pauvreté de la ligne de bus 23 et la richesse des dialogues de ses passagers. Entre la laideur du chien et la...

le 29 déc. 2016

11 j'aime

Sœurs d'armes
Nuwanda_dps
6

Une entreprise louable mais qui se prend à sa propre critique

Rares sont les films qui portent une perspective féministe sur la géopolitique. Car rares sont les occasions que nous offre la vie réelle de promouvoir cette démarche. En s'attachant au commando de...

le 30 août 2020

8 j'aime

1