Captain Sky, c'est kitsch, c'est patriotique, la musique hurle, le scénario est un classique du genre, mais c'est totalement maîtrisé et assumé.

New-York, années 30. De drôles de machines envahissent Manhattan, détruisant tout sur leur passage. On fait alors appel à Captain Sky, héros sans peur, maîtrisant aussi bien le sourire ravageur que son avion truffé de gadgets.
De son côté, le reporter Polly Perkins enquête sur la disparition de scientifiques engagés dans un projet aussi énorme que mystérieux mené par un certain docteur Totenkopf (un allemand qui a eu la malice de naître avec un nom signifiant "tête de mort", comme quoi, la nature est bien faite).

Le pitch est simple: mêlant série noire et Science-fiction, Captain Sky et le monde de demain se regarde comme on feuillette un Comic book.
Visuellement, c'est beau et désuet; complètement accentué et assumé. On pense aux films noirs des années 30, au réalisme allemand, à l'heure où les films de super héros fleurissent dans la surenchère d'effets spéciaux.
Les clichés du genre sont au rendez-vous: un héros patriote, une journaliste sublime et ambitieuse qui le ralentit bien comme il faut, un méchant mégalo ayant pour unique but de détruire le monde, des scientifiques aux cheveux gris qui disparaissent de façon mystérieuse entraînant le héros et la journaliste dans un tour du monde effréné...

Du côté de la forme, le côté BD est complètement retranscrit... Les scènes se succèdent sur fond de transition nette, de fondus au noir comme pour signifier au spectateur qu'il tourne une page.

Loin d'être désagréable, un film comme Captain Sky, c'est plutôt enthousiasmant... Même si tout est téléphoné, je me suis faite avoir. On se sent comme un gamin de 10 ans qui sous sa couette, tourne les pages de la BD de son héros préféré, pour savoir à quelle sauce ce dernier va être mangé.
OhoO_Vio
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

Le 10 octobre 2011

8 j'aime

3 commentaires

Capitaine Sky et le Monde de demain
OhoO_Vio
7

Fanfic au pays des merveilles

Captain Sky, c'est kitsch, c'est patriotique, la musique hurle, le scénario est un classique du genre, mais c'est totalement maîtrisé et assumé. New-York, années 30. De drôles de machines...

Lire la critique

il y a 11 ans

8 j'aime

3

Capitaine Sky et le Monde de demain
archibal
6

Patchwork

Mélange de divers genres assemblés en images de synthèse le film est très marqué par ce choix 100% numérique. Plutôt avant-gardiste de ce point de vue là le résultat fait vraiment trop artificiel...

Lire la critique

il y a 7 ans

7 j'aime

Capitaine Sky et le Monde de demain
zardoz6704
8

Good boy, Dex.

Je déteste le numérique, il n'a jamais rien apporté au cinéma, que ce soit dans "Le seigneur des anneaux", "Avatar" ou pire, "L'attaque des clones". Mais j'ai changé d'avis, depuis que j'ai vu...

Lire la critique

il y a 9 ans

6 j'aime

1

Nip Tuck
OhoO_Vio
5
Nip Tuck

Tout se gâte à la saison Troy

J'aurai facilement mis 7/10 voir plus aux vues des deux premières saisons. Au début, c'est audacieux, impertinent parfois, loin du puritanisme ambiant, trash mais dans le bon sens du terme. Cerise...

Lire la critique

il y a 11 ans

21 j'aime

14

Plague Inc.
OhoO_Vio
8
Plague Inc.

This is the end of the world as we know it... And I feel fine

Perfectible, traduit avec les pieds mais super addictif. Plague inc flatte mes plus bas instincts. Je me surprend de sadisme à voir l'humanité mourir puis renaître puis mourir encore sous mes...

Lire la critique

il y a 8 ans

17 j'aime

Expendables 2 : Unité spéciale
OhoO_Vio
5

Acceptable in the 80's

Un film que les fans vont aimer et les anti vont adorer detester. Stallone en actors' studio ça donne: " Pourquoi c'est toujours les plus jeunes qui veulent vivre qui meurent, alors que les plus...

Lire la critique

il y a 10 ans

17 j'aime

9