Une autre déception dans le festival muet? Non, ça ferait beaucoup à force? Eh ben si. Encore un film qui commence très bien, technique soignée, de nombreuses idées de mise en scène assez étonnantes, mais alors le scénario patine très sévèrement pendant presque tout le film au bout d’une demi-heure. Je ne sais pas trop quoi en dire, j’avoue que j’ai eu beaucoup de mal à suivre tant je n’étais pas impliqué dans l’histoire, j’ai presque totalement oublié le film. Ce qui m’a le plus marqué à part la technique, c’est la musique enregistrée par un membre de Sunn O))), qui m’a plus porté que le film lui-même.
blazcowicz
6
Écrit par

Le 25 août 2012

3 j'aime

4 commentaires

La Charrette fantôme
Moorhuhn
5

Funeste déception

Vous ne pouvez pas imaginer l’ampleur de ma déception après avoir vu La Charrette Fantôme. Je connaissais vite fait Victor Sjöstrom pour son film « Larmes de clown » que j’avais beaucoup aimé et qui...

Lire la critique

il y a 10 ans

7 j'aime

La Charrette fantôme
humta
8

Naturalisme fantastique

Victor Sjöström, 1920. Le réalisateur danois porte à l'écran le roman de Selma Lagerlöf, Körkarlen, une nouvelle fantastique relatant la légende d'un cocher fantôme au service de la Mort. En cette...

Lire la critique

il y a 7 ans

5 j'aime

1

La Charrette fantôme
Alligator
4

Critique de La Charrette fantôme par Alligator

Film à la structure en flash-back étonnante. Et puis Victor Sjöström joue très bien. Voilà. Pour le reste et le principal, ce fut loin d'être une sinécure de le finir. D'autant plus que...

Lire la critique

il y a 9 ans

5 j'aime

1

Fury
blazcowicz
8
Fury

Tin Men

Si vous êtes un minimum amateur du genre, vous ne devez pas être sans savoir que le film de guerre est une espèce en voie de disparition. Il faut remonter à Démineurs pour la guerre moderne et au...

Lire la critique

il y a 8 ans

62 j'aime

1

Deadpool
blazcowicz
6
Deadpool

La piscina de la muerte

Ce Deadpool, je le surveillais depuis un petit moment. En projet depuis une dizaine d’années, il promettait de bousculer quelque peu les codes des films de super-héros, comme le fit par la suite...

Lire la critique

il y a 6 ans

50 j'aime

9

Wolfenstein: The New Order
blazcowicz
8

Shootin', stabbin', strangling nazis

Avec un pseudo et une image de profil pareils, je ne peux pas laisser la flemme me gagner et passer à côté de la critique de ce jeu, sinon je ne les mérite pas. Je ne fais pas exactement partie de...

Lire la critique

il y a 8 ans

46 j'aime

3