Voir le film

On ne fera pas l'affront de comparer les films de Clouzot et Friedkin à cette ignoble purge qui représente tout ce que Netflix est capable d'afficher fièrement en Une sans une once de respect pour son spectateur. Clouzot doit faire des triple saltos dans sa tombe, et Friedkin doit fumer dans son urne, face à ce désolant spectacle d'effets spéciaux bâclés (les explosions sont vraiment moches), d'introduction qui est un interminable concours de calcifs entre les mecs à gros bras (n'espérez rien de l'unique rôle féminin péniblement tenu par Ana Girardot, c'est un faire-valoir), de jeux d'acteurs affligeants (Frank Gastambide, Alban Lenoir et Sofiane Zermani font un second concours : celui du regard ténébreux qui dure 10 secondes, sans aucune raison, et dit "même mon regard a des abdos"), de la musique imperceptible (Eric Serra mixé par une intelligence artificielle, et au volume sonore niveau 1, non ?), des méchants qui sont très très méchants (et stupides), et une chute de camion intégralement faite en numérique, qui rince les yeux et fait regretter amèrement le final de Duel (qui a dû coûter dix fois moins que cette superproduction Netflix, on vous le parie). Ne perdez pas votre temps avec ce remake qui usurpe la notoriété de deux très bons films, case son casting frenchy au forceps (une histoire de contrats à rentabiliser) sans s'inquiéter de la crédibilité de ses personnages, qui fait tellement de bruit (film gueulard) qu'on n'arrive même pas à cerner la musique de Serra derrière, qui met trois plombes à démarrer (l'intro est infernale), qui crame les yeux avec ses effets numériques infects, et nous abandonne à moitié ahuris devant sa fin bâclée. Plus qu'un massacre d'un titre culte, plus qu'un mauvais produit Netflix, on a l'impression que le convoi entier nous a roulé dessus.

Aude_L
2
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Les pires remakes de films et Les pires films français

Créée

le 2 avr. 2024

Critique lue 356 fois

11 j'aime

Aude_L

Écrit par

Critique lue 356 fois

11

D'autres avis sur Le Salaire de la peur

Le Salaire de la peur
mikeopuvty
1

La sale heure de la paire

Dès l'annonce de la mise en chantier de ce remake, on se savait face à la plus grande association de malfaiteurs de l'histoire du 7e Art. L'incapable chronique Julien Leclercq ( Chrysalis, L'Assaut )...

le 29 mars 2024

15 j'aime

Le Salaire de la peur
Aude_L
2

Même mon regard a des abdos.

On ne fera pas l'affront de comparer les films de Clouzot et Friedkin à cette ignoble purge qui représente tout ce que Netflix est capable d'afficher fièrement en Une sans une once de respect pour...

le 2 avr. 2024

11 j'aime

Le Salaire de la peur
Johndeuf
3

Le smic du courage

Avant de commencer cette critique, je tiens à préciser que je ne trouve pas l'antonyme de salaire et google ne me propose rien de satisfaisant. Les héros du films se voient proposer un contrat d'un...

le 4 avr. 2024

7 j'aime

6

Du même critique

The French Dispatch
Aude_L
7

Un tapis rouge démentiel

Un Wes Anderson qui reste égal à l'inventivité folle, au casting hallucinatoire et à l'esthétique (comme toujours) brillante de son auteur, mais qui, on l'avoue, restera certainement mineur dans sa...

le 29 juil. 2021

48 j'aime

Bob Marley: One Love
Aude_L
5

Pétard...mouillé.

Kingsley Ben-Adir est flamboyant dans le rôle du jeune lion Bob Marley, âme vivante (et tournoyante) de ce biopic à l'inverse ultra-sage, policé, et qui ne parle pas beaucoup de la vie du Monsieur...

le 14 févr. 2024

38 j'aime

Dogman
Aude_L
8

Besson a lâché les chiens !

Caleb Landry Jones est vraiment stupéfiant, nous ayant tour à tour fait peur, pitié, pleurer (l'interprétation d’Édith Piaf en clair-obscur, transcendée, avec un montage si passionné, on ne pouvait...

le 18 sept. 2023

36 j'aime