Qui est Rogelio Gonzalez ? Sur le web quasiment aucune information* sur la carrière de ce réalisateur mexicain : Date de naissance, date de mort, une longue filmographie de plus de 70 films !... et puis c'est presque tout... (*aout 2022)

On découvre quand même qu'il a eu une légion d'honneur en France et qu'il était membre de l'Académie de la langue mexicaine... Mais sur son œuvre : rien.

Pourtant ce film a été classé dans les 20 meilleurs films mexicains en 1994 selon 25 critiques de cinéma hispaniques dans le magasine Somos. Mais aucune analyse, aucune critique ne ressort du web, à peine quelques avis de spectateurs surpris par ce film.

Un film qui n'a presque jamais quitté l'Amérique latine, mais qui a été distribué dans le bloc de l'Est au temps de la guerre froide. En tout cas aucune exploitation n'a été faite en Europe, pas même en Espagne.

Donc stupeur à la vision de ce petit film de genre, à l'esthétisme gothique hyper travaillé, des cadrages impeccables, des éclairages expressionnistes, des décors foisonnants de détails et un humour noir déroutant. Un film oublié donc, sortie à la fin de l'âge d'or du cinéma mexicain des années 50, avant son effondrement dans les années 60, qui a bénéficié d'une équipe technique expérimentée; le chef opérateur (170 films) et le chef décorateur (70 films) prendront leurs retraites peu de temps après avec des CV à rallonge de films quasi inconnues par chez nous.

Il y aurait pourtant matière à analyse dans cette comédie noir, qui tire à boulet rouge sur le fanatisme religieux, emmené par une femme manipulatrice et hypocondriaque. Tout ça se terminera dans une grande farce, rappelant que le culte aux morts reste toujours une fête au Mexique...


Jean-FrancoisS
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur et l'a ajouté à sa liste Les meilleurs films de 1960

Créée

le 17 août 2022

Critique lue 187 fois

9 j'aime

Jean-FrancoisS

Écrit par

Critique lue 187 fois

9

D'autres avis sur Le Squelette de Madame Morales

Le Squelette de Madame Morales
Cinephile-doux
7

Qui veut la peau du taxidermiste ?

Dans l'âge d'or du cinéma mexicain (1940-1960), aux noms plus ou moins familiers d'Emilio Fernández, d'Ismael Rodríguez, de Roberto Gavaldón, voire de Julio Bracho, il conviendrait sans doute...

le 10 avr. 2024

1 j'aime

1

Le Squelette de Madame Morales
kubrac
8

Critique de Le Squelette de Madame Morales par kubrac

Un couple mexicain sans enfant formé par une bigotte pied-bot revancharde et un épicurien anticlérical, amateur de taxidermie se déchire.De ce postulat, dans un noir et blanc charbonneux, va se...

le 16 avr. 2024

Du même critique

Le Squelette de Madame Morales
Jean-FrancoisS
8

Sorti de nul part.

Qui est Rogelio Gonzalez ? Sur le web quasiment aucune information* sur la carrière de ce réalisateur mexicain : Date de naissance, date de mort, une longue filmographie de plus de 70 films !... et...

le 17 août 2022

9 j'aime

La Fête à Henriette
Jean-FrancoisS
9

Work in progress

Tourné entre les deux premiers films de la série des Don Camillo avec Fernandel, "La fête à Henriette" est un film tout à fait surprenant par la liberté de sa mise en scène. Un film quasi...

le 23 oct. 2018

6 j'aime

Tarzan et les Amazones
Jean-FrancoisS
6

Le retour de Jane.

Neuvième film de Tarzan avec Johnny Weissmuller. Après deux épisodes propagandistes durant la guerre, de piètre qualité et aux scénarios approximatifs, les aventures de Tarzan reprennent la direction...

le 28 août 2018

6 j'aime