Lise Akoka et Romane Guéret qui ont découvert le monde du cinéma par le biais de la direction de casting et le coaching d’enfants se sont inspirées de leur expérience pour en faire leur premier film.

Un tournage va avoir lieu dans la cité Picasso, à Boulogne-Sur-Mer, dans le nord de la France. Quatre adolescents Lily, Ryan, Maylis et Jessy sont choisis pour jouer les rôles principaux. Mais tout le monde se demande dans le quartier pourquoi avoir choisi les pires…

Mais contrairement à ce qu’il se passe habituellement, elles ont fait un casting « à l’envers ». « Nous sommes allées à la rencontre de nos personnages avant même qu’ils ne soient écrits ». Lise, Romane et Éléonore Gurrey, leur co-scénariste ont rencontré des dizaines de jeunes ayant des enfances accidentées, se sont imprégnées de leur histoire, de leur language pour construire leur histoire.

Puis, un autre casting « sauvage » dans les collèges, les écoles, les foyers… a été nécessaire pour trouver les quatre talents du film.

« Jusqu’où peut-on aller pour créer un objet artistique ? »

Et quel talents ! Autour de Johan Heldenberg, dans le rôle de Gabriel, un réalisateur rempli d’humanité… ou de manipulation, ces jeunes sont si beaux, si intenses et justes « trouver ces visages, ces regards qui accaparent le vôtre, ces voix qui vous saisissent, requiert une grande patience et une certaine foi » que nous pourrions penser que tout soit improvisé. Hors, tout est si précis et écrit que ces enfants étaient dirigés « à l’oreillette » « nous avons travaillé à distance de la caméra avec un combo et un pupitre doté de boutons qui nous reliait à chaque acteur et à certains techniciens ». Et les longues prises effectuées avec deux caméras donnent cette sensation de réel, proche du documentaire.

Un film dans le film, de vraies gens mêlés aux acteurs professionnels. La vie et le cinéma fusionnent pour donner un film magnétique et fascinant, entre drame et comédie.

Jouant sur les codes du documentaire et ceux des teen movies, Les pires nous fait particulièrement ressentir tout le pouvoir attractif du cinéma et l’attitude ambigüe de ceux qui viennent chercher, s’emparer d’images, d’émotions du réel

Foudart
8
Écrit par

Le 20 août 2022

10 j'aime

Les Pires
Foudart
8
Les Pires

Entre réalité et fiction

Lise Akoka et Romane Guéret qui ont découvert le monde du cinéma par le biais de la direction de casting et le coaching d’enfants se sont inspirées de leur expérience pour en faire leur premier film...

il y a 5 mois

10 j'aime

Les Pires
6nezfil
6
Les Pires

Le vrai du faux

Les Pires se présente comme un film méta au sein d'un quartier populaire de Boulogne-sur-Mer. Le côté choral est marqué avec l'équipe de tournage, qui réalise un métrage exploitant des stéréotypes...

il y a 7 mois

5 j'aime

1

Les Pires
cinememories
7
Les Pires

Picassoland

À l’instar de « Coupez » de Michel Hazanavicius, le duo de cinéastes Lise Akoka et Romane Gueret nous promène dans un autre type de galère. À Boulogne-sur-Mer, des enfants turbulents vont se libérer...

il y a 8 mois

3 j'aime

Eiffel
Foudart
5
Eiffel

Vous ne verrez plus jamais la tour Eiffel comme avant !

Le cinéaste Martin Bourboulon célèbre le génie Français et l’audace d’un visionnaire à travers l’incroyable passion qui unissait Gustave Eiffel à Adrienne Bourgès. Cette tour en forme de A, devenant...

il y a plus d’un an

13 j'aime

1

Délicieux
Foudart
8
Délicieux

Un film gourmand et sensitif

Comment est né le premier restaurant ? Au cours de lectures sur le XVIIIème siècle, je suis tombé sur l’invention du concept du restaurant. Je ne m’étais jamais posé la question de l’origine de ce...

il y a plus d’un an

13 j'aime

4

Les Amandiers
Foudart
9

Le jeu dangereux de Valeria

En mêlant, sans cesse, dans son travail, la réalité de son vécu et la fiction, Valeria Bruni Tedeschi joue à un jeu délicat qui, par le passé, a pu laissé parfois un goût amer dans la bouche, une...

il y a 5 mois

10 j'aime