Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Adaptation cinématographique soignée du roman fantastique en trois tomes signé par l'auteur américain Ransom Riggs (Miss Peregrine et les Enfants particuliers, Hollow City et La Bibliothèque des âmes) publié en 2011, son œuvre a été adaptée par le cinéaste Tim Burton (Pee-Wee Big Adventure, Big Eyes), ce conte fantastique narre les aventures de Jake Portman, qui suivant les indices laissés par son grand-père, tué par une créature dévoreuse d'yeux, parvient à une maison où le temps s'est arrêté en 1943. Il y rencontre une gouvernante dotée de pouvoirs magiques, qui garde près d'elle des enfants aux dons spéciaux.
Au casting particulier, la nouvelle muse de Burton, l'ex James Bond girl, la belle Ombrune, Eva Green (Arsène Lupin, D'après une histoire vraie), accompagnée d'Asa Butterfield (Nanny McPhee et le Big Bang, Un monde entre nous), Ella Purnell (Kick-Ass 2, Churchill), Samuel L. Jackson (Jungle Fever, Shaft), Terence Stamp (Divine créature, Art of the Steal), Chris O'Dowd (Mes meilleures amies, The Cloverfield Paradox), Judi Dench (Sherlock Holmes contre Jack l'Éventreur, Le Crime de l'Orient-Express), Lauren McCrostie (The Falling), Allison Janney (Celebrity, Moi, Tonya), Rupert Everett (Chronique d'une mort annoncée, Altamira) et Kim Dickens (La Dernière Cavale, The Highwaymen).


Il était carrément flippant ce mec !


Suite à la mort tragique de son grand-père, Jake décide, dans son processus de deuil, d'aller visiter l'orphelinat qu'avait habité son ancêtre à une certaine époque. Celui-ci lui avait raconté des histoires fantastiques en lien avec ce lieu, qu'il disait magique. Arrivé sur l'île au large du Pays de Galles, Jake franchit une boucle temporelle et se retrouve auprès de Miss Peregrine et ses Enfants particuliers, des jeunes ayant d'étonnantes facultés. Il apprendra alors que lui aussi possède un talent particulier, celui de voir les monstres qui menacent la sécurité des enfants et, donc, de les protéger contre leurs ennemis invisibles.


Bon appétit.


Entre Mary Poppins, X-Men et Un jour sans fin, le maitre Burton réussit une fois encore à adapter l'un des plus grands succès de la littérature jeunesse en un film spectaculaire, un bon divertissement familial, un petit conte Burtonien mignonnet et émouvant pour petits et grands, aux séquences empreintes d'une poésie macabro-féérique. Raconter l'histoire complexe de ce best-seller n'était pas une tâche facile, puisqu’elle bénéficie déjà d’une imagerie très forte, la compréhension du récit est rapide malgré ses nombreuses particularités.
Les acteurs principaux, Green, Butterfield et Purnell, apportent une humanité et un certain charme dont cette histoire en boucle de l’enfance éternelle avait bien besoin pour rester accessible malgré le cabotinage de Samuel L. Jackson.
Les effets spéciaux sont assez bluffant, que ce soit les monstrueuses créatures aux différents pouvoirs des enfants, et un final hommage à Ray Harryhausen, plein de maîtrise et de réalisme. Miss Peregrine et les Enfants particuliers rentre directement dans l'âge d'or du cinéma de Burton.


Tu m'as encore raté Jake, j'en déduis que la précision n'est pas ta particularité !

Créée

le 24 avr. 2018

Critique lue 399 fois

12 j'aime

HITMAN

Écrit par

Critique lue 399 fois

12

D'autres avis sur Miss Peregrine et les enfants particuliers

Miss Peregrine et les enfants particuliers
Rcan
8

Eva, cette Miss PereGreen

Tim Burton, réalisateur sous-estimé depuis les années 2000, revient ici avec un genre qui lui correspond à merveille. Dès l'introduction, Burton nous plonge dans son univers, nous raconte cette...

Par

le 1 oct. 2016

62 j'aime

12

Miss Peregrine et les enfants particuliers
fyrosand
8

Tim Burton et ses films particuliers

Avant de lire cette critique, je dois vous prévenir que je n'ai jamais lu le roman de Ransom Riggs . Je ne jugerai donc point le film en tant qu'adaptation réussie ou non . Tim Burton, selon beaucoup...

le 30 sept. 2016

34 j'aime

9

Du même critique

Le Pari
HITMAN
8

Pupuce. Code No Good !

Comédie culte et indémodable écrie, réalisée et interprétée par Didier Bourdon et Bernard Campan (Les Trois Frères, Les Rois mages), il ne s'agit pas d'un long-métrage des Inconnus, Pascal Légitimus...

le 23 févr. 2017

33 j'aime

5

John Wick
HITMAN
8

FORTIS FORTUNA ADIUVAT.

Keanu Reeves is back, voici le meilleur film d'action de Keanu Reeves (Point Break, Knock Knock) depuis Matrix et le meilleur film d'action américain de 2014. Dans ce renouveau du film d'action dont...

le 21 févr. 2017

31 j'aime

Mad Max - Fury Road
HITMAN
9

Maximilian Rockatansky.

Qu'est ce que je pourrais rajouter qui n'a pas était dit ou décrit de ce merveilleux film d'action produit, réalisé et co-écrit par Monsieur George Miller (Les Sorcières d'Eastwick, Happy Feet). Et...

le 31 mai 2015

27 j'aime