Depuis quelques années, les histoires qui tournent autour des minorités sexuelles ont fait couler beaucoup d'encre notamment avec la récente loi sur le mariage gay qui engendra de nombreuses polémiques. Cela a usé également énormément de pellicules avec des films à la qualité assez variable mais qui cartonnent, car dans la tendance. On pourrait cité le récompensé Les garçons et Guillaume, à table !, le controversé L'inconnu du Lac ou la brillante adaptation La Vie d'Adèle entre autre. L'Angleterre s'y remet également cette année avec le film prometteur de Matthew Warchus : Pride.


Pride fera penser à certains au film Billy Elliot, avec cette situation de grève des mineurs britanniques de 1984 qui s'avère être l'une des plus importantes et longues jamais connue et la plus dramatique pour le peuple qui n'en obtiendra finalement rien. Une bande de gays va décider de faire des dons à ces mineurs afin de perdurer la grève, en espérant avoir leur soutien en retour, en militant pourquoi pas, pour leur cause.


Cette petite équipe se révèle au final très attachante avec ces acteurs très proches de leur personnage. On ne peut que soutenir ce leader beau gosse et convaincant. On ne peut que pouffer de rire avec ce couple un tantinet ridicule. On ne peut que rigoler avec cette grande gueule de lesbienne. Et puis... ce Broomley qui sort de nul part, on va adorer le découvrir en même temps qu'il se découvrir lui-même.


On va rire. Malgré cet aspect tout de même bien dramatique poignant, tout est bien dosé pour qu'on le prenne avec le sourire. On se marre du début à la fin avec ces personnages pittoresques et si attachants. Mais on va également être claqué, on va devenir spectateur de ce que l'on connaît déjà mais dont nous voulons éviter d'entendre parler. Le rejet familiale, l'exclusion social, on va prendre partis pour ces adorables tarlouzes. On va être ému, mais cependant le film garde une incroyable pudeur. Pas de gros plan tire-larmes, pas de musique vulgaire. Tout est dans la subtilité.


Cette oeuvre met en avant un réel problème social avec cette exclusion. Il faut changer certaines mentalités.


Pride n'est pas un grand film, loin de là. C'est un peu long, mais toujours bien rythmé. C'est naïf et on retrouves quelques facilités, mais c'est beau. Ça fait réfléchir sur cette identité sexuel sans être didactiquement lourd. C'est un film sans grandes prétentions, mais cependant, c'est sans doutes l'un des meilleurs films sur l'homosexualité de ces dernières années. Puis ce film a la faculté incroyable, malgré les situations parfois difficiles, à rendre l'ensemble des spectateurs incroyablement... contents.

Alex-La-Biche
7
Écrit par

Créée

le 10 sept. 2014

Modifiée

le 12 sept. 2014

Critique lue 793 fois

23 j'aime

10 commentaires

Alex La Biche

Écrit par

Critique lue 793 fois

23
10

D'autres avis sur Pride

Pride
Frusciendrix
10

Be proud!

Il est des films qu'il fait bon voir, tout simplement. Je n'avais jamais vu, jamais, une salle, à moitié pleine, en dernière semaine de projection, applaudir un film qui n'est pas un blockbuster,...

le 12 oct. 2014

41 j'aime

Pride
Alex-La-Biche
7

They're Still Standing

Depuis quelques années, les histoires qui tournent autour des minorités sexuelles ont fait couler beaucoup d'encre notamment avec la récente loi sur le mariage gay qui engendra de nombreuses...

le 10 sept. 2014

23 j'aime

10

Pride
Kalimera
8

Germinal au Bonheur des dames

Ben moi je trouve que l'année 2015 commence bien. Pride m'a mise d'excellente humeur, je me suis souvenue( avec des ricanements de la part de mon homme et des gloussements de dinde pour ma part) que...

le 1 janv. 2015

21 j'aime

4

Du même critique

Amadeus
Alex-La-Biche
9

Mozart Fucker

Moi, je m'en tamponne la clarinette de Mozart. D'autant plus qu'il ne s'agit même pas d'un vrai biopic sur le compositeur, mais simplement d'une adaptation éponyme d'une pièce de théâtre signée Peter...

le 22 oct. 2014

117 j'aime

36

Mommy
Alex-La-Biche
10

Mommy fait bander

"- Ce soir je vais à la projection de Mommy" - Ah tu vas voir La Momie ! - Non Mommy. - Bah le truc égyptien ? - Non, le dernier film de Dolan. - Ahh celui qu'à fait les Batman ?! - Euh... Non lui,...

le 30 sept. 2014

110 j'aime

38

Chambre 12
Alex-La-Biche
2

Chambre Bouze

Remarquée en 2013 dans l'émission beauf la plus tendance du moment, The Voice, la plus belle voix, où elle atteint la demi-finale, Louane obtient une plus grande notoriété en 2014 grâce à son premier...

le 1 juil. 2015

101 j'aime

40