12e Siècle,pendant la Troisième Croisade.Robin de Locksley,jeune noble anglais parti guerroyer avec les troupes de Richard Coeur de Lion,est prisonnier des arabes à Jérusalem.Il parvient à s'évader en compagnie d'Azeem,un maure qui lui doit la vie.Revenant en Angleterre,il découvre que son château a été détruit,ses terres confisquées et son père assassiné par le shérif de Nottingham,un fieffé salopard qui profite de la captivité du roi pour essayer de s'accaparer le trône.Robin se réfugie dans la forêt de Sherwood où il rencontre une bande de paysans détrousseurs planqués là pour échapper au racket des hommes du shérif.Il en prend le commandement et incite ses camarades à la révolte,déclenchant un engrenage de violences car la répression du tyran s'abat sur eux.En ce début des années 90 la Morgan Creek et la Warner réactivent les célèbres aventures de Robin des Bois,maintes fois adaptées à l'écran, pour ce qui pourrait bien être la meilleure version de cette histoire dans l'ère moderne.La réalisation a été confiée à Kevin Reynolds,qui dirige pour l'occasion son acteur fétiche Kevin Costner,star hollywoodienne de gros calibre.Les importants moyens financiers ont permis une reconstitution historique munificente alignant comme à la parade décors médiévaux,costumes d'époque,armes,chevaux,pour illustrer un très habile scénario écrit par Pen Densham et John Watson servi sur une superbe musique de Michael Kamen déclinant notamment le fameux thème "I do it for you",chanté par Bryan Adams sur le générique de fin.La mise en scène de Reynolds est brillante et son ampleur restitue l'ambiance de la grande aventure du cinéma d'autrefois avec des batailles féroces,du fond social,de l'amour romantique,des coups tordus,de l'émotion,de la politique,un soupçon de fantastique,le tout bien géré par un cinéaste inspiré fabriquant des plans impeccables qui s'enchaînent avec fluidité au fil des nombreux rebondissements de l'intrigue,sans oublier quelques trouvailles originales comme le parcours des flèches en caméra subjective.Les scènes finales sont hélas moins convaincantes,versant dans une sorte de burlesque excessif donnant un ton légèrement clownesque au film.Un casting de grande qualité anime magnifiquement le show,avec à sa tête un Costner juvénile aussi à l'aise dans le domaine de l'action que celui de la comédie.Morgan Freeman,son acolyte exotique aux capacités étonnantes,signe une des meilleures performances de sa carrière,tout comme Alan Rickman,incroyable en fumier de compétition,qui nous offre un numéro déjanté de première grandeur.Mary Elisabeth Mastrantonio campe une Marianne à la fois séduisante et combative et Michael Wincott,probablement le meilleur méchant du cinéma de cette période,est encore une fois extraordinaire en cousin et âme damnée du shérif.Christian Slater est excellent en complice-ennemi de Robin et se trouve à l'origine d'un twist inattendu concernant son personnage tandis que Sean Connery fait une sympathique apparition-surprise à la fin du film.

pierrick_D_
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les titres de critiques auxquels vous avez failli échapper

Créée

le 3 oct. 2022

Modifiée

le 3 oct. 2022

Critique lue 284 fois

28 j'aime

22 commentaires

pierrick_D_

Écrit par

Critique lue 284 fois

28
22

D'autres avis sur Robin des Bois - Prince des voleurs

Robin des Bois - Prince des voleurs
Docteur_Jivago
8

“There are no perfect men in the world, only perfect intentions.”

S'inspirant de la légende de Robin des bois, Kevin Reynolds livre en 1991 "Robin Hood : Prince of Thieves" où il nous emmène au temps des croisades au XIIème siècle suivre Robin de Locksley qui fuit...

le 7 déc. 2014

51 j'aime

18

Robin des Bois - Prince des voleurs
Jambalaya
4

Robin Déboires...

Ce film est monté haut dans mon estime, très haut même, beaucoup trop haut finalement. C’était l’époque où le cinéphile en moi dormait encore du sommeil de l’injuste, époque où je crachais assez...

le 8 mai 2014

37 j'aime

14

Robin des Bois - Prince des voleurs
Hypérion
6

Robin animateur d'un club d'accrobranche

Dans ce Robin des bois, prince des voleurs, il y a Gollum déguisé en sorcière, Frodon déguisé en Kevin Costner, l’inénarrable Morgan Freeman en mode Uruk Haï converti au bien armé d'un sabre qui...

le 7 mars 2013

32 j'aime

8

Du même critique

La Mule
pierrick_D_
7

Critique de La Mule par pierrick_D_

Earl Stone,vieil horticulteur ruiné,accepte de convoyer de la drogue pour le compte d'un cartel mexicain,mais le gang a la DEA sur le râble.Clint Eastwood produit le film avec sa compagnie,la...

le 25 mars 2021

29 j'aime

7

Robin des Bois - Prince des voleurs
pierrick_D_
8

Critique de Robin des Bois - Prince des voleurs par pierrick_D_

12e Siècle,pendant la Troisième Croisade.Robin de Locksley,jeune noble anglais parti guerroyer avec les troupes de Richard Coeur de Lion,est prisonnier des arabes à Jérusalem.Il parvient à s'évader...

le 3 oct. 2022

28 j'aime

22

The Ghost Writer
pierrick_D_
7

Critique de The Ghost Writer par pierrick_D_

Un écrivain anglais raté décroche le pactole lorsqu'il est embauché pour rédiger les mémoires d'Adam Lang,ex premier ministre britannique très médiatique.Il se rend dans la propriété du...

le 14 nov. 2021

27 j'aime

8