Le meilleur polar que j'eusse jamais vu...

Attention, film culte !

"There is no Keyser Söze" "But, who is Keyser Söze ?"

Si vous voulez la réponse à cette question, regardez le film !

TOUT LE RESTE DE L'ARTICLE RISQUE DE SPOILER COMPLETEMENT LE FILM A CEUX QUI NE L'AURAIENT PAS VU - ATTENTION SPOILER - ATTENTION SPOILER - SPOILER !

Ce film est un tour de force scénaristique, mais surtout cinématographique. Comment réaliser un scénario entièrement dédié à son retournement de situation final, sans risquer de se foirer lamentablement ? Déjà, engager Kevin Spacey. Son interprétation magnifique de son double rôle permet de vivre le film de deux façons différentes.

Alors que la première fois qu'on voit le film, on se dit à la fin "quoi ? mais non mais c'est pas possible, c'est n'importe quoi, ça peut pas être ça quand même, c'est pas logique ça tient pas debout attends faut que je le revois j'y crois pas...", et bien, au deuxième visionnage on se dit "ah mais non mais en fait c'est CRAME, là y a tel indice, là c'est grillé que..., attends à ce moment comment j'ai fais pour pas me rendre compte que..." etc... etc...

L'interprétation de Kevin Spacey, si elle noie le spectateur lors du premier visionnage, paradoxalement semble révéler tous les petits indices laissés par le réalisateur tout au long du film, lorsqu'on le revoit. A tel point que, l'ayant vu personnellement une bonne 50aine de fois, j'ai encore découvert quelques points de détails qui peuvent servir d'indice après une bonne 10aines de visionnages, et presque constamment à chaque nouveau visionnage.

On pourra aussi parler du talent des autres acteurs, comme Gabriel Byrne, Benicio Del Toro ou encore Pete Postlethwaite, pour ne citer qu'eux, de la qualité de la réalisation de Brian Singer, qui nous met dans une poêle pendant tout le film pour nous retourner comme une crêpe à la fin, ou encore de la musique magnifique de John Ottman.

Mais c'est bel et bien cette possibilité de double visionnage du film, qui offre lors de la première fois une vision unique qu'on ne retrouvera plus jamais lors des suivantes, à tel point qu'on souhaiterai pouvoir oublier la fin pour pouvoir le redécouvrir comme au premier jour, qui rend ce film si extraordinaire.

---------

En guise d'addendum, je publie ci-dessous un commentaire que j'ai écris pour une liste participative demandant quel film on a vu le plus de fois, qui résume aussi bien ce que je pense de ce film (désolé pour le côté "redite") :

J'étais très (trop ?) jeune lors de mon premier visionnage, il était tard, et je me suis endormi pendant la moitié du film, pour me réveiller au moment du twist final. Malheureusement, j'avais vu suffisamment du film pour le comprendre. Je me suis donc dépêché de le revoir une seconde fois, et j'ai été étonné de la différence avec ma première vision. Ce film offre vraiment une lecture complètement différente lors de son deuxième visionnage.

Du coup je l'ai regardé encore et encore. Je ne pense pas exagérer en indiquant une 50aine de visionnages au moins. Et je ne penses pas non plus exagérer en disant que j'ai redécouverts des petits détails jusqu'au moins mon 47e visionnage. Ce film fourmille de détail, et est peut-être le meilleur exemple selon moi de ce que le genre auquel il appartient a à offrir, autant dans sa forme que dans son fond. C'est un des rares films que j'ai apprécié de plus en plus au cours de ces visionnages, même si j'éprouve moins de plaisir à le regarder seul aujourd'hui, pouvant quasiment le réciter par coeur tout du long. En revanche, j'aime toujours autant le faire découvrir à d'autres, peut-être parce que j'aimerais pouvoir revenir à leur place et le redécouvrir comme si je ne l'avais jamais vu.

Je regrette tellement de m'être endormi devant la première fois, mais en même temps, quand j'en parle autour de moi, je me rends compte que c'est le cas pour de nombreuses personnes, qu'elles aient aimé le film ou non lors du premier visionnage, et qu'elles aient fait l'effort de le regarder à nouveau ou non. Je ne saurais que trop le conseiller, et surtout conseiller de le voir au moins 2 fois, ne serait-ce que SPOIL pour l'interprétation magistrale de Kevin Spacey, qui paraît si anodine lors du premier visionnage, et qui change tellement lorsqu'on le revoit.

L'acteur a lui même indiqué avoir tenté (en tout humilité, précise-t-il, mais perso je trouve qu'il y est magistralement parvenu) de jouer le personnage de façon à ce que les deux visionnages laissent une impression totalement différente, comme si à la fin du premier visionnage on se disait "mais non c'est pas possible c'est tiré par les cheveux", et qu'au deuxième on se dit "ah bah non en fait c'est ultra cramé, comment j'ai fais pour pas m'en rendre compte". Et je n'arrive toujours pas à croire aujourd'hui ceux qui disent avoir capté le twist lors de leur premier visionnage.

Créée

le 16 avr. 2011

Modifiée

le 9 févr. 2013

Critique lue 943 fois

9 j'aime

13 commentaires

BlackLemmi

Écrit par

Critique lue 943 fois

9
13

D'autres avis sur Usual Suspects

Usual Suspects
Hypérion
6

You sure you brought enough guys?

S'attaquer à un film culte ayant façonné moult productions ultérieures avec une distance de 18 ans, c'est s'exposer à la déception et au syndrome bien embêtant du "j'ai déjà vu ça avant". C'est...

le 1 juil. 2013

109 j'aime

9

Usual Suspects
Docteur_Jivago
9

Beat the Devil

Mais qui est donc Keyser Söze ? Que fait-il ? Comment est-il ? Existe-t-il vraiment d'ailleurs ? En tout cas, rien que son nom est effrayant... Tout commence lorsque cinq malfrats différents se...

le 19 mai 2016

78 j'aime

7

Usual Suspects
Chep-mirandol
4

Surcôté et ennuyeux

Est-ce possible d'être à ce point déçu par un film considéré comme un chef d'oeuvre et dont le classement dans le top 111 SC suffit à lui seul à insérer le dvd dans le lecteur les yeux fermés? Je me...

le 2 avr. 2013

76 j'aime

19

Du même critique

10 000
BlackLemmi
2

10 000 raisons de ne pas voir ce film.

Des hommes préhistoriques qui parlent anglais et qui vivent en Europe mais qui font trois pas pour arriver en Afrique. Des égyptiens à cheval qui se servent de mamouth pour construire les pyramides...

le 3 mars 2012

26 j'aime

20

Rick et Morty
BlackLemmi
10

"Doctor WTF ?" ou "Rick est Mortel !"

PUTAIN LA CLAQUE ! Ce genre de gros texte qui tache annonce la couleur, et explique bien pourquoi je décide de me fendre d'une critique après seulement 10 petits épisodes ! Parce que si la série est...

le 9 avr. 2014

20 j'aime

14

Real Humans
BlackLemmi
10

Being Human (First Season Finish Edit)

Bon, on va pas le cacher, on a envie de l'aimer cette série. Déjà parce que c'est pas en France qu'on serait capable de produire une série S.F. de qualité équivalente, faut bien l'avouer. Ensuite...

le 4 avr. 2013

18 j'aime

4