Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Le guide du voyage initiatique au cinéma.

Bonjour, je suis un film qui cherche à se faire une place aux oscars. Je propose donc un récit très classique de voyage de rédemption, de recherche de soi. Pour ça, je vais faire faire un voyage à mon héroïne, si possible jalonné de flashbacks sur son passé qui montreront ce qui l'a amener à faire ce voyage. Oh, et bien sur, je suis inspiré d'une histoire vraie. J'ai mon pass ? Oh merci. Nommé dans toutes les cérémonies pour mes actrices ? Bien sur, c'était le but.

"Wild" est donc l'histoire d'un récit initiatique, d'un chemin formel et spirituel qui s'assemblent dans un seul et unique but: aller au bout d'une folle randonnée à travers les États-Unis, du sud vers le nord. Et à aucun moment, on échappe aux lieux communs du genre et on passe forcément par toutes les étapes obligatoires d'un bon récit comme il se doit d'être.

Le film est pas mauvais, loin de moi l'idée de le détruire sur tout les plans. Il est réalisé classiquement pour mettre le plus en valeur le jeu d'acteur, au détriment d'un sens global par la réalisation (Jean-Marc Vallée à fait "Dallas Buyers Club", autre film avec réalisation écrin pour ses acteurs, qui a bien fonctionné). Bref, le gars prend un autre récit, prend une autre actrice et fait le même topo: "donne tout cocotte, je ferais en sorte qu'on voit du mieux possible comment tu joue bien".

C'est extraordinaire pour les acteurs, c'est un plateau d'argent pour recueillir une possible statuette. Mais ce genre de programme fait qu'on passe par un récit sans anicroche. Il y a eu un traumatisme, elle a sombré, elle marche pour se relever et trouver une nouvelle vie, une renaissance. Et, à aucun moment, le film ne vous surprendra. C'est dingue à quel point on se retrouve avec un récit presque vide...

Et c'est pas comme si la chose n'avait pas déjà été faite (coucou "Into the Wild"). Et c'est pas comme si le titre était PRESQUE le même. "Wild", c'est l'archétype récent du film "fait pour concourir aux oscars". C'est bien fait, c'est du pain béni pour acteurs, mais c'est cinématographiquement vide. Un condensé de jeu à émotion. Vite, une statuette pour Reese Witherspoon !
Yellocrock
5
Écrit par

Créée

le 17 janv. 2015

Critique lue 321 fois

2 j'aime

4 commentaires

Yellocrock

Écrit par

Critique lue 321 fois

2
4

D'autres avis sur Wild

Wild
eloch
6

"Ta seule ennemie, c'est toi"

Quand Black Swan est sorti au cinéma, l’hebdomadaire Télérama s’était posé cette question en Une : « Danser est-ce souffrir ? ». Pour Wild, c’est autre chose, il s’agit de vivre. Pour se remettre à...

le 16 janv. 2015

33 j'aime

5

Wild
JimBo_Lebowski
3

Vallée mieux rester chez soi

Quoi de mieux que de partir sur les routes pour oublier son chagrin ? Faire table rase du passé et marcher, s’arrêter, lire, penser, faire de nouvelles rencontres, c’est cool, mais en ce qui concerne...

le 21 janv. 2015

30 j'aime

17

Wild
Gand-Alf
8

La jungle de mon deuil.

De par son titre, son sujet, ses paysages sauvages et son affiche invitant à prendre la route sans attendre, le nouveau film de Jean-Marc Vallée rappelait dangereusement le magnifique Into the Wild...

le 15 janv. 2016

30 j'aime

2

Du même critique

Glory
Yellocrock
6

Oscars, mon amour.

Non, je ne réduis pas ce film à un film à Oscars, je ne suis pas non plus un gars sans cœur ni âme. Le sujet qu'il aborde est important, mais je trouve qu'il l'aborde mal. 24 ans avant 12 years a...

le 2 févr. 2015

6 j'aime

Les Nouvelles Aventures d'Aladin
Yellocrock
1

La chute libre du cinéma français.

Vous pensiez avoir vu des films de merde ? Oh mon dieu, vous ne savez pas ce que vous dites. Tant que vous n'avez pas vu cet étron intergalactique, vous ne pouvez pas imaginer ce que le cinéma...

le 17 oct. 2015

5 j'aime

2

Jupiter : Le Destin de l'univers
Yellocrock
9

Folie visuelle.

Andy et Lana sont dans un studio. Ils ont une idée, ils veulent faire un film de SF nouveau. Mais après Matrix, après Speed Racer et après Cloud Atlas, peuvent-ils faire quelque chose d'encore...

le 4 févr. 2015

5 j'aime