Avatar hubertguillaud

Critiques de hubertguillaud

Versus
  Suivre
-

Aigre-doux

Irrévérencieux... Le nouveau roman satirique de Ilan Duran Cohen est ravageur, grinçant. Dans une France devenue faussement consensuelle, où toutes les idées progressistes seraient devenues communes, Duran Cohen s'amuse des folies d'aujourd'hui en les poussant dans leur excès. Le politiquement correct est tout autant une dictature que son envers. Et à l'heure où nos sociétés s'étripent pour... Lire la critique de Le Petit Polémiste

Avatar hubertguillaud
5
hubertguillaud ·
Bande-annonce
5.7

Honorable thriller

Si on compare au récent Underwater, Sea Fever s'en sort beaucoup mieux avec pourtant bien moins d'effets. Sa réalisation est mieux tenue et le film tient modestement son ambiance. Sans rien réinventer, ce petit film s'en sort honorablement. Mais ça reste un petit film... Lire l'avis à propos de Sea Fever

Avatar hubertguillaud
3
hubertguillaud ·
Bande-annonce
7.1

Comment les ordinateurs ont toujours été colorés

Malgré une mise en scène d'une grande platitude et un scénario sans surprise, le film de Melfi tire sa force de son histoire et de ses comédiennes. Instructif et digne, le film souffre néanmoins d'un regard politique qui demeure lisse et inoffensif, comme décoratif. Mais il nous aura permis de découvrir comment les ordinateurs ont toujours été colorés. Lire la critique de Les Figures de l'ombre

Avatar hubertguillaud
5
hubertguillaud ·
Bande-annonce
6.5

Une complexité sur le fil du couteau

Cette parabole contemporaine déploie sur sa première saison une subtile complexité, interrogeant à la fois la géopolitique et l'intime, renvoyant dos à dos les croyances des uns et des autres. Son seul risque, c'est de glisser à chaque instant sur la pente savonneuse qu'elle déroule, à l'image du dernier quart d'heure du dernier épisode ;( Lire la critique de Messiah

Avatar hubertguillaud
4
hubertguillaud ·
Bande-annonce
8.0

Magnifiquement crépusculaire

La Puissance des vaincus (I know this much is true) est une série suffocante, déprimée et déprimante, qui déroule son inéluctable drame, d'épisode en épisode. Poisseuse, à l'image de ces années 90 d'une Amérique en crise, avec cette caméra collée à ses personnages, elle met en abîme cette déveine qui s'abat sur les plus infortunés. La série de Cianfrance est à la fois tenue par un récit au... Lire l'avis à propos de I Know This Much Is True

8
Avatar hubertguillaud
10
hubertguillaud ·
Bande-annonce
6.2

Une histoire méconnue de la technique

Intéressant et dynamique cours d'histoire sur un sujet assez inédit lié à l'expansion technique de la fin du XIXe siècle. Les fictions historiographiques réussissent souvent des reconstitutions ambitieuses et volontiers exagérées, sans qu'on sache distinguer très bien l'histoire de la fiction. C'est assurément le cas ici. Qu'importe, ce film vaut surtout par son sujet : nous montrer... Lire l'avis à propos de The Current War

Avatar hubertguillaud
4
hubertguillaud ·
Bande-annonce
7.4

Irrésistible

50 ans + tard, il demeure quelque chose de magnétique dans Les choses de la vie. C'est certainement lié à ces plans "taille" qui nous collent aux personnages, entre distance et proximité. C'est certainement lié à la modernité même des personnages, à cette forme de simplicité, de réalité, d'authenticité et en même temps d'universalité qui émane d'eux. Comme si la vie même, l'amour, était à... Lire l'avis à propos de Les Choses de la vie

Avatar hubertguillaud
10
hubertguillaud ·
7.3

Farce sociale

En inversant les codes du rapport de classe, Bunuel s'amuse pareil à un carnaval où les rôles sont tous inversés. Moreau sublime cette femme de chambre cérébrale et intrigante, dans un film qui flirte avec les excès, les dérapages, pareil à une sinistre farce sociale, presque grand-guignolesque. Reste que cette Normandie là semble tirée du fond désuet des temps, si éloigné de notre monde... Lire l'avis à propos de Le Journal d'une femme de chambre

Avatar hubertguillaud
3
hubertguillaud ·
7.1

Empathique

Entre bonheur et mélancolie, Sautet raconte un morceau de vie de quelques quinquagénaires, dont les illusions sont en train de passer. Mais surtout, il raconte dans ce portrait d'une époque polyphonique, une amitié océanique, campée par des personnages puissants, attachants et uniques, dont Sautet dévoile les représentations et fait céder l'intimité. Un film empathique et plein d'humanité.... Lire la critique de Vincent, François, Paul et les autres...

Avatar hubertguillaud
9
hubertguillaud ·
Bande-annonce
7.2

Purge

Plus rien ne fait rêver dans la Valley. Ni la techno qui ânonne la prédiction du monde, ni ceux qui la programment. Garland déroule une série sèche comme des lignes de codes dans un tableau Excel, avec ses figures éculées du gourou perdu et des programmeurs roublards, sans la moindre zone d'émotion. On a l'impression que tout cela date déjà de quelques milliers d'années. Quelle purge ! Lire l'avis à propos de Devs

2
Avatar hubertguillaud
1
hubertguillaud ·