Avatar illustre_connu

Critiques de Illustre Connu

@illustre_connu
Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.0

Bedos épouse moi

Une lettre d'amour au cinéma, à l'écrit, à la musique et aux histoires d'amour perfectibles. Bedos signe, non seulement son meilleur film mais également celui que l'on passera à mon mariage et mon enterrement. Film intemporellement merveilleux. Lire la critique de Monsieur & Madame Adelman

1
Avatar illustre_connu
9
illustre_connu ·
Bande-annonce
3.7

Il était tard, une bière à la main...

Bon. Il était tard. La nuit était tombée, le froid s'était emparé du quartier. Une bière à la main, j'hésite, je tremble, remet en question mon existence et décide de voir "le film". Ce dernier commence, "Comment ai-je pu en arriver là" me dis-je inquiet. 22:51, l'histoire n'a toujours pas commencé, "L'alcool me joue des tours" me dis-je. Hélas, il n'en était rien. Ce soir-là, ce n'est pas... Lire l'avis à propos de Venom: Let There Be Carnage

2
Avatar illustre_connu
1
illustre_connu ·
Bande-annonce
6.0

Promesse Épique

Un scénario trop simple, des obstacles faibles en puissance, certes, mais surtout de superbes techniques nous offrant des visuels rêveurs ou les textures paraissent tangibles, les détails et les Designs laissent naître un univers étoffé et flamboyant. Promesse épique. Lire l'avis à propos de Epic : La Bataille du royaume secret

Avatar illustre_connu
7
illustre_connu ·
Bande-annonce
4.7

Triste nouvelle dimension

Qu'elle est fade et surtout triste "Cette nouvelle dimension". Ici, le célèbre studio Ghibli nous ayant offert parmi les plus beaux, profonds et grands films d'animation du 7ème art plonge dans la laideur, l'ennuie et l'incohérent. Un piteux ratage qu'on espère vite oublier. Lire l'avis à propos de Aya et la Sorcière

Avatar illustre_connu
4
illustre_connu ·
Bande-annonce
5.4

Good Army

Bonne surprise ce Army Of Thieves. Si on enlève un Jonathan Coen aussi convaincant que le gout du Gin en fin de soirée, le film se révèle très plaisant et d'une sincérité assez touchante. Ni grand, ni petit, juste un bon moment et un meilleur film que Army Of The Dead. Lire l'avis à propos de Army of Thieves

Avatar illustre_connu
6
illustre_connu ·
Bande-annonce
5.4

Plus Adrienne que Eiffel, positivement ?

N'arrivant pas à rendre son scénario captivant, c'est dans certaines séquences à la mise en scène ardente et au jeu étincelant d'Emma Mackey que Eiffel arrive à nous faire croire en l'utilité de son récit, malheureusement maintes fois remise en cause. Ici, ce sont les moments de pertes et de retrouvailles amoureuses, les interrogations que nous pouvons avoir à ces moments-là qui priment sur... Lire l'avis à propos de Eiffel

Avatar illustre_connu
5
illustre_connu ·
Bande-annonce
6.2

Âmes brisées

Carnaval érotique, sanglant, fou, Hellbound Hellraiser est une œuvre qui dérange, torture son spectateur tout en arrivant à le fasciner grâce à une pâte et un univers aux codes parfois désuets mais tout de même fascinants dans leurs évolutions. Âmes brisées, labyrinthe de choix. Lire l'avis à propos de Hellraiser II : Les Écorchés

Avatar illustre_connu
8
illustre_connu ·
Bande-annonce
5.1

Muppets : House Of Weariness

Assez laid et vain, Muppets Haunted Mansion défile sous nos yeux de plus en plus lassés sans nous laisser de trace. Reste quelques passages musicaux amusants et un ton plaisant. Muppets : House Of Weariness... Lire l'avis à propos de Muppets Haunted Mansion

1
Avatar illustre_connu
4
illustre_connu ·
Bande-annonce
7.5

Visage et yeux marqués

Longue descente parmi les enfers d'un ange sans visage mais non dénué d'émotions, Les Yeux Sans Visage choque, fascine et nous emporte dans un sombre et grand manoir où l'horreur et la poésie se marient pour mieux nous envoûter. Un travail chirurgical et fascinant. Lire la critique de Les Yeux sans visage

1
Avatar illustre_connu
8
illustre_connu ·
Bande-annonce
7.7

Häxan nous ensorcelle ?

Häxan : La sorcellerie à travers les âges est une œuvre cinématographique totalement unique. En effet, ce long-métrage de 1922 marie parfaitement un aspect documentaire, des séquences de fictions et d'autres de mise en abime. Le tout se révèle extrêmement prenant dû à une réalisation ainsi qu'une photographie onirique rappelant plusieurs fois des tableaux. Ici, Benjamin Christensen... Lire la critique de La Sorcellerie à travers les âges

2
Avatar illustre_connu
8
illustre_connu ·