Le périple de Bayek

Avis sur Assassin's Creed Origins sur PlayStation 4

Avatar Sofian DeRochdi
Test publié par le
Version PlayStation 4

Histoire/Scénario : Ce nouvel opus d’Assassin’s Creed va nous faire suivre les aventures de Bayek, un homme vivant durant l’Egypte Antique, bien avant l’existence de la confrérie des Assassins. Son fils va se faire assassiner par un groupe d’Hommes mystérieux, sa femme et lui vont donc partir à leur recherche afin de se venger. L’histoire est vraiment intéressante, elle reste classique mais bien écrite. On part d’un simple désir de vengeance à une histoire plus complexe. En effet, Bayek va rencontrer tout un tas de personnages et vivre pleins d’événements, ce qui va complexifier ses recherches et lui faire découvrir de vraies menaces pour l’Egypte. Le jeu arrive également à insérer plusieurs événements historiques qui fonctionnent parfaitement avec l’histoire du jeu. A côté de ça, des tas de petites histoires vont venir se greffer à l’enquête principale ce qui va créer un vrai univers. Les personnages sont doté d’une personnalité crédible et sont vraiment bien développés ; on a même le droit à plusieurs figures histoires. Le scénario est dense, pas forcément gentillet et parfois même dur. L’ambiance est incroyablement bien réussie, on est vraiment en Egypte antique. La partie concernant le présent n’est pas assez développé mais heureusement il y a tout un tas de références à la saga. De plus, on en apprend plus sur l’origine de la confrérie.

Musique/Son : Une ambiance musicale réussie, des thèmes « orientaux » qui fonctionnent bien avec le côté Egypte Antique, beaucoup de moment silencieux pour apprécier les sons des villes ou du désert.

Visuel/Réalisation : C’est un très beau jeu, les décors sont sublimes, c’est extrêmement bien détaillé et c’est surtout très vivant, que ce soit la population, les animaux, les environnements…. La reconstitution est très réussie, on a vraiment l’impression de se balader dans l’Egypte de l’époque et c’est surtout extrêmement vaste. Lorsque l’on se promène et que l’on regarde jusqu’au bout de l’horizon, que l’on se pose au sommet d’une pyramide, que l’on aperçoit des mirages dans le désert ou même que l’on navigue sur le Nil… C’est incroyable.

Acteur/Doublage : Les doublages sont de bonne qualité.

Gameplay/Maniabilité : C’est un jeu Assassin’s Creed qui joue entre retour aux sources et nouveautés. On passe ici d’un jeu Action-Aventure à un Action RPG, un vrai renouveau pour la série. On va diriger Bayek (parfois même Aya) à la troisième personne. Il va pouvoir courir, se baisser pour être discret, escalader, interagir, naviguer et se battre. On va se retrouver sur une carte immense, entièrement ouverte, on peut aller où bon nous semble, que ce soit à pied, à l’aide d’une monture (on en aura plusieurs) ou via les points de synchronisation. La carte se divise en différentes régions, on y trouve tout un tas de points d’interrogation, c’est là que l’exploration fait sens, il va falloir aller partout et fouiller. On va y découvrir des villes, des villages, des camps ennemis, des tombeaux, des animaux… On peut soit suivre la quête principale soit les quêtes secondaires. Ces dernières sont très nombreuses et sont totalement scénarisées, un vrai plus ici. Les quêtes nous demanderont des choses différentes, aller à tel endroit, récupérer tel item, tuer tel ennemi, enquêter etc… C’est là que notre aigle devient important. Senu, c’est son nom, va nous permettre de voir les environnements du ciel et marquer différentes choses (ennemis, objets….). C’est le meilleur moyen d’appréhender le terrain afin de savoir comment agir, car on est tout à fait libre d’agir comme bon nous semble (furtif, direct…). La vision d’aigle n’existant pas, on a le droit à une espèce de vision animus, pour détecter les objets autour, c’est plutôt pratique. Les combats sont quant à eux beaucoup plus intuitif qu’auparavant et très addictif. On peut locker l’ennemi et les combattre avec un coup fort, un coup faible, des combos etc… On sent l’inspiration d’autres jeux. Il y a également des boss bien plus forts. Les animaux font aussi de la partie et on pourra les combattre. On va gagner de l’expérience lorsque l’on bat des ennemis, effectue certaines actions ou réussit une quête. Cette expérience nous fait gagner des niveaux et des points de compétences. En clair, tout possède un niveau dorénavant, que ce soit nous, les ennemis, les animaux, les armes etc… Il faudra faire attention aux différences de niveaux. Il y a même une option pour mettre les niveaux inférieurs des ennemis à notre niveau afin que le jeu ne devienne pas trop facile, une très bonne idée. On va ramasser tout un tas de choses, surtout pour crafter des armes ou des améliorations d’équipement. Il y a des magasins qui permettent d’acheter des tenues et des armes mais aussi d’améliorer ces dernières. Il y a tout un tas choses à faire et découvrir dans ce vaste monde, comme des tombeaux où l’on joue à l’archéologue, des temples des précurseurs, des courses de chars, des combats d’arènes, des combats contre les Dieux, des énigmes…. Globalement, ce jeu revient à l’essentiel, il n’y a pas du collectables, plus de fioritures… C’est un vrai renouveau.

Avis : Un excellent jeu, un renouveau de la saga Assassin’s Creed, une vraie immersion dans l’Egypte Antique, un gameplay aux petits oignons…. Un vrai régal.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 38 fois
1 apprécie

Sofian DeRochdi a ajouté ce jeu à 4 listes Assassin's Creed Origins

Autres actions de Sofian DeRochdi Assassin's Creed Origins