Et si finalement l'open world n'est pas fait pour Assassin's Creed?

Avis sur Assassin's Creed: Unity sur PlayStation 4

Avatar Meteor
Test publié par le
Version PlayStation 4

C'est en effet la question que je me suis posé pendant mon aventure. Et pourtant ce volet est certainement le plus abouti en terme d'ambiance, de modélisation, d'impression de grandeur. Oui la ville de Paris est incroyable à voir, à visiter...mais seulement pendant un petit bout de temps.

C'est vrai qu'à chaque première rencontre avec un coin de la ville ou un monument donne une belle impression. Mais une impression c'est éphémère. Et quand je dis qu'il a une ambiance, je nuance mon propos: par exemple les PNJ sont trop...décoratifs. Par exemple quand ils parlent on a le sentiment que les voix ne viennent pas d'eux. En fait ça fait faux. Et surtout pour justifier l'open world, les quêtes annexes sont bien trop factices. Elles ont leurs personnalités seulement dans ce qu'on lis dans les dossiers. Il n'y a pas de cinématiques par exemple pour mettre en scène des personnages qui nous confient des quêtes alors que certains méritent. en plus si on oublie la forme, moyennement scénarisé, le contenu est répétitif à la longue (logique mais tout de même ça manque de folie).
Prenons par exemple les quêtes de "meurtres". L'idée est sympa sur le papier, mais tout se fait dans le menu pause pour voir de quoi parle l'enquête (j'exagère un peu, mais pas plus). Et si vous vous prêtez au jeu dans les trois, quatre premières enquêtes, vous allez accuser tout les pnj en espérant de tomber sur le meurtrier le plus tôt possible pour clore l'enquête. Car en plus si vous vous trompez plusieurs fois avant de trouver le bon c'est pas grave. Vous perdez un petit bonus anecdotique. Il y clairement un manque d'ambition. Peut-être aurait-il fallu réduire le nombre de quêtes pour leur donner plus de classe, de mise en scène et d'envergure.
Et ça c'est pour les meilleurs quêtes annexes (avec les récits de Paris). Car pour les autres c'est pour collecter des objets éparpillés partout sur la carte. C'est pas nouveau, c'est sûr, mais ça fait vraiment remplissage.
Et le pire c'est que même si vous finissez toutes ces quêtes vous gagnez quoi? Des nouveaux costumes....inutiles car vous avez fini le jeu en faisant ça ( et ne me dites pas que ça va vous servir pour la campagne, car vous l'aurez déjà fini, car c'est l'essentiel du jeu non?).
De plus, je sais pas si beaucoup de personnes autre que moi sont comme ça, mais j'aime garder l'aspect initial du personnage que j'incarne. Le look d'Arno, de base, est à mes yeux l'un des plus beaux costumes du jeu. Bon j'ai dû changer, malgré moi, pour mieux affronter les ennemis mais bon. En gros, le côté personnalisation dans ce titre est peut-être sympa, mais si on aurait eu toutes les capacités dès le départ, ça m'aurai pas déplu.

Ainsi, il reste le plus intéressant du jeu: les missions principales. J'ai été à moitié emballé: à la fois les assassinats en discrétion sont assez sympa si on se laisse prendre au jeu, mais le côté bourrin reste des fois inévitables (surtout vers la fin). Il en résulte qu'on est plus frustré que ravi. Les missions en coop sont prenantes SI on joue avec des gens qui font bien les choses. Et si c'est le cas le plaisir est là.
Après pour l'histoire en elle-même, ça reste assez plat. Il n'y a pas de sursauts qui vont vous faire lever de votre chaise (ou canapé, ou hamac(vraiment un hamac?)). J'ai bien aimé l'idée de mettre en avant un couple (Arno/Elise) mais ça aurait pu aller plus loin. Et vous pouvez oublier pour l'histoire dans le présent. J'ai été peut-être l'un des seuls à aimer me balader dans les locaux d'Abstergo dans le 4. Je trouvai ça pas mal et il y avait un potentiel pour le poursuivre dans celui-ci. Bon ba j'ai vite déchanté. Finalement ça aura été la plus belle arnaque de la saga ce principe d'animus et tout le tralala.

Finalement c'est pour ça si Ubisoft faisait un AC linéaire, mais avec une plus grande ambition de mise en scène, une histoire plus approfondie, quelque chose de plus spectaculaire, je crois que ça serait une bonne chose et ça serait en meilleur adéquation avec le principe du jeu qui est d'incarner un Assassin. Parce que c'est bien beau de se balader dans une belle ville, mais enlevons les quêtes annexes, qu'est-ce qu'on fait? On se balade de toit en toit sans but? On regarde les PNJ qui bien vite nous paraissent fades? Mouais...
Et vous savez le pire dans tout ça? c'est qu'il y a aucun moyen d'ajouter un côté fun dans le open world d'AC parce que justement on est que ça: un Assassin. Dans GTA (je me permet vite fait la comparaison car elle me paraît pertinente) on peut largement s'amuser sans les quêtes. On prend un avion, un vélo, on se fait notre scénario nous même. Mais c'est aussi parce que le contexte rend ça possible.

Assassin's Creed est finalement trop "sérieux", trop incarné pour être optimal dans un open world. Et résultat, comme on a un jeu qui veut essayer de tout faire,il fait les choses à moitié.
C'est vraiment dommage, car le potentiel est là,clairement

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 400 fois
2 apprécient

Meteor a ajouté ce jeu à 1 liste Assassin's Creed: Unity

Autres actions de Meteor Assassin's Creed: Unity