Gloire aux Rubans Bleus qui sauvent la barque.

Avis sur BioShock Infinite : Carnage céleste sur PC

Avatar Kaiser-Panda
Test publié par le
Version PC

J'ai abordé Carnage Céleste avec une certaine appréhension. En effet les DLC type "arènes" sont rarement les plus passionnants, et fraguer pour fraguer, ce n'est pas vraiment dans l'esprit de Bioshock (la preuve : le multijoueur du 2 était complètement hors sujet).
Concrètement, on a affaire à 4 arènes, correspondant je pense grosse modo aux 4 modes de difficulté du jeu : facile/normal/difficile/1999. Chaque tableau possède 15 vagues, avec un défi par vague (les Rubans Bleus), et peut évoluer suivant les défis (Aérotram ON/OFF, disposition des bâtiments différente, présence/absence de bateaux, de failles, point de spawn différent...). Entre chaque vague est donnée la possibilité de se réarmer, et d'acheter une résurrection (dans la limite de 3).

Arènes à la con donc. Ceci dit, j'ai petit à petit pris un certain plaisir à le faire. Pourquoi ? Pour deux raisons. D'abord, l'aspect collectionnite aiguë qui me caractérise m'obligeait à faire tous les défis. Ensuite et surtout, certains rubans sont vraiment sympa et intéressants à faire, car ils obligent le joueur à aller dans plein de direction différentes qu'il n'aurait jamais empruntées en temps normal. J'ai eu le même sentiment en creusant ce DLC qu'en faisant les défis de Batman Arkham Asylum : découvrir le jeu dans sa profondeur. Après les médailles d'or de Batman, le jeu scénarisé prend une toute autre saveur quand on connait bien tous les combos, les gadgets, etc. Là c'est pareil. J'ai appris à utiliser des toniques que je pensais inutiles et nuls, des manières de jouer nouvelles, etc. Et rien que pour ça je ne regrette pas de l'avoir fait.

Forcément tout n'est pas rose, avec notamment quelques bugs à déclarer (un garde qui tombe dans le vide puis qui marche sur une plateforme invisible, un ennemi qui nous propulse à travers un mur dans un bâtiment dont on ne peut plus sortir...). Puis surtout, entre les défis vraiment très difficiles (tuer 2 Handymen pendant qu'ils attaquent un leurre o_O), d'autres mal expliqués (certains intitulés étaient incomplets) ou encore ceux qui buguent carrément (un défi qui refusait de se déverrouiller...), j'ai ragé plus d'une fois ! M+ais bon, pour la majorité c'était cool.

Et surtout très utile pour appréhender la suite, à savoir les 2 Tombeaux Sous Marins.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 299 fois
1 apprécie

Autres actions de Kaiser-Panda BioShock Infinite : Carnage céleste