👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

C'était pas gagné dés le début... Et pourtant!

Mon incursion dans l'univers fut fastidieuse et méga contrôlée, Entre le narrateur qui prend la parole ainsi que le contrôle total du jeu bien trop souvent , les flashbacks surfaits ,vus vus et revus de l'enfance du héros, ta mère est morte petit, elle est mooooooooooooorteeeeeuh... J'ai failli abandonner...

Je serais passé pourtant à coté d'un jeu sympathique original et haut en couleur!

Je m'explique...

Commençons par l'histoire , le toxanol (composé hautement polluant) déversé à foison sur notre chère planète, a fini par la rendre inhabitable. Les humains se sont cassés dans une arche (pas de Noé en l'occurrence...) et les animaux sont restés victimes de violentes radiations. Le protagoniste doit sauver l'arbre de vie qui se meurt afin de sauver la planète! Les bases sont posées, et il faut dire que ça part assez sympa!

La première chose c'est la fameuse histoire (beaucoup trop timide), un rapport plus étroit et plus élaboré entre le héros et son passé aurait renforcé le sentiment trop peu présent de sauvetage de planète, on a de temps en temps un tableau pendu au mur qui active une narration mais c'est trop maigre, d'autant plus que certaines espèces font plus extraterrestres loufoques qu' animales, il aurait été chouette de savoir comment elles en sont arriver la…

Je pensais le jeu avec un univers beaucoup plus dark et post apo (le trailer m'avait laissé penser ça en tout cas) , mais finalement c'est très gentillet, enfantin, et surtout très coloré. Le character design est des fois trop simpliste et minimaliste , "allez une sphère avec deux yeux ça fera l'affaire...Envoyez moi ça au combat, bordel!" Comme je l'ai dit plus haut il y a vraiment un monde entre des mutations génétiques dues à la radiation telles que ce que j'imaginais et les espèces que l'on trouve dans le jeu. De plus certains anthropomorphismes sont exagérés... Une loutre avec un jeans et une veste de rocker dénote de trop avec l'univers en lui meme...

Grosse incompréhension sur le scénario, on doit sauver la terre mais à la fin on se casse en soucoupe volante... WHY???


Pour ce qui est de l'open world , la découverte est très bien calibrée, pour aller d'un point A à un point X il nous faut une ressource qu'on trouve en Y et on découvre très vite de chouettes biomes qui évitent une certaine redondance sur les trajets. Les montures sont variées et on se prend très vite d'affection pour l'une et/ou pour l'autre. Les point de déplacements rapides ,sont bien disséminés. La découverte de l'ancien mode fait très post apo (dans les sites visités, pas forcément le reste...), gares, magasins , anciennes cités, bunkers, résidences. Affection particulière pour l'écran présentant les ressources collectées ou non dans chaque aire visitée , de la sorte le joueur sait qu'il a bien tout découvert ou peut prendre la décision de partir en sachant qu'il reste des items. Cela procure un sentiment d'accomplissement et permet de ne plus chercher indéfiniment une zone qui est déjà clear. L'open world aurait été un peu plus rempli ça n'aurait pas été déplaisant...

Pour ce qui est du combat c'est très à l'ancienne les patterns d'attaques sont simples mais fonctionnent, pareil pour l'IA ,c'est vraiment la conjugaison des ennemis et des autres qui donnent un ensemble cohérent. Le switch entre magie, tir au flingue et corps à corps est très bien calibré. On passe naturellement de l'un à l'autre ce qui donne du fun de la diversité et de la fluidité au gameplay. Les barres de vies morcelées sur les boss qui font office de check point sont très bien pensées car sans ça , ça aurait été très long.

Le crafting est trop peu présent , je ne l'ai utilisé qu'une fois d'ailleurs la différence entre les armes crées ou améliorées, et celles trouvées n'est que minime ou inexistante. Ce qui fait perdre une grande valeur à la recherche des composants pour ce fameux crafting, on le fait automatiquement lors de l'exploration de zone car on ne sait pas ce qui se trouve dans les coffres (encore heureux d'ailleurs)

La difficulté est d'après moi trop facile et pas constante , les deux premiers manges mondes étaient plus compliqués alors que les deux derniers étaient une réelle ballade de santé. De plus le gain d'XP sur la trame des quêtes générales suffit à être assez puissant pour finir le jeu , ce qui fait qu'à quasi aucun moment on est en difficulté. C'est dommage car les quêtes secondaires deviennent trop secondaires , il n'est pas nécessaire de les faire pour level up son perso et être capable d'affronter le reste. C'est dommage car ça aurait pu ajouter de la durée de vie sur un jeu que j'ai fini en 22 heures et 11 minutes. De plus les quêtes secondaires et la trame principale étant très similaires , ça devient vite non nécessaire de faire l'à coté.

L'arbre de compétence est assez chouette on dépense des ressources acquises via XP, mais aussi via des choix bons ou mauvais qu'on fait dans le jeu, et on peut récolter des magies en fonction (bonnes ou mauvaises). Les skills à récolter sont vraiment diverses et peuvent se conjuguer en de subtils combos. De plus la variété présente permet vraiment de créer son propre style. Affection particulière pour l'attaque du poing qui sort du sol et qui envoie les ennemis en l'air suivi du rush du perso à l'attaque au corps à corps! Subtil, jouissif et puissant!

La musique est très bien accordée, tantôt onirique quand on se ballade tantôt épique quand on se tape sur l'abricot! Le tout saupoudré d'une note asiatique tout du long qui n'est absolument pas pour déplaire. J'ai connu plus transcendant (Ni No Kuni II à titre d'exemple) mais la musique présente est en rapport avec l'activité que l'on fait.

Alors on va se le cacher c'est pas le jeu le plus beau niveau animation, lighting, finition et qualité graphique... Je pourrais énumérer quelques détails comme les collisions , on se retrouve des fois à marcher sur l'air juste à coté d'une plate forme, les coffres comportant un fond noir quand ils sont ouverts, certaines animations qui datent d'un autre âge.. Pareil au niveau design quelques manquements notoires, la distinction entre un point de déplacement rapide activé et un qu'on vient juste de découvrir n'est pas présente ( quel plaisir de pisser dessus pour l'activer par contre, la tache d'urine aurait pu servir à faire cette fameuse distinction mais elle ne reste pas...) . Les montures qui pendant un combat n'ont pas de comportements et stagnent au milieu du champ de bataille si bien qu'on monte dessus par inadvertance, les minis boss qui regagnent très vite la totalité de leurs barres de vie si peu qu'on éloigne un peu trop.. etc...

Mais j'ai joué de nombreuses fois à des jeux d'une beauté absolue mais qui n'avaient absolument aucune âme.. Alors ces petits défauts sont tout à fait pardonnables par rapport à l'immense plaisir que j'ai pris sur ce soft. Une fois lancé je n'ai pu m'arrêter, l'univers est malgré lui attachant, les combats un peu old school nécessitent une réelle dextérité et l'histoire un peu timide mais finalement on fait avec. Un action RPG en open world qui respecte bien les codes, mignon familial et plaisant.

Je n'ai absolument pas parlé de la petite taille du studio qui a crée le jeu car pour moi ça n'a pas lieu d'être, ça peut justifier et faire comprendre certaines choses. Mais le talent n'est pas une question de taille ! ( c'est louche cette dernière phrase non?)

Destroyer1985
7
Écrit par

il y a 12 mois

5 j'aime

1 commentaire

Biomutant
Destroyer1985
7
Biomutant

C'était pas gagné dés le début... Et pourtant!

Mon incursion dans l'univers fut fastidieuse et méga contrôlée, Entre le narrateur qui prend la parole ainsi que le contrôle total du jeu bien trop souvent , les flashbacks surfaits ,vus vus et revus...

Lire la critique

il y a 12 mois

5 j'aime

1

Biomutant
Muig
2
Biomutant

Et ça coûte 60 €

Quel est l'intérêt de ce machin ? Bien que cela soit assez beau, ça se met à ramer pour rien parfois, y a des chutes d'IPS dans des endroits qui devrait pas ramer... Bon. C'est coloré, ça rappelle...

Lire la critique

il y a 11 mois

2 j'aime

Biomutant
Rem_NextPlayer
5
Biomutant

La déception Biomutant

Après avoir cristallisé énormément d'attentes au fil des années, la sortie de Biomutant a déçu bon nombre de joueurs, dont moi.  Je vais m'évertuer à travers cet article de revenir sur les...

Lire la critique

il y a 12 mois

1 j'aime

#Humanité
Destroyer1985
10
#Humanité

Tranchant!

Miroir dis moi mon beau miroir... Fidèle a lui meme percutant, tranchant et par dessus tout vrai et cohérent! Un vent nouveau sur des anciens titres un peu trop écoutés! Une nouvelle vague de révolte...

Lire la critique

il y a 3 ans

4 j'aime

Éloge de la fuite
Destroyer1985
10

Radical...

Rares sont les livres qui vous changent de la sorte... Ce dernier explique par A+B le formatage que l’être humain subit et donne les clés pour vivre en dehors de toute influence (néfaste ou non). Je...

Lire la critique

il y a 7 ans

4 j'aime

1

Planète interdite
Destroyer1985
7

Agréablement surpris!

Il faut voir ce qui a été fait avant pour peser la valeur de ce qui est fait maintenant! C'est dans cette idée que je me suis dirigé vers ce film. Mais aussi pour la multitude de films de sf...

Lire la critique

il y a 3 ans

2 j'aime

2