👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

N'ayant pas fait le jeu original, j'ai attendu depuis 2013 la release du jeu. La partie Xen a durée le temps de développement d'un jeu complet, j''attendais beaucoup concernant la réinterprétation de ce qui est considéré comme la partie la moins aimée des joueurs. Mais commençons par la partie Black Mesa.

Globalement, rien à redire. C'est le jeu de base avec le moteur de HL2 dans ses derniers retranchement. C'est pas moche, même si les animations des pnj et certaines textures trahissent un peu l'âge du moteur Source. Mention spéciale aux effets de lumières et au jeu de couleurs particulièrement réussis. En comparant au jeu de base évidemment ça reste le jour et la nuit. Crowbar est allé jusqu'à redoubler les dialogues quitte à faire appel au narrateur de Stanley Parable (et même au doubleur du Dr. Kleiner de HL2. Du moins si c'est pas lui, il y a une grosse similitude). Petit reproche quand même aux PNJs qui ont de manière aléatoire, les mêmes visages que ce soit du coté des agents de sécurité ou des scientifiques. Au passage, le jeu est traduit en FR à la pisse via Google Trad, je vous conseille d'installer un patch FR qu'il y a sur le workshop. Après c'est une petite équipe derrière, donc autant être indulgent là-dessus.

Niveau feeling, pareil : du HL2 tout craché. Les armes ont de bons impacts (tjrs un peu de mal avec la précision de la MP5), avec une nouveauté pour Xen : un propulseur quand on saute qui est très utile lors des phases de plateformes. Les phases d'énigmes par contre, ayant le moteur physique du 2 sont pour toute ou presque, similaire au deuxième Half-Life. Des petites nouveautés n'auraient pas été de trop de ce coté, dommage. Mais ça fonctionne et c'est ce qui compte. De toute façon, le jeu a beaucoup d'influences sur le deuxième opus et pas uniquement car il a le même moteur.

Et concernant l'IA... ça reste très mitigée. Les ennemis savent jouer sur le surnombre et savent contourner mais à des moments ils sont inactifs on sait pas pourquoi. Assez déçu surtout du fait que les dév ont partagé leur travail sur l'IA sur leur chaîne YT avant la release. Et quant aux alliés... on va dire qu'ils savent vous suivre quitte à mourir en marchant sur une mine.
Malgré ça, ça bouge bien, les gunfights sont dynamiques et le jeu a son challenge de l'époque.

La partie Black Mesa est donc pour ma part une réussite, avec toujours une narration (qui a fait la renommé du jeu original) intrigante jusque dans les bas-fonds de Black Mesa, en se demandant ce qui se trame et qu'est ce qui est caché aux yeux du monde. Ce qui amène à la partie Xen...

Mon dieu que c'est beau. Ce sont les premiers mots sorti de ma bouche en arrivant dans cet endroit qui n'a absolument rien à voir avec ce qu'on a vu auparavant. Limite j'ai eu l'impression que les dév ont changé le moteur graphique en plus de la DA. Le jeu de couleurs est encore plus prononcé, tout comme les effets d'ombres et de lumières. Autant pour la partie Black Mesa il y a juste eu un coup de polish mais là... le monde de Xen regorge de détails visuel jamais vu dans le premier HL.

La partie sonore quand à elle est juste magnifique. L'environnement, l'atmosphère, avec en plus les bruitages emblématiques de la licence, tout ça rend le tout extrêmement cohérent. Et l'OST... très bonne dans la partie BM (même si certaines sont soit trop fortes, soit s'arrêtent en plein milieu de l'action, ou les deux) mais dans la partie Xen c'est juste une tuerie. Limite mieux que celle d'HL2, largement.

Tout ça c'est bien beau, mais pour moi il y a le plus gros points noir de cette partie, voire du jeu : le chapitre Interpoler. Dans les Half-Life, pour moi les passages les plus "chiants" sont ceux avec des vagues d'ennemis. Et bien non seulement on a ça dans ce chapitre, mais rajouter à ça des énigmes où c'est la première fois que je galère pour trouver quel truc péter, où aller ensuite, qu'est-ce qu'il faut faire, etc. (avec accessoirement un environnement qui me fait penser énormément à DOOM) et EN PLUS ce chapitre dure (du moins j'en ai eu l'impression) 2 chapitres. A ce moment-là j'avais vraiment hâte de finir le jeu, chose que jamais je m'étais dit avant. Autant dans HL2 par exemple, c'est juste des passages qui sont laborieux. Là, c'est un chapitre entier. Du coup en refaisant le jeu une 2ème fois j'ai tout simplement zapper ce chapitre. Le jeu dure environ 20h (j'ai fait le jeu en Hard), il aurait duré 5h de moins ça aurait été parfait.

Bref, Black Mesa est digne d'un triple A sauf qu'encore une fois, c'est une petite équipe derrière donc mine de rien ça force le respect. On sent véritablement que le jeu a été travaillé. Il aura mis du temps à sortir, mais le résultat est enfin là. Hormis le chapitre Interpoler, tout le reste est vraiment bon. Ça aurait pu être le meilleur remake que j'ai pu jouer à ce jour mais ses défauts prennent malheureusement plus de places que prévu. Mais dans tous les cas, et ce qui est sûr, c'est que le précurseur du FPS moderne a enfin trouver son remake ultime. Et rien que pour ça, bravo Crowbar Interractive.

YoR1
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 2 ans

1 j'aime

Black Mesa: Definitive Edition
rippmanovitch
5

Remake veillot

Intro : Je fais parti de ceux qui n'ont pas joué à HL1 à sa sortie car trop jeune. Je trouve aussi HL2 bien mais sans plus, je ne comprend vraiment le culte qui est voué à la série. J'imagine que les...

Lire la critique

il y a 2 ans

7 j'aime

1

Black Mesa: Definitive Edition
silaxe
10

Un jeu pas si Lambda...

Haaaa ! Je n'avais pas joué à un FPS aussi prodigieux depuis longtemps ! Quel bonheur de se remettre dans la peau de Freeman. Je vais être honnête, de Half-Life premier du nom je ne me rappelle pas...

Lire la critique

il y a 6 ans

6 j'aime

Black Mesa: Definitive Edition
diegowar
5

Critique de Black Mesa: Definitive Edition par diegowar

C'était un projet extrêmement populaire à ses débuts, mais pour être tout à fait honnête avec vous, perso je n'ai jamais été un grand fan de l'idée d'essayer de recréer un jeu dans le moteur d'un...

Lire la critique

il y a plus d’un an

6 j'aime

NieR Replicant ver.1.22474487139...
YoR1
7

Aussi émouvant que frustrant, mais surtout marquant

Acheté day one, j'ai mis longtemps à finir Nier Replicant (je viens de le finir hier au moment où j'écris cette critique), de part son level design et ses quêtes annexes lamentables, alors que...

Lire la critique

il y a 7 mois

Batman: The Telltale Series
YoR1
6

Critique de Batman: The Telltale Series par YoR1

Batman The Telltale Series bénéficie d'un manque de finalité flagrante (surtout dans la traduction fr et la technique) d'ailleurs ce jeu fait partit des jeux Telltale qui commencent à sentir le...

Lire la critique

il y a 5 ans

Inside
YoR1
8
Inside

Critique de Inside par YoR1

Ce jeu a beaucoup de points communs avec LIMBO, et ce qu'on peut dire, c'est qu'il n'y a que le studio Playdead qui sait faire ce genre de jeu, à la fois intrigant, touchant, angoissant, traître,...

Lire la critique

il y a 6 ans