Non mais l'ambiance est sympa... l'aurait juste fallu faire un bon jeu avec.

Avis sur Condemned: Criminal Origins sur PC

Avatar val990
Test publié par le
Version PC

Dans Condemned, on incarne un flic qui, par un malheureux concours de circonstances, se voit accuser à tort du meurtre des deux poulets les plus incompétents du monde. A vous donc la recherche de la vérité, qui vous mènera de taudis en égouts en vous faisant massacrer une horde de sans-abris (et des toxicos qui marchent comme la meuf d'exorciste, parce que c'est trop flippant).

Si la proposition de gameplay est intéressante, un jeu d'action horrifique où vous vous défendez avec ce que vous trouvez, les mécaniques en elles-même le sont beaucoup moins: les combats, même si sympas au début, sont bien trop nombreux et manquent de profondeur (taper/reculer ou bloquer, recommencer, et les ennemis s'affrontent tous de la même manière), la répétitivité s'installe rapidement (les armes sont toutes similaires, seule la rapidité des coups changent un peu), on avance sans peur ni enthousiasme jusqu'au combat suivant, où jusqu'à la porte bloquée suivante, nécessitant le bon item pour être déverrouillée (ce qui est déjà vieillot, mais en plus incohérent, il vous faudra une pelle pour couper un câble mais une hâche ne fait pas l'affaire). La conception des niveaux est généralement mal foutue, vous ne pouvez ni vous baisser ni sauter sauf quand le jeu le veut (ce qui occasionnera des situations débiles du genre je dois faire bouger un objet avec un item alors que n'importe quel clampin pourrait passer par dessus), et des items nécessaires à l'avancée de l'aventure sont disposés n'importe comment (genre une pelle dans des chiottes). Ça peut paraître anecdotique, mais le tout donne un ton assez fake à l'ensemble, ajoutez à cela la répétitivité des combats, et vous voyez pourquoi j'ai trouvé très difficile de m'immerger ou de trouver le jeu prenant. Le jeu propose aussi quelques armes à feu et des gunfights, pas follement intéressants (et notre bonhomme est pas foutu de mettre un flingue dans sa poche). Vous aurez aussi droit à des phases d'enquête. Vous les reconnaitrez facilement, on vous dira d'appuyer sur un bouton pour sortir un gadget (qui relèvent un peu du nawak mais passons), et sur un autre pour prendre une photo. Le gameplay trop répétitif, superficiel et rigide n'était donc pas très engageant, mais l'histoire ne l'était malheureusement pas beaucoup plus.

Pour vous laver de tout soupçon, vous vous lancez donc à la recherche du tueur (en massacrant tout ce qui passe, mais on va dire qu'on avait pas le choix). Le scénario n'est pas fascinant mais pas atroce à suivre (à part les conversations téléphoniques, barbantes à souhait), et la mise en scène a quelques moments efficaces (mais pas toujours). C'est par son ambiance que Condemned réussi à relever le niveau. Tout est crasseux, poisseux et à l'abandon, les décors comme les ennemis, et le titre réussit à faire rendre la progression pesante et angoissante (si vous réussissez à rentrer dedans).

Condemned n'est pas une plaie à jouer, mais les mécaniques qu'il utilise rendent le jeu franchement rébarbatif, pour suivre un scénario pas à la hauteur. Seul son ambiance pourra éventuellement vous retenir, mais bien d'autres titres réussissent là où il a échoué.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 209 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de val990 Condemned: Criminal Origins