T'es cuphead !

Avis sur Cuphead sur PC

Avatar Payn
Test publié par le
Version PC

Un petit jeu indé qui est très vite devenu un incontournable du run n' gun, un projet fou dans lequel deux frères ont passés 7 ans de leurs vie et toutes leurs économies... Alors, es ce que ça valait le coup ?

HISTOIRE ET CONTEXTE :

  • L'histoire n'est qu'un prétexte comme beaucoup de jeu du genre, mais on se satisfera de l'humour noir ponctué de blague de cul plutôt discrète par ci par là, l'univers est totalement déjanté et bariolé.

GRAPHISME ET DIRECTION ARTISTIQUE :

  • C'est un sacré coup de maître. Tout a été dessiné et animé à la main, pour donner au jeu un aspect unique et encore jamais vu (tout du moins pas avec ce niveau de perfection), l'achat de Cuphead se justifierai rien qu'avec ça, c'est sublime, soigné, ça fourmille de détail et de petites animations, on croirai regarder un dessin animé des années 30. Tout est là, les tons de couleurs, le grain, les mouvements, c'est incroyable et bluffant, aucun studio, même AAA ne ce sera essayé à un tel exercice esthétique. Tout le monde a salués les graphismes et à juste titre. Sauf que cette qualité d'animation et cette profusion d'effet en vient à gêner le gameplay (j'y reviendrai)

GAMEPLAY :

  • Plutôt classique dans son style, le jeu ne chamboule pas le genre, quelques armes, des aptitudes à débloqué, et c'est parti. Mais contre toute attente, et à l'opposé total de ce que l'on pourrai attendre d'un jeu aussi coloré et enfantin, le jeu est dur, mais dur à s'en bouffer les couilles. Que ça soit les phases classique de plateforme (aller jusqu'au bout du niveau) ou les combats de bosses, la difficulté va vous écraser la gueule à coup de botte. Vous trouvez Sekiro, Dark Souls ou les premiers Megaman compliqués ? Vous n'avez rien vu. Le jeu est quasiment insurmontable du premier, au dernier niveau. Et je dirai que c'est là que se trouve le gros point noir du titre, une gestion inexistante de la courbe de progression, vous allez en chier des ronds de chapeau de bout en bout. Il vous faudra apprendre chaque niveau, chaque pattern de boss par cœur et au delà. Et même avec ça se sera insuffisant parce que le jeu peut parfois décider qu'il n'est pas possible d'esquiver un coup ou de toucher une plateforme "parce que la RNG". Les boss on des paramètres aléatoires et même avec des réflexes de ninja certains sont à la limite du faisable. Les pattern de mouvement ne sont jamais dans le même ordre ou à la même fréquence, à la limite ça pourrait se gérer si les hitbox n'étaient pas aussi pétées, et j'en reviens au graphismes... on atteint les limite du "jolie" qui se heurte avec l'aspect pratique, c'est saturé d'éléments et d'effet et on est complétement perdu, l'oeil ne sais plus sur quoi se concentrer même avec de l'entraînement. Dans un jeu tel que Cuphead où tout se joue au pixel près avec un timing ultra serré pour les esquives ou saut, le fait de ne jamais être trop sûr de ce qui est le début ou la fin d'une hitbox rend le jeu, non pas dur dans son skill, mais dur dans son injustice et crée énormément de frustration.

DURÉE DE VIE ET REJOUABILITÉ :

  • Comme je le disait, c'est un petit jeu indépendant, il n'est pas particulièrement long ou chargé en bonus, mais sa durabilité variera énormément d'un joueur à l'autre. Certains as arriveront à le terminer en ligne droite en 5h, d'autre y passeront 10 fois plus de temps.

BRUITAGE ET SON :

  • Musique des années 20/30 teinté de jazz, avec le défaut sonore qui va bien pour une bonne immersion, avec des bruitages issue des cartoons d'époque, c'est totalement réussis même si au bout d'un moment ça fini par donner mal à la tête je trouve.

LA CONCLUSION :

On ne le répétera sans doute jamais assez, mais Cuphead est une claque visuelle qui force le respect de par l'acharnement de ses développeurs, il y a un amour et une passion sincère dans ce projet. Un jeu original, fun, rapide, ** mais qui confond souvent exigence avec injustice** et plombe l'expérience du joueur de part une difficulté pas toujours justifiée...

Les plus :

  • des graphismes jamais vus
  • un contexte original et peu exploité
  • les musiques et bruitage d'époque
  • gameplay efficace
  • la coop très sympa
  • beaucoup d'humour

Les moins :

  • RNG trop présente dans les patterns
  • pas de courbe de progression
  • surcharge d'éléments visuel
  • hitbox aux fraises
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 106 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Payn Cuphead