Elle est là l'exclue Xbox Kinect qu'on attendait tous.

Avis sur D4 sur Xbox One

Avatar Sscrew49
Test publié par le
Version Xbox One

Annoncé discrètement à l'E3 2013, on a pas vu arriver D4. Et pour cause, fallait-il vraiment s'intéresser à un jeu indé alors que la date de sortie de la Xbox One se rapprochait ? Les joueurs n'attendaient-ils pas surtout des "system-sellers" exclusifs à la XO ? Certainement.

Mais pourtant, c'est bien D4, dont on avait plus aucune nouvelle depuis l'E3, 2014 cette fois-ci, qui créé la surprise. Et on peut parler de surprise quand le jeu, ne bénéficiant déjà d'aucune promotion, débarque ce 19 septembre. Soit 1 jour après l'annonce officielle de sa date de sortie.

On alors on a envie de se poser la question : Mais quel genre de jeu en 2014 se permettrait de sortir sans aucune promo, et ce même si on ne parle que d'un jeu indé ? Que des jeux à l'intérêt limité, non ? Surtout que Microsoft aime depuis un certain nombre d'années maintenant soutenir les indépendants, et quand on parle d'une exclue Xbox One, qui base l'intégralité de son gameplay sur Kinect... On devient du même coup méfiant. D4 débarque sans prévenir. Et sans aucun avis au préalable, pas mêmes des previews, si ce n'est quelques avis de la communauté même après sa sortie... Des retours alléchants qui m'ont forcé à me faire un avis. Moi le défenseur depuis les premiers jours de Kinect. Kinect que j'utilise tous les jours dans l'interface. Mais qui manquait clairement d'un ou deux jeux utilisant au moins la reconnaissance de mouvements.

Alors le voici ce jeu, bien qu'on puisse aussi utiliser la manette mais au prix d'une expérience (de gameplay) devenue "quelconque". Parce que oui, D4 est l'un des jeux les plus ingénieux depuis l'existence de ces technologies (la Wii donc) à utiliser de bien belle façon la reconnaissance de mouvements, et même les plus réfractaires à l'engin Kinect devraient avoir du mal à ronchonner. Même si ils y arriveront, j'en doute pas..

D4 ne fait pas l'erreur de chercher à révolutionner l'outil et le jeu vidéo au passage, ce qui a amené plus d'un jeu dans le fossé. Non, il utilise simplement et astucieusement Kinect pour mener à bien l'enquête de notre détective. Celui-ci cherche à comprendre la mort de sa femme, et peut plonger dans des événements passés grâce à un pouvoir qu'il a récupéré. Ici, nous ne rentrerons pas dans les détails mais l'essentiel se passera chez lui, ou dans des avions. Kinect nous sert à nous déplacer, à interagir avec les objets (comme les portes) et les gens. Pour cela, une règle simple : On garde la paume ouverte pour diriger notre main faisant office de curseur. Et on la ferme pour avancer/valider l'interaction. Le tout se passe quasiment sans accroc. Comme les ouvertures/fermetures de portes, etc. Il faut surtout veiller à garder sa main dans la zone de l'écran pour s'éviter ensuite de potentiellement perdre ses repères. Pour cela, un bon conseil : Avoir un accoudoir ou quelque chose pour vous éviter d'inutilement vous fatiguer le bras. Ce conseil respecté, vous pourrez aisément jouer autant d'heures consécutives que vous le voulez. Les seuls moments mettant nos bras un peu plus à l'épreuve sont des "jeux de rythme" WTF, parfaitement intégrés aux scènes qui découlent de chacune de nos actions avec le bras. C'est d'ailleurs bien dommage qu'on ne puisse pas dans un mode annexe rejouer seulement ces séquences.

Le mieux dans tout ça, c'est que le côté WTF du jeu s'intègre intelligemment à l'histoire. Cela ne nous épargne donc pas d'une investigation rondement menée et captivante tout en profitant des personnages fous et bizarres. Rien n'a donc été mis de côté. L'enquête reste sérieuse. On a aussi bien envie de dénouer les noeuds de celle-ci que de s'amuser. Car D4 nous propose les deux. Ce n'est même pas que D4 nous le "propose" d'ailleurs, puisque ce n'est pas un choix : On enquête toujours en se divertissant. Sans le côté décalé, D4 aurait pu me rappeler les merveilleux moments sur Hotel Dusk : Room 215 bien que ce dernier soit beaucoup plus lent. Mais D4 dégage lui aussi une bonne partie de son charme grâce à ses choix graphiques : Le cel-shading et les couleurs sont très réussis. Les chafouins diront que c'est un peu trop pixelisé. Mais il faudrait être bien difficile pour ne pas tomber directement sous le charme.

Le plus gros (je peux dire "seul" ?) défaut de D4 vient de ses qualités : Le jeu est si agréable à faire que j'ai pu finir les 2 enquêtes principales (+ le prologue) en environ 7 heures et 3 sessions de jeu. Sans me presser. C'est le temps moyen à passer sur cette première partie. Mais pour un jeu à moins de 15€ (10 pour les malins), et compte tenu du travail, ça parait tout à fait normal. Enchaîner à ce point un jeu n'avait pas dû m'arriver depuis quelques années... C'est donc rapidement que je me retrouve là, frustré, à attendre la suite. Parce que oui, D4 sortira à priori en 3 parties. La seconde et dernière enquête proposée ne termine donc pas l'histoire mais ça a toujours été prévu ainsi. D'ici là, je pourrais certainement me refaire cette partie. Pour ceux qui penseraient à l'acheter en boite, je doute que l'offre soit plus intéressante. Ça ne serait pas le premier jeu "arcade" à sortir plus cher en boite qu'en demat' (Worms, Trials). Alors n'attendez pas, foncez. L'exclu Xbox One Kinect que vous avez toujours attendu est arrivé. On espère que les ventes seront bonnes, ou en tout cas que rien n'empêchera aux parties suivantes d'être d'aussi bonne qualité. Pas comme ces séries qu'on arrête parfois en cours faute d'audimat.

Je vous laisse sur les paroles de son créateur, toutes approuvées par moi aujourd'hui : "N'ayez pas d'a priori sur Kinect. Ce jeu est quelque chose que les core gamers seront capables d'apprécier, et ces derniers verront pourquoi Kinect est une grande amélioration pour les jeux vidéo en général." Il ne bluffait pas.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1191 fois
9 apprécient · 1 n'apprécie pas

Sscrew49 a ajouté ce jeu à 3 listes D4

  • Jeux vidéo
    Illustration

    Top 10 Jeux vidéo

    Je fais le choix de ne pas mettre les PES ni NBA 2K, pour ne pas fausser le Top 10. Sinon, PES 2, 3, 4 et 5 ainsi que NBA 2K14...

  • Jeux vidéo
    Illustration Mes Jeux Xbox One

    Mes Jeux Xbox One

    Liste non exhaustive : Je n'inclue les jeux gratuits (EA Access ou Xbox Live Gold) que dans le cas où ils m'intéressent.

  • Jeux vidéo
    Illustration Top (avec critiques) Xbox One

    Top (avec critiques) Xbox One

    Je ne conserve qu'un seul NBA 2K dans le Top 10.

Autres actions de Sscrew49 D4