Dark Souls : Préparez vous à apprendre

Avis sur Dark Souls : Prepare to Die Edition sur PC

Avatar Vincent Vjunn
Test publié par le
Version PC

J'avais déjà tenté ma chance sur ce jeu à l’époque de sa sortie console, et grande fut ma frustration quand la mort vint me prendre...30 fois d'affilée...sur le même monstre...à 5 mètres du début du jeu. Mais avec de la persévérance et 10h devant moi, j'arrivais enfin à atteindre le Taurus, oui, 10h pour atteindre le premier vrai boss du jeu, et faute de temps, mon expérience de Dark Souls s’arrêtait là.

Récemment, on m'a offert Dark Souls sur PC, j'ai donc décidé de retenter l'aventure douloureuse, et ô surprise, ce qui m'avait pris 10h auparavant se faisait en 30 min et sans mourir ! Car j'avais découvert le système d'embrasement des feux, de renforcement des fioles, d'amélioration des armes et armures !

Et c'est alors que je réalisais où se trouvait la vrai difficulté de Dark Souls, pas dans son gameplay ou dans son level design, mais dans l'opacité TOTALE des possibilités qu'il offre. N'importe quel autre jeu aurait expliqué dès les premières heures comment forger, à quoi servent les serments, qui peut nous envahir, comment réaliser une action aussi simple que "Sauter". Pas Dark Souls qui nous laisse souffrir jusqu’à ce qu'on découvre qu'un simple passage chez le forgeron peut tripler les dégâts qu'on provoque.

Un fois cette phase d'apprentissage passée, la difficulté "légendaire" tant vanté par les marketeux peut être grandement revu à la baisse, plus encore si vous faites l'aventure en coop. Mais le plaisir de jeu est là, une aventure difficile mais pas impossible, un gameplay exigeant et punitif, mais pas injuste !

Dark Souls est un jeu d'une profondeur exceptionnelle, son scénario est seulement suggéré, pas explicité. Ne parlons même pas de l'aspect visuel du jeu, si certains disent que "Les textures sont assez dégueulasses", ce sont des abrutis obsédés par le photo réalisme, ont ils seulement admiré Anor Lando au crépuscule, ou le Bois de Noirsouche et son ambiance asphyxiante. Les décors de ce jeu auraient pu être des peintures, tant ils sont travaillés et cohérents

Un gros coup de cœur de cette année, n'ayez pas peur de la difficulté, une fois les mécaniques assimilées, ce jeu est un pur bonheur !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 542 fois
6 apprécient

Autres actions de Vincent Vjunn Dark Souls : Prepare to Die Edition