Enfin un jeu exigeant !

Avis sur Dark Souls: Prepare to Die Edition sur PC

Avatar Chabhxc
Test publié par le
Version PC

Avant de commencer ce test, sachez que je note ici le jeu mais également son DLC qui est inclut dans cette "Prepare to Die Edition".

Alors que dire de Dark Souls, ce jeu qui a hanté les cauchemars de nombreux joueurs tant les excès de rage sont légions lorsque l'on joue à cette franchise. Je vais essayer d'aborder, point par point, les différents éléments intéressants de ce phénomène qu'est Dark Souls. Sachez que j'écris cette review en ayant terminé le jeu ainsi que son dlc.

L'histoire : je vois beaucoup de critiques dirent "il n'y a aucune histoire, on ne comprend rien". Sachez que c'est faux, totalement faux. Je pense que dire ça est une erreur qui me semble plus grave qu'il n'y parait : si vous arrivez à cette conclusion, c'est que vous n'avez pas compris l'essence même du jeu Dark Souls. Dans ce jeu, rien ne vous sera donné gratuitement : VOUS allez devoir chercher les informations sur l'histoire aux travers des dialogues (optionnels évidemment) avec les PNJ mais aussi en lisant les descriptions des différents items et armes que vous allez récupérer tout au long de l'aventure. Donc, quid de la réalité ? L'histoire est complète, très prenante et cohérente dans son ensemble. A vous de faire l'effort de vous y intéresser.

Le gameplay : le gameplay est exigent. C'est un fait. Mais il est surtout juste. Si vous mourrez, c'est de votre faute, jamais de celle du jeu, sachez-le. Si vous mourrez, c'est que vous avez mal fait quelque chose ou que vous n'avez pas compris quelque chose. Sachez néanmoins que la mort fait partie intégrante du jeu. Au delà du fait qu'elle soit clairement intégrée dans l'histoire (le fait de mourir et de revivre est expliqué mais je n'en dit pas plus, évitons le spoil), la mort c'est le passage nécessaire pour réussir le jeu : quand vous mourrez, vous savez que vous avez fait une erreur. Du coup, vous apprendrez de vos erreurs et donc de vos morts. Les différentes caractéristiques de votre personnage permettent de faire de nombreuses choses : de la magie, des miracles, du combat corps à corps, du combat à distance. Ou être polyvalent si vous le souhaitez. Vous pouvez très bien faire un build Force/Foi par exemple. Le nombre d'armes et d'items est très élevé : tous ne sont pas forcément très utiles mais il existe de nombreux items/armes cachés. Un vrai bonheur pour les collectionneurs !

Graphismes/Durée de vie : graphiquement pas génial (ceci dit, toutes les config peuvent le faire tourner sans soucis) mais en terme de design, les différents lieux sont impressionnants. De plus, tous les lieux sont imbriqués les uns dans les autres : vous débloquerez de nombreux raccourcis pour rejoindre d'autres lieux. Très ingénieux et fort utile. En termes de durée de vie, c'est illimité : comptez au minimum 30h pour finir votre première run (rajoutez 10h pour bien fouiller de fond en comble toutes les zones). Mais le jeu a une rejouabilité quasiment illimitée : refaire le jeu avec un autre build, faire d'autres choix dans nos actions mais aussi dans l'ordre des lieux à visiter (rien n'est imposé réellement dans le jeu, vous êtes libres !).

Notons également que les mobs et les boss sont très inspirés : les mobs ont chacun leurs patterns d'attaques qu'il vous faudra apprendre et appréhender afin de réussir à passer les différentes zones du jeu. Les boss sont charismatiques au possible : au nombre de 19 (boss optionnels et j'inclue également les 4 du DLC), chacun a ses propres aptitudes et il vous faudra vous y reprendre à plusieurs fois pour les vaincre (pour la plupart). Notez que le DLC est vraiment très bon, encore plus exigeant que le jeu de base (vous verrez le combat contre Artorias va vous en faire baver).

Bien sûr, la customisation fait partie intégrante du gameplay : il existe de nombreux vendeurs, forgerons, magiciens ou pyromanciens qui vous aideront (en contrepartie de vos âmes, la monnaie du jeu qui sert à acheter des objets, améliorer vos armes, augmenter vos stats) à améliorer votre set. Aucun pnj ou presque ne vous sera servi sur un plateau d'argent : pas mal d'entre eux seront cachés voire prisionniers. A vous de faire l'effort de les chercher (vous n’êtes pas obligés). Vous pouvez très bien finir le jeu en ayant vu que un ou deux forgerons sur les cinq par exemple.

Finalement que dire de ce Dark Souls : un jeu unique en son genre, exigeant mais jouissif. Le jeu demande de l'abnégation, de la patience et de l'apprentissage. Et franchement, cela fait vraiment beaucoup de bien de voir un jeu de ce calibre. A faire et à refaire !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 245 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Chabhxc Dark Souls: Prepare to Die Edition