Une bonne surprise

Avis sur Dragon Ball: Raging Blast 2 sur PlayStation 3

Avatar Titiks
Test publié par le
Version PlayStation 3

Sorti dans l'indifférence générale, la suite annuelle de la licence Raging Blast ne manque cependant pas d'atouts.

On a pu lire un peu partout sur internet les tests élogieux de Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2, sorti il y a à peine quelques semaines. Ce dernier propose en effet le meilleur mode histoire jamais vu dans un jeu vidéo de combat, des graphisme plus que fidèles à la série originale et gameplay aux petits oignons. Seul son mode en ligne propose d'énormes déséquilibres entre les personnages, avoir atteint le haut du classement n'étant malheureusement pas synonyme d'être un bon joueur.

Raging Blast 2 arrive donc juste après le nouveau ténor du jeu de combat, et avec des choix plus qu'audacieux. Exit le mode histoire que l'on connait tous ! Cela fait des années que nous répétons inlassablement (quoique...) le même mode histoire, pour débloquer les mêmes personnages, exactement de la même façon. Quand on voit la pauvreté générale de ce mode dans les dernières productions de la licence, et la quasi perfection de celui de Naruto, on se dit que finalement, c'est pas plus mal. On verra dans Raging Balst 3.

A la place, nous avons le mode "Galaxy", où l'on débloque images, Dragon Balls, personnages, objets de personnalisation et attaques. Chaque personnage possédant sa propre "Galaxy", cela promet des heures de combat ! D'autant plus que nous ne pouvons pas terminer une Galaxy en une fois, certains combats débloquant d'autres affrontements dans des Galaxy annexes d'autres personnages. Chaque affrontement est en plus soumis à des conditions bien particulières, comme battre son adversaire en un temps (parfois très) limité, se battre en mort subite (vous avez 1Pv...), tuer un ennemi qui régénère sa vie sans cesse, ou la vôtre qui baisse, etc... Autant dire que les heures défilent et de façon bien plus intéressantes que dans le précédent opus, chaque combat débloquant une image, une technique, une transformation, un objet ou une limite de points de votre personnage.

Au fil des combats, nous débloquons donc des objets permettant d'améliorer les capacités du personnages pour nous aider durant les combats, suivant une limite de points : Chaque personnage a un nombre de "points" maximum, et chaque objet "coûte" un certain nombre de ces points. Certains ennemis étant réellement sans aucune pitié, la customisation est impérative dans la plupart des cas. Les combats en mort subite sont bien entendu terriblement difficiles, nous obligeant à faire un affrontement parfait, mais certains objets (coûteux en points) permettent d'annuler ces effets indésirables... encore faut-il les débloquer. On jongle donc sans cesse dans le menu de customisation d'objets entre chaque combat. Un bon point pour les matchs entre amis, certains items baissent les statistiques de combat, prolongeant ainsi les joutes pour notre plus grand plaisir.

Niveau gameplay, les affrontement sont plus nerveux et plus spectaculaires. Il ne suffit plus de mitrailler la touche d'attaque pour gagner, mais le jeu fait maintenant la part belle aux téléportations et aux multiples combinaisons de combos. Ces derniers sont plus longs et plus variés, donnant des combats bien plus nerveux que dans le premier. Du coup, certaines manipulations changent et le didacticiel - simple, rapide et complet - est un passage obligatoire pour bien assimiler les différentes techniques. La plupart des animations d'attaques spéciales ont été revues pour être moins "expédiées" que dans Raging Blast 1, et sont ainsi plus agréables à regarder.

On découvre avec plaisir que, lorsqu'on joue en équipe, nous avons accès à des attaques combinées très fidèles à la série. Ainsi, dans certaines conditions, les Cyborgs 17 et 18 pourront s'allier en lançant une attaque, tout comme Gohan et Goten lançant un Kamehameha. Pas toujours très simples à placer, mais totalement jouissives en combat, ces techniques doivent être activées par la manipulation de "Surpuissance", déjà présente dans Raging Blast 1, mais à l'utilisation bien plus judicieuse dans cet opus.

Rayon nouveauté, nous avons aussi le mode "Raging Soul", activable une fois le mode "Haute Tension" atteind. Vous devenez alors plus rapide et plus puissant, mais cela vous empêche d'utiliser les attaques spéciales, jusqu'à ce que votre jauge de Ki soit vide. Un mode pour les pros du combos, qui verront là un moyen de punir les joueurs un peu moins doués et fanas du "spamming" à distance. Une alternative intéressante à l'attaque ultime souvent facile à esquiver, mais à double tranchant.

On note aussi que l'interception d'un ennemi cherchant à fuir le combat a été simplifiée, tout comme la déviation d'attaque spéciale (inutile, mais déstabilisante pour l'adversaire et tellement classe !), ainsi que la téléportation esquive pour échapper aux combos de poursuite. Tant mieux, car avec les nouvelles possibilités d'attaque, les combos peuvent se révéler bien plus ravageurs ! Il est aussi possible de se reprendre quand on est projeté au loin, et de repartir aussi sec vers l'adversaire, en réalisant un ukemi, ce qui rajoute en prime du dynamisme dans les affrontements.

Qui dit nouvel épisode dit nouveaux personnages. Près d'une centaine sont présents (on évite bien entendu pas les différentes versions de Gohan ou Trunks), et parmis eux quelques nouvelles têtes inédites comme Table (le petit frère de Vegeta, révélé dans le tout dernier OAV), Neizu et Doru (les accolyte de Cooler et Sauzer), les Cyborgs 14 et 15 ou encore Hatchiyack, qui se débloque en regardant le remake de l'OAV "Plan d'extermination des Saïyens" présent sur le disque. Les absents de Raging Blast 1 sont de retour en haute définition, comme Thales, Gohan Ultime ou Metal Cooler. Broly et Vegeta sous leur forme de Super Saïyens 3 sont aussi de présents sur la galette. Quitte à pousser le délire plus loin, il aurait été sympa de donner accès à des personnages ou fusions improbables telles que TenshinHan/Piccolo ou Piccolo/Krilin. Mais on s'en passera.

Les modes de jeu restent classiques. Du mode Galaxy précité, aux défis vous faisant combattre d'affilée (= sans sauvegarde entre) divers ennemis et vous otroyant des étoiles si vous respectez certaines conditions (une seule barre de vie, pas d'objet d'amélioration, ne pas utiliser d'attaque spéciale...), les Championnats du Monde et Cell Games avec différentes règles, aux Versus classique et modes Online, rien de bien neuf, mais toujours aussi complet.

Graphiquement, la colorisation est plus réaliste, les ombres sont plus estompées, sauf au niveau des cheveux noirs ayant un aspect "Playmobile" plutôt désagréable. Les expressions faciales sont plus nombreuses, et comme les animations des combats sont plus détaillées, on est dans l'ambiance du début à la fin. Si seulement on avait enfin un mode histoire correctement mis en scène avec ces graphismes là, nous toucherions la perfection du bout des doigts. Les joueurs trouveront toujours que les décors sont un peu vides, mais ils sont fidèles au manga, ni plus, ni moins. Quelques cartes méritent le coup d'oeil, comme la planète avec des rochers volants, ou l'enfer.

On note aussi la possibilité de faire "exploser" un peu tout, même le sol à n'importe quel endroit. Du fun en plein, du dynamisme et de l'action très proche du manga, que demander de plus ? Les combats entre amis seront encore plus amusants, en équipe de 5 contre 5, avec la personnalisation et les transformations.

Au final, c'est une Dragon Ball très correct, qui souffre de sortir juste après la nouvelle référence du jeu de combat tiré d'un Shonen à succès, et du coup n'échappe pas à la comparaison en sa défaveur. Néanmoins, cet opus apporte quelques nouveautés bienvenues en terme de plaisir de jeu et de possibilités. On attend du coup un Raging Blast 3 détonnant, avec un mode Histoire enfin digne de la série, la collection complète des personnages et des arènes encore plus destructibles. On aurait tort d'être déçu d'un jeu qui s'affranchit enfin de son mode Histoire répétitif et propose énormément de défis pour de longues, très longues heures de jeu et de personnalisation. Pas de nouveautés fondamentales, mais des ajustements très profitables aux joueurs. Joueurs, à vos pads !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 888 fois
5 apprécient

Titiks a ajouté ce jeu à 1 liste Dragon Ball: Raging Blast 2

Autres actions de Titiks Dragon Ball: Raging Blast 2