Retour vers les îles du passé

Avis sur Dragon Quest VII : La Quête des vestiges du monde sur Nintendo 3DS

Avatar Sofian DeRochdi
Test publié par le
Version Nintendo 3DS

Histoire/Scénario : L’histoire est longue, très longue, l’une des quêtes principales la plus longue dans le jeu vidéo. L’introduction commence d’une bonne manière, plutôt classique mais efficace. Puis on enchaîne des heures de quêtes redondantes, où l’on fait souvent la même chose. Puis survient un moment où enfin on casse la routine pour établir un scénario bien plus intéressant jusqu’à la fin. Un scénario qui mélange fantastique, heroïc fantasy et science-fiction d’une manière assez habile. Durant la quête principale, on nous compte plusieurs histoires intéressantes, chacune liée à différents personnages, différents endroits et différentes époques. Le côté voyage dans le temps est plutôt bien exploité, c’est agréable de voir les répercussions de nos actions dans le passé sur le présent.

Musique/Son : De très bonnes musiques, merveilleusement bien interprétées. Dommage qu’elles soient finalement peu nombreuses, d’où une certaine répétitivité.

Visuel/Réalisation : Un jeu très joli, des graphismes enchanteurs, c’est très coloré. Le design des personnages est génial, on reconnaître très bien qui en est l’auteur ; celui des monstres et des boss et tout aussi réussi. Mais il y a une certaine lassitude, les îles se ressemblent, les personnages sont identiques ; on n’a pas vraiment l’impression de visiter différentes contrées.

Acteur/Doublage : Pas de doublage ici.

Gameplay/Maniabilité : C’est un RPG assez classique. On se retrouve avec notre personnage que l’on doit nommer, il rencontre différents compagnons. Ils partent ensemble dans diverses aventures à travers le monde et les époques. A chaque nouvel endroit découvert, des personnages vont nous exposer un problème et nos héros vont devoir résoudre ce dernier. On passe son temps à voyager de ville en ville, à combattre des monstres, à ramasser des objets et à entrer dans des donjons jusqu’à annihiler le boss. Les combats sont au tour par tour, on ordonne les actions à mener à nos personnages, attaquer, se défendre, utiliser un objet, user d’un sort ou d’une aptitude (via une jauge de PM). Il y a de nombreux types d’objets à utiliser (soigner, monter une caractéristique, ressusciter…). Nos personnages peuvent porter de l’équipement permettant de modifier leurs caractéristiques. Dans chaque ville, on trouve des magasins pour acheter des objets et de l’équipement ; mais aussi une église pour pouvoir sauvegarder, soigner l’empoisonnement etc… L’originalité ici c’est l’utilisation des vocations (qui arrivent tard dans l’histoire) permettant d’assigner des « jobs » à nos personnages (mage, guerrier etc…). Il en existe beaucoup, divisées par classe : débutantes, intermédiaires et avancées ; il faut en maîtriser certaines pour pouvoir accéder aux suivantes. On peut aisément changer de vocation comme on veut et il existe également des vocations liées aux monstres. Ce système est très intéressant et très bien bâti. Nos personnages gagnent des niveaux en combattant mais gagnent également des niveaux de jobs permettant de les maîtriser. L’interface est très datée et pas très intuitive.

Avis : Un très bon RPG, peut-être un peu redondant mais on ne peut pas lâcher sa console.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 212 fois
2 apprécient

Sofian DeRochdi a ajouté ce jeu à 2 listes Dragon Quest VII : La Quête des vestiges du monde

Autres actions de Sofian DeRochdi Dragon Quest VII : La Quête des vestiges du monde