...And finally, god created Dwarf Fortress.

Avis sur Dwarf Fortress sur PC

Avatar Ashmir
Test publié par le (modifiée le )
Version PC

Le pitch : sept nains en expédition doivent installer leur forteresse dans une zone du monde. Ici, pas de blanche neige, pas de sorcière, pas de "Eho eho". Par contre, le boulot, c'est pas ce qui manque. Qui n'a jamais rêvé de se faire un scalp d'oreilles pointues ? Qui n'a jamais rêvé de dompter un dragon ?
Et hop, on creuse par ici,
Et hop, on fabrique des objets par là,
Et hop, on chasse les saloperies qui ont décidé de subtiliser VOTRE propriété.
Et hop, on abat tous les arbres de la carte pour attiser la haine des elfes et les pousser à nous assiéger.
Et hop, on creuse en profondeur pour aller visiter les cavernes qui conduiront la forteresse vers des drames probables.
Et hop, on envoie ses escouades naines incompétentes et mal équipées se faire massacrer contre des hordes de peaux vertes.
Et hop, et hop, on n'arrête pas l'boulot !
* Merde ce jeu de mots était pourri, faut que j'me rattrape sur la suite *

Car s'il y a bien une chose qui est fascinante dans Dwarf Fortress, c'est l'énorme champ des possibles, cet énorme univers sandbox qui laisse libre court à votre imagination, et qui renouvelle sans cesse l'expérience de jeu. Et cet énorme champ des possibles, sans doute jamais vu dans un autre jeu vidéo, se nourrit d'un univers ultra détaillé :

De la faune à la flore,
De la biologie des espèces à leurs comportements,
Des civilisations aux guerres de civilisations,
Des monstres communs aux choses les plus bizarres,
En passant par la physique des fluides,
Des mécanismes complexes,
Des constructions grandiloquentes,
Un système militaire et économique profonds,
Etc.

Un monde généré aléatoirement qui possède sa propre histoire, ses propres légendes, elles aussi générées aléatoirement... Dwarf fortress est plus qu'un jeu : c'est un véritable récit interactif, mais contrairement à Heavy Rain, ce récit interactif réussit l'exploit d'être couplé à un gameplay d'une profondeur inouïe.

Vous l'aurez compris, si je suis avare en éloges, c'est qu'il le vaut bien ( Le jeu, pas votre tignasse ! ). C'est le jeu le plus fascinant que je connaisse, de très loin. Le jeu a beau être graphiquement représenté par des putain de virgules, de points, de triangles en ascii et de lettres, il n'en reste pas moins captivant et immerge le joueur dans son univers. Les personnages, l'histoire du monde, les détails sur l'état de santé de chaque créature, leur humeur et leurs intentions, sont servis par une narration qui décuple l'imagination du joueur.

Pourtant (eh oui, il y a toujours un MAIS, ça serait trop beau), Dwarf Fortress souffre d'un paradoxe :

C'est l'interface qui est extrêmement pénible à appréhender. Cette putain d'interface donne envie aux novices de se tailler les veines. Elle est confuse et désordonnée, énormément de choix d'ergonomie sont douteux ou pire, mauvais. Certains menus, même une fois maîtrisés, restent pénibles à utiliser. Par exemple, l'outil de création de murs ou celui pour assigner aux nains des métiers, ou encore le menu militaire, c'est l'anti-ergonomie même. L'incarnation du mal absolu dans toute sa splendeur. Un putain de supplice. ( Et pof, une étoile en moins. Le jeu n'aura pas 10/10 nameoh !!! )

Très peu de jeux arrivent à amener de la satisfaction au joueur lors d'une partie perdue, ce fameux FUN dont vous entendrez souvent parler si vous vous lancez dans l'aventure. Pourtant ce culte de la défaite rend le jeu hyper addictif. rarement un jeu n'aura été aussi peu frustrant lors d'une défaite, rarement un jeu aura été aussi frustrant lors de l'utilisation de l'interface.

Quelques conseils pour le profane (Ou devrais-je dire l'HERETIQUE, quiconque ne jouant pas à Dwarf Fortress est à brûler d'urgence ) :
1. D'une, vous êtes toujours là à me lire? Qu'est ce que vous attendez pour installer le jeu?
2. Le Lazy Newb pack, c'est le bien. C'est un utilitaire qui contient LE JEU + des utilitaires, des tilesets (pour ceux qui hésitent à devenir aveugle à cause de l'ASCII), des options supplémentaires, etc.
2b. Dwarf Therapist c'est le bien. Mais il est déjà inclus dans le Lazy Newb Pack
3. Les tutos vidéo de Gobbopathe c'est le bien. Très détaillés, ils ont néanmoins comme défaut de tirer en longueur à des moments. Ils sont tous sur Youtube, sur sa chaîne Gobbostream (51 tutos)
4. Le wiki c'est le bien (www.dwarffortresswiki.org)
5. Le jeu est en anglais, et l'anglais c'est mal m'voyez ! Mais un mal nécessaire B)

Bref : Si vous êtes pas un gros noob doublé d'une pleureuse, testez ce jeu et persévérez, c'est un ordre.
(Quoi elle est pourrie ma chute ? )

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1297 fois
6 apprécient

Ashmir a ajouté ce jeu à 5 listes Dwarf Fortress

Autres actions de Ashmir Dwarf Fortress