👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

La déception annuelle débarque de nouveau et le décalage entre prix d'achat, qualité intrinsèque du jeu au regard du passif des jeux vidéo de football et les ventes réelles est assez intéressant et reflète clairement la stratégie de EA Sports que l'on ne présente plus.
Qui pourrait les blâmer à part les joueurs ? L'argent quand il est facile est source de déception pour les fidèles ou plutôt pour les joueur aguerris. EA Sports est tombé là-dedans et constitue un exemple parmi d'autres de ce qu'est le jeu vidéo aujourd'hui.

Fifa c'est une licence facile. Un jeu par an, tu fais le minimum et tu encaisses des millions. Et ce Fifa 21 est un nouvel exemple d'une stratégie qui dure depuis au minimum de 5 ans, de faire d'un petit ajout un argument marketing pour faire vendre (voire même parfois d'enlever une fonctionnalité pour la remettre quelques années plus tard). Où passent ces millions encaissés alors que le rendu des jeux est toujours plus décevant ? Que l'on ne me sorte pas l'argument du covid cette année car les exemples de fainéantises ne datent pas de 2020.

Après le lancement scandaleux et catastrophique de Fifa 20, le 21 n'avait pas le droit à l'erreur. Hormis des oublis aberrants en ce qui concerne les maillots absents, le jeu semble assez complet et ne présente pas de bug majeur. C'est déjà un bon point, mais faut-il encore rappeler que c'est la base et même pas le minimum quand tu achètes un produit "fini".


  • Déséquilibre attaque-défense renforcé par des gardiens inexistants et une défense difficile à prendre en main, la faute à un placement approximatif. Une erreur se paie cash. On n'échappe pas au fameux 1 tir 1 tir cadré 1 but et au script laissant envisager encaisser un but quant l'I.A. le décide. Frustrant.

  • Des adversaires ne dépendant pas de leur niveau réel avec deux problèmes: des équipes à domicile faibles quand elles sont transcendées à l'extérieur, n'est-ce pas incohérent ?
    C'est plus facile de se déplacer à Manchester City que de recevoir Colchester.

  • Toujours aussi peu d'appels de coéquipiers lors des phases de possession qui renforce l'impression l'obligation comme au handball de faire tourner la balle aux abords de la surface.

  • Pas de distinction notable de style de jeu selon les équipes. Barcelone joue comme une équipe standard.

  • Une vitesse incohérente et variable selon les phases de jeu. Parfois les joueurs prennent un long temps pour se déplacer, facilitant les interventions de l'I.A.

  • L'arbitrage mal géré avec 1 faute = 1 carton.

  • En revanche, des séquences mieux réussies dans la construction avec des erreurs de passes et de contrôles réalistes.

  • Physique de balle parfois douteuse notamment sur les coups francs.

  • Des arbitres toujours aussi moches et anecdotiques

  • Le choix du maillot se faisant dans un sous-menu donnant place à des grosses incohérences de couleur si on va trop vite dans les menus.

  • Toujours autant de problèmes de calendrier dans le mode carrière avec parfois 4 matchs en 1 semaine.

  • On commence toujours du même côté du terrain à domicile. Toujours du même à l'extérieur.

  • La pelouse est pleine de confettis comme si chaque match était pure folie dans les tribunes.

  • Des modélisations scandaleuses pour la Ligue 1 et la Serie A qui peut expliquer pourquoi EA perd progressivement les droits des clubs. Quand tu n'es pas modélisé tu vas chez la concurrence, normal non ?

  • Donc pour la première fois depuis 5 ans on a le droit à la modélisation de quelques joueurs de Lyon et de Marseille. Whaouw merci EA. Français et toujours oublié par EA Sports.

  • Des oublis incroyables dans la modélisation avec des joueurs comme Fati, Odegaard, Saliba avec des têtes génériques. Il faudra sans doute attendre l'année prochaine pour espérer avoir des vrais visages.

  • Des partenariats avec Milan AC et Inter qui ne débouchent sur aucune nouvelle face. C'est quoi l'intérêt de le vendre en tant que tel ?
    Bordel ce point m'exaspère, avec autant de ventes c'est quoi qui empêche EA de mettre en place une équipe qui parcoure l'Europe afin de modéliser les joueurs ? Certainement pas un problème de moyens financiers. Juste de la fainéantise. Sérieux des mecs chez eux tout seul devant leur PC y arrivent. Ce point m'énerve particulièrement car ça tue l'expérience et l'immersion en plus de restreindre les possibilités dans le mode carrière.


Je souhaite préciser que je ne joue ni à FUT ni à Volta. On me collera donc l'étiquette de pigeon que j'accepte volontiers avec un goût amer il est vrai.
Je suis un joueur solo de base. J'adorais étant plus jeune faire mon mode carrière avec mes équipes préférées, et aller chez les copains avec ma manette pour faire des soirées Fifa ou PES.
Les années ont suivi, les générations de consoles avec, et avec l'âge on se rend compte qu'étant gamin on est forcément moins chiant. On en attendait moins alors que les fabricants et éditeurs de jeux vidéo nous promettaient monts et merveilles à chaque sortie de console, puis de jeux vidéo. Avec la Playstation 4 je m'attendais à davantage de contenu et beaucoup plus de modélisations. Il aura fallu attendre entre Fifa 15 et Fifa 21, 7 années pour avoir Premier League, Bundesliga et Liga modélisées (en majorité mais pas complètement). La Coupe du Monde 2018 n'a strictement rien apporté en terme de contenu alors que c'est bien la Fifa derrière. J'ai certainement une vision utopiste et passionnée donc très subjective de ces sujets. Il n'empêche qu'en tant que client fidèle je me sens floué comme les clients de téléphonies qui paient toujours plus chers pour financer les "nouveaux" clients qui ont eux le droit à des remises.

En conclusion, si il y a bien un Fifa à ne pas acheter c'est celui-ci. Quoique je mettrai bien un billet sur le prochain qui sera vendu comme le premier de la nouvelle génération et donc pas le temps de faire autre chose que des MAJ graphiques. Nul et prévisible. Le pire dans tout ça ? Le succès toujours plus grand de FUT, manne financière énorme, tirant sans forcer sur les vaches à lait que sont les consommateurs même pas exigeants.

Mon avis ne changera rien, et la meilleure réponse que je pourrai apporter à la paresse de EA Sports est le boycott pour les prochains opus.

3/10.

RemsGoonix
3
Écrit par

il y a plus d’un an

16 j'aime

2 commentaires

FIFA 21
David_AVINENC
4
FIFA 21

FIFA SCRIPT

Cette critique se concentre sur le mode FIFA ULTIMATE TEAM de FIFA 21, toutes les remarques portant sur le jeu sont donc uniquement appliquées à ce mode de jeu seul. Si l’on doit bien reconnaitre...

Lire la critique

il y a plus d’un an

3 j'aime

FIFA 21
Chauve_qui_peux
2
FIFA 21

Et encore je lui ai donné sa chance...

Ca commençait bien pourtant, une interface sympa, une bande son qui passe bien, un menu très clair, on est jamais perdu, tout est logique. Non, c'est du bon boulot. Après, on ne va pas refaire...

Lire la critique

il y a 7 mois

2 j'aime

1

FIFA 21
Zingariello34
2
FIFA 21

Nouveaux espoirs, nouvelles désillusions

(Ma critique tournera essentiellement autour du mode de jeu Ultimate Team et du Gameplay, je ne suis pas assez « spécialiste» des modes Carrière ou Volta pour vraiment me prononcer).Suite aux...

Lire la critique

il y a plus d’un an

2 j'aime

Outlaw King : Le roi hors-la-loi
RemsGoonix
8

Brutal

Brutal comme une surprise inattendue. Brutal comme un coup d'épée sanglant. Brutal comme une superbe interprétation de son acteur principal. Brutal comme une reconstitution d'une époque de très...

Lire la critique

il y a 3 ans

31 j'aime

3

FIFA 21
RemsGoonix
3
FIFA 21

La déception de trop ?

La déception annuelle débarque de nouveau et le décalage entre prix d'achat, qualité intrinsèque du jeu au regard du passif des jeux vidéo de football et les ventes réelles est assez intéressant et...

Lire la critique

il y a plus d’un an

16 j'aime

2

The Highwaymen
RemsGoonix
7

Partir du passé pour aller de l'avant

Et si c'était en faisant des films d'époque que Netflix tirait sa carte du lot ? C'est avec The Highwaymen que je me fais la réflexion tant les films historiques et/ou ancrés dans les vieux...

Lire la critique

il y a 3 ans

16 j'aime