Où est le vrai jeu de rebellion?

Avis sur Far Cry 4 sur PC

Avatar Timst
Test publié par le
Version PC

Bon le jeu a 3 ans et déjà 82 critiques donc je vais pas m'éterniser sur ses qualités ; je dirais néanmoins que j'ai plutôt bien aimé son gameplay, son feeling et ses décors, ce qui au vu des notes et des critiques les plus upvotés me place dans une minorité. Je suis apparemment le seul a l'avoir préféré à Far Cry 3, que j'ai lâché au bout de quelques heures. Bien !

Le problème que je reconnais à Far Cry 4, et qu'on retrouve dans d'autres jeux ayant le même scénario de base (délivrer un pays d'une dictature), je pense notamment aux Just Cause et à Ghost Recon: Wildlands, c'est que ce qu'on nous propose est bidon. On nous vend un open world avec plein de missions de ravitaillement, sabotage, prises d'avant postes et ainsi de suite, l'idée étant qu'en accomplissant ces taches, on va contribuer à lutter, petit à petit, contre le régime. Chaque cache saisie renforcera notre faction, chaque convoi détruit affaiblira l'ennemi, chaque poster arraché et chaque village libéré changera l'opinion populaire, et ainsi la victoire finale sera l'accumulation de toutes nos actions.

Seulement évidemment, personne n'est dupe. Le "living, breathing world" c'est du flan, et il s'agit en réalité d'un parc à thème mis à la disposition du joueur, qui peut choisir à sa guise d'aller faire ses activités favorites sans qu'elles n'aient le moindre impact sur la réalité du jeu. Même à la fin, une fois toutes les bases capturées et le dictateur tué, il y'a toujours des tonnes de soldat royaux prêts à se faire tuer par le joueur (pour qui ? pour quoi?). Au mieux, nos actions changent quelques lignes de dialogue. L'impact est quasi nul, et ça fait que c'est dur de pas avoir une approche totalement méta au jeu, où l'on remplit des objectifs juste pour faire un 100%. L'immersion s'en trouve réduite.

Sans dire que l'approche parc de vacances militarisé est inintéressant, j'ai quand même un gros sentiment de manqué. On aurait pu – certes au prix d'un assez gros remaniement du gameplay et de l'histoire – rendre le jeu nettement plus dynamiques et la lutte des pouvoirs intéressante. Si nos actions (notamment pour ou contre les civils) étaient prises en compte, si le rapport des forces était réel et basé sur le territoire contrôlé et les ressources acquises, si les politiques du Golden Path étaient libres plutôt que basé sur une histoire à rail, Far Cry 4 aurait pu dépasser le stade de shooter sympa mais pas original pour deux sous. De mémoire, la suite de S.T.A.L.K.E.R avait exploré l'idée, et bien que c'était basique (et répétitif), l'idée était là. Avec un peu plus de gameplay que juste saisir et défendre des checkpoints, on aurait pu avoir un truc cool.

À la place, on a l'occasion de buter des fabricants de drogues en écoutant Yogi de Punjabi MC. C'est bien aussi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 114 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Timst Far Cry 4