Lourdingue !

Avis sur Far Cry 4 sur PC

Avatar silaxe
Test publié par le
Version PC

Far Cry 4 obtient dès à présent la palme du jeu le plus long, chiant et monotone de cette année 2015 (oui il est sorti l'année dernière, je sais). En lui-même il n'est pas si atroce mais la comparaison avec Far Cry 3 rend l'aventure affreusement redondante ! J'ai eu la force d'aller jusqu'au bout, c'est un exploit. Bon, sans terminer toutes les quêtes secondaires, faut pas trop m'en demander non plus et en jouant moins de deux heures par jour sinon l'ennui avait systématiquement raison de ma patience. Il ne se passe rien. Le néant pendant près de 26 heures !
D'entrée de jeu, le truc qui me soûle, c'est le nombre HALLUCINANT de collectibles. WHAT THE FUCK ?!! Comme tout monomaniaque faible et soumis qui se respecte, j'ai succombé à la récolte. Puis je me suis rapidement rendu compte de la supercherie, en me promenant sur la toile. Collecter les masques, les carnets, décoller les affiches ou encore faire tourner les cloches sacrées ne sert absolument à rien si ce n'est à satisfaire mon cerveau de psychopathe névrosé. Pas même à déverrouiller une mission secrète, genre l'assassin des masques de Yalung à buter ou autre. RIEN. C'est scandaleux de jouer avec le % de progression du jeu lorsqu'on prend en compte ces putains de collectibles qui rallongent outrageusement la durée de vie de Far Cry 4 qui, sans tout cela, n'est pas si long en réalité. Les développeurs connaissent parfaitement la force et l'impact de ces collectibles sur l'inconscient du joueur qui souhaite à tout prix les ramasser afin de déverrouiller les succès affiliés et le sentiment du travail bien fait en prime.
J'éviterai de ressasser ce que tout le monde sait, ce que tout le monde critique, c'est à dire l'architecture des jeux version Ubisoft : tours à déverrouiller, bastions à conquérir, antenne à péter, activités, gestion monétaire abracadabrantesque... Gerbant et fatiguant. Ils ont même réussi, selon moi, à louper l'arbre des talents. Une grande première. Il y a des fois où j'avais plus de 19 points de compétence à utiliser mais je ne pouvais pas. Désormais, on nous oblige à remplir des objectifs afin de déverrouiller les compétences de ton arbre de talents. Inception ! C'est débile et ce système de déblocage intempestif me rend marteau. Je débloque ! Argh...
Graphiquement le jeu est très beau en Ultra et les animations de votre personnage sont superbes. Ils auront au moins fait du bon boulot sur ce point. Le gameplay est dans l'ensemble exemplaire. J'ai beaucoup apprécié la diversité des armes proposée, il y en a plus d'une trentaine et pour tous les goûts. Génial ! Le maniement des armes est cool et plutôt bien rendu. Cela dit j'ai la triste impression qu'il est obligatoire pour le joueur d'avoir au minimum un lance roquettes sur soi. Sans cela, on ne s'en sort pas avec l'interminable harcèlement des PNJ qui, sur l'immense carte de Kyrat, ne vous laisseront pas deux minutes de répit. On est sans arrêt attaqué, agressé, interpellé, scandé, demandé, sollicité. C'est lourd. De fait, je remercie mon précieux RPG qui m'a suivi tout au long de cette aventure et qui m'a permis de me sortir du pétrin pas mal de fois.
Le scénario est très clairement LE point faible du jeu, outre sa répétitivité à l'égard de l'opus précédent. Franchement, l'histoire est inintéressante au possible et rien n'est fait pour nous plonger dans le monde de Kyrat. J'en ai marre d'être obligé de lire des notes disséminées de-ci de-là pour en savoir plus. C'est juste un moyen facile et expéditif pour les développeurs qui n'ont clairement pas envie de s'emmerder. J'ai du mal à comprendre comment on peut tisser une intrigue avec un méchant, Pagan Min, qui disparaît pendant les 3/4 du jeu. Sabal et Amita (j'ai été 100% derrière Sabal) sont deux beaufs qui se battent pour la même terre mais qui sont radicalement opposés dans les choix présents et dans leur vision de l'avenir à Kyrat. L'un est un violent conservateur des traditions (ce qui me ressemble un peu plus) l'autre est une excitée du dimanche qui souhaite changer le monde. Je n'avais aucune sympathie pour ces deux personnages. Je ne regrette pas d'avoir buté l'autre pimbêche et laissé en vie ce bon vieux Pagan Min. La fin m'a un petit peu consolé mais rien de fou non plus.
Bref, chers lecteurs suivez mon conseil. N'achetez pas ce jeu plein tarif, il ne vaut pas le coup. Ne l'achetez pas tout court d'ailleurs, il y a plein d'autres jeux qui valent plus la peine.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1303 fois
10 apprécient

Autres actions de silaxe Far Cry 4