👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Que donnerait le croisement improbable entre l'ambiance d'un Resident Evil, l'aspect cinématographique et la difficulté de certaines séquences semblant tout droit sorti d'un Dragon's Lair, et des combats de boss nécessitant un timing parfait ?

Ben ça existait déjà il y a 16 ans et ça s’appelait Fear Effect, un superbe jeu sorti sur la Playstation 1.

Vous incarnez un groupe de 3 mercenaires, chargés de retrouver la fille d'un puissant chef d'une Triade chinoise, mais cette dernière semble porter en elle une terrible malédiction, et bientôt l'enfer va commencer à s'abattre sur nos pauvres amis qui vont vraiment en baver. Car oui, le scénario de Fear Effect, et le jeu en général, ne fait aucun cadeau, nos pauvres héros vont tomber de Charybde en Scylla et leur voyage les mènera tout droit en Enfer (dans un dernier CD complètement dingue). Mature, Fear Effect l'est certainement et son ambiance de fin du monde l'a rapproché d'un certain Resident Evil pour la critique de l'époque, cependant le jeu est complètement différent du titre de Capcom sur bien des niveaux et notamment au niveau du gameplay.

Bien que la maniabilité du personnage peut sembler bien lourde, comme dans un jeu estampillé Capcom, le personnage possède des mouvements comme un demi-tour rapide et une roulade d'esquive qui rend le gameplay beaucoup plus nerveux et qui sont au centre de certains combats (Repasser dans un Resident-Evil like après avoir joué à ce jeu fait mal ^^).

Nos 3 héros : Hana, Glas et Deke que la narration va nous forcer à incarner alternativement pendant tout le jeu vont être confrontés à des ennemis en nombre et heureusement, ils vont pouvoir compter sur un sacré arsenal pour éliminer les hommes de main des triades, puis les zombies et autres joyeusetés démoniaques. Pourtant les munitions sont en nombre relativement limitées surtout pour les meilleurs armes, alors ne les gaspillez pas ! (Devoir se battre au couteau contre un fusil d'assaut ça ne finit jamais bien). Heureusement le jeu possède une possibilité de la jouer commandos pour tuer vos ennemis d'un seul coup si vous arrivez à aller suffisamment proche d'eux sans vous faire repérer.

Le jeu a un côté relativement arcade qui demande de maîtriser parfaitement les tableaux pour pouvoir avancer, car l'écran de Game Over … et bien vous allez le voir car le jeu est plutôt difficile ... difficile mais loin d'être impossible si l'on est un peu persévérant. A part un ou deux passages je n'ai jamais vraiment été frustré par cette difficulté. (Il faut cependant un petit temps pour bien s'habituer aux mécaniques de jeu).
La barre de vie est représentée par le rythme cardiaque du personnage, celui-ci s'affole lorsque le héros est blessé mais également lorsque l'arme se retrouve à court de munitions, c'est ça le fameux « Fear Effect ». Il est possible de se calmer en tuant les ennemis, en récupérant des munitions et en passant des checkpoints.

Le jeu va nous demander de résoudre certaines énigmes dont les solutions sont souvent cachées dans le décor (observez bien ! Parfois c'est légèrement illogique mais bon il faut le savoir ^^). J'ai été aussi agréablement surpris par les différents combats de boss qui sont assez nombreux au fil du jeu, ils sont bien ardus et demandent d'apprendre les patterns à la perfection (chose que je n'avais quasiment jamais fait jusqu'à maintenant dans un jeu vidéo, au petit bonheur la chance souvent ça passe … mais là … non ^^).

Au niveau des graphismes, le jeu utilise des décors entièrement animés qui sont en fait des vidéos tournant en boucle (le fameux Motion FX vendu par la boîte du jeu). Les personnages eux jouent la carte du cel-shading, qui n'en est pas vraiment mais c'est l'idée … assez novateur à l'époque, le jeu reste plutôt joli. A noter que du coup le jeu tient sur 4 CD alors qu'il peut se terminer en quatre heures lorsqu'il est bien maîtrisé, la première fois comptez-plus sur 6-7 heures de jeu. Alors oui c'est court, bien que je ne compte pas dans ce temps les différentes cinématiques du jeu qui occupent un bon quarante minutes et qui ne diffèrent quasiment pas du moteur in-game ce qui donne un côté fort cinématographique au titre.

Au moins le scénario est sans temps mort et me conforte dans l'idée que j'apprécie davantage les jeux pas trop longs en ce moment (Ou du moins qui ne s'étirent pas artificiellement). Le jeu possède différentes fins, qui se terminent assez brutalement je trouve, cependant je n'ai pas encore pu voir la True Ending qui demande de faire le jeu dans le niveau de difficulté le plus élevé, mais c'est cependant un challenge dont je m'acquitterai avec plaisir.

Fear Effect est donc un jeu qu'il faut absolument essayer pour ma part si vous aimez les challenges ! On pourra retrouver ces personnages un an plus tard dans Fear Effect 2 Retro Helix, un préquelle au premier épisode.

Clormer
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Les meilleurs jeux vidéo avec une héroïne, Les jeux avec les meilleurs boss et Jeux terminés en 2016

il y a 6 ans

Fear Effect
_Akiletour_
5
Fear Effect

80 % de frustration pour 20 % de plaisir

Vous savez, le jeux vidéo est ma plus grande passion depuis l'enfance et ce pour diverses raisons et parmi toutes ses diverses raisons, l'une d'entre elle se situe dans l'appelation meme de cette...

Lire la critique

il y a 7 ans

2 j'aime

1

Fear Effect
Kabuto
6
Fear Effect

Critique de Fear Effect par Kabuto

Un petit jeu bien sympa sur la première Playstation. Une jouabilité un peu limite mais un scénario adulte et efficace. Un vrai film d'action sur PSone.

Lire la critique

il y a 11 ans

1 j'aime

Fear Effect
diegowar
6
Fear Effect

Critique de Fear Effect par diegowar

Voilà un jeu dont je me souviens parfaitement du début... Et pour cause je n'étais jamais allé bien loin à l'époque (peut-être au deuxième CD (sur 4), mais même pas sûr). Du coup là en me refaisant...

Lire la critique

il y a 4 ans

1 j'aime

(500) jours ensemble
Clormer
9

La meilleure comédie romantique ? ... et pourquoi pas ?

(500) jours ensemble est une comédie romantique, prenante, originale et drôlement inventive. Contrairement aux autres films du genre, 500 jours ensemble choisit de nous montrer, non pas la rencontre...

Lire la critique

il y a 8 ans

10 j'aime

2

Silent Hill 4: The Room
Clormer
7

Fenêtre sur cour

Extrait du Journal Rouge "Je m'appelle Henry Townshend. Je vivais tranquillement dans l'appartement 302 de South Ashfield Heights. Et puis un jour, en me réveillant j'ai découvert avec effroi que la...

Lire la critique

il y a 7 ans

8 j'aime

2

The Last Express
Clormer
9

Aventure extraordinaire dans un train mythique

Un jeu extraordinaire et unique, qui reste malheureusement trop méconnu. Vous êtes Robert Cath, un américain devant rencontrer un ami à bord de l'Orient-Express. Vous arrivez à monter à bord...

Lire la critique

il y a 8 ans

6 j'aime

1