Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Le 1er vrai Final Fantasy?

Avis sur Final Fantasy II sur PSone

Avatar Kadmos
Test publié par le
Version PSone

Déjà en 1988, 1 an après la sortie du 1er épisode, la série se renouvelait et prenait des risques. Autant dans le gameplay que dans l'ambiance générale.

Le gameplay d'abord, avec un système d'évolution original: dans cet épisode on ne gagne plus de Xp. Les attributs et performances évoluent selon qu'on favorise plutôt l'attaque physique ou magique par exemple, ainsi les personnages se spécialisent au fil des combats. Il en va de même pour les stats(HP, MP, Def. etc..) et les personnages se spécialisent aussi dans les magies et les classes d'armes(épée, lance, hache, dague, arc etc..) qu'ils utilisent le plus souvent.
FFII proposait également un système d'énigme et de conversation intéressant avec des mots-clés à mémoriser(enregistrer en fait, rassurez-vous) et réutiliser avec des personnages clés.

Quant à l'ambiance, elle est plus soignée que celle du 1er qui était très minimaliste et il y a de vrais héros cette fois( avec des noms, un design et une certaine personnalité).
On a également pour la 1ère fois le schéma narratif de rebelles s'opposant à l'Empire malfaisant à-la Star Wars; schéma qu'on retrouvera plus tard dans les FFs pairs(le IV & VI) de l'ère pré-FFVII mais aussi dans FFVII lui-même(le conglomérat Shinra comme empire combattu par Avalanche) et FFXII.

Enfin et surtout cet épisode posait quelques éléments de la mythologie FF qui ont contribué à forger son identité: Y faisaient leur première apparition un Chocobo, Cid, la magie Ultima(qui a sa petite légende dans cet épisode), les airships à contrôler, l'équipement Genji(entre autres armes légendaires), ainsi que certains monstres récurrents emblematiques comme les Bombs, Adamantoise, Iron Giant, Behemoth etc... Ah y a aussi un Dragoon et le village Mysidia qu'on retrouve dans FFIV.

Amateurs de RPGs old-school ne passez pas à côté de ce FFII dans sa version PS1, plus proche de l'original que la version GBA: on peut même désactiver l'auto-target durant les combats pour jouer dans les mêmes conditions que sur Famicom! Le dernier donjon est long, difficile avec son lot de boss presque aussi fort que le boss final et surtout sans sauvegardes!

Ps:Les musiques sont plutôt chouettes aussi. Aux amateurs d'OST je recommande le Symphonic Suite qui contient le merveilleux thème de l'Armée rebelle en version orchestrale.(Scene VII)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 690 fois
8 apprécient · 2 n'apprécient pas

Kadmos a ajouté ce jeu vidéo à 3 listes Final Fantasy II

Autres actions de Kadmos Final Fantasy II