Avis sur

Final Fantasy IX sur PlayStation par Lonewolf

Avatar Lonewolf
Test publié par le
Version PlayStation

L'ultime œuvre du trio fondateur Hironobu Sakaguchi/Yoshitaka Amano/Nobuo Uematsu.

Après avoir atteint l'apogée sur Final Fantasy VI, difficile d'imaginer les voir refaire aussi bien.

Et pourtant...
Final Fantasy IX revient à la fantasy, récupère le système de classes (même s'il n'est pas directement dans le jeu, chaque personnage a clairement une classe imposée > Djidane le voleur, Grenat la mage blanche et invokeuse, comme Eiko, Bibi le Mage Noir...), ainsi que le principe des compétences liées à l'équipement.

Les personnages sont tous intéressants (bon, les artworks d'Amano ont été ensuite remis dans un design beaucoup plus mignon, mais ça passe assez bien), le scénario est prenant, et les musiques sublimes.

Le scénario, justement, est LE point fort.
Sous les graphismes mignons proches d'un Disney se cache un scénario adulte, mature, et surprenant.

Tout le long du jeu, on parle de l'Humain, de la vie, de la mort, et de la peur de cette mort.C'est ce qui rend d'ailleurs l'ultime boss logique et indispensable.
Et tout cela passe par un personnage en particulier > Bibi.

Un jeune Mage Noir, désireux de savoir qui il est, et se retrouve confronté à la dureté de la réalité de la vie...Et ce qui va avec.
Notamment à travers de la séquence du massacre des Mages Noirs sur le vaisseau par le Valseur.

Séquence sublime, violente, mais portée par un certain lyrisme grâce à la musique et au ralenti.

Final Fantasy IX est dramatique, malgré les apparences.
Et parfaitement mené.

Tout au plus regrettera-t-on le trip science-fiction vers la fin, qui en rebutera pas mal...

Le meilleur épisode de la saga, avec Final Fantasy VI.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 342 fois
7 apprécient

Lonewolf a ajouté ce jeu à 6 listes Final Fantasy IX

Autres actions de Lonewolf Final Fantasy IX