Patience : le jeu

Avis sur Forge of Empires sur Navigateur

Avatar Blèh
Test publié par le
Version Navigateur

Toujours à l'affut d'une occupation susceptible de nourrir mon besoin compulsif de noyer mes angoisses quotidiennes, c'est tout naturellement que je me suis dirigé vers un free to play de gestion. Les neurones sont occupés, le porte-monnaie reste calme, et je peux enfin oublier la platitude infinie de nos existences inutiles.

La première question qui se pose à tout joueur scrupuleux concerné par les free to play : est-ce du pay to win ? La réponse est non. FoE est un pay to aller plus vite, certes, mais la progression est infinie, alors, à quoi bon ? Il existe bien entendu une monnaie premium (ici, le diamant), mais on peut raisonnablement la farmer avec patience.

Patience, c'est le mot. Tout le jeu tourne autour d'elle et je ne peux que vivement déconseiller celui-ci à quiconque ne s'est pas fait répéter en boucle pendant toute son enfance qu'elle était mère de toutes les vertus, ou qu'avec longueur de temps, elle faisait plus que force ni que rage. C'est bien simple, le temps est la ressource la plus rare du jeu, et toute action nécessitera d'attendre (collecte des ressources, construction de bâtiment, création des armées, exploration, etc). Mais là où certains jeux gratuits tirent sur la corde de la façon la plus abusive possible, il semblerait que FoE ait réussi à trouver la fine ligne d'équilibre entre la rentabilité financière et le respect du joueur. Car même le joueur le plus pingre pourra accéder à toute l'expérience de jeu, y compris tous les bâtiments spéciaux et autres joyeusetés puissantes, sans pour autant se mettre en stase pendant de longs jours. Et pour cause, la stratégie de Innogames est plus subtile.

Dans FoE, il y a quasiment toujours quelque chose à faire. C'est important, parce que c'est comme ça que le joueur va prendre son pied. Petit à petit, on se plait à élaborer des stratégies pour farmer un maximum de monnaie premium en un minimum de temps, à équilibrer ses comptes en ressources pour rentabiliser ses cases/heures, à faire progresser ses "Grands Monuments", les bâtiments spéciaux qui peuvent être améliorés à l'infini, etc, etc. C'est précisément parce qu'entre ces moments d'action se placent des calmes plats, que la tentation d'acheter la monnaie premium se fait plus pressante : on ne dépense pas la monnaie premium pour gagner, mais pour prolonger l'expérience de jeu. Et c'est à mon sens ce qu'on est en droit légitime d'attendre d'un jeu gratuit. Pour le reste, si l'envie vous prenait de dépenser un peu de votre modeste obole, les offres promotionnelles régulières et la valeur du diamant bien équilibrée font que vous aurez raisonnablement de quoi vous amuser à pas cher.

Enfin, FoE est un MMO, et sa communauté est exemplaire. Peuplé de nombreux seniors en retraite ayant beaucoup de nostalgie pour leurs tableurs excel et autres joueur plus matures que notre désormais tristement célèbre Kévin, on ne peut qu'être surpris par le support et l'entraide qui existent au sein d'un serveur, fut-il francophone. Les anciens donnent de leur temps et de leurs conseils aux joueurs désireux de progresser, et pour peu que vous tombiez dans une guilde active, nul doute que ceux-ci n'hésiteront pas à vous booster un peu sur leur temps libre.

En résumé, je recommande Forge of Empire à tous les joueurs patients, amateurs de jeux de gestion, lucides sur ce qu'implique un jeu gratuit en terme de monétisation mais soucieux que cet aspect du jeu reste honnête. Si les premières minutes de jeu ne vous plaisent pas, passez votre chemin. Mais si celles-ci vous paraissent satisfaisantes, vous pourrez compter sur les features qui enrichissent le gameplay au fil de votre évolution, les nombreuses updates, et autres évènements ponctuels qui prolongeront votre plaisir au fil du temps.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 418 fois
2 apprécient

Autres actions de Blèh Forge of Empires