Critique Jeux Vidéo #63 : God of War

Avis sur God of War sur PlayStation 4

Avatar Jérémy Raikou
Test publié par le
Version PlayStation 4

Cet opus marque un changement radicale dans la série , une coupure net avec les autres mais sans pour autant regner ses origines . Voila comment je décrierai ce dernier god of war . dernier né de Santa Monica studio , ce jeu je l'ai pas seulement fini , je l'ai platiné et j'ai bien l'intention de vous laisser mon impression sur le jeu qui as reçu le titre de game of the year ( même si bon moi les récompenses pour les jeux ou les films je m'en fous un peu ) , et comme j'ai l'habitude de le dire dans mes critiques : mais que vaut donc ce god of war ? Allons voir ça de plus prés ...

God Of War ( 2018 ) - ... et se réfugia ensuite dans les contrés nordique . Mais le dieu de la guerre fut sans cesse rattrapé par son passé où la vengeance est reine ...

Le jeu s'ouvre sur la nouvelle vie de Kratos , ce dernier a reformé une famille et nous voyons une cérémonie d'adieux pour la femme de notre dieu . On découvre également que ce dernier a un fils : Atreus . Ces deux là vont devoir alors accomplir la dernière volonté de la femme qu'ils aimaient tant : répandre ses cendres au sommet de la plus haute montagne . C'est dans cet quête initiatique tant pour Atreus que pour Kratos que se lance notre jeu , quête qui sera ben sur parsemée d'embuches , rempli de monstres en tout genre issu de la mythologie nordique et germanique prêt à se foutre sur la tronche avec Kratos et son fiston , ça et aussi un mystérieux étranger venu régler des comptes avec notre dieu de la guerre . Meme si la quete du jeu peux paraitre simple aux premiers abords , tout ce qui englobe cette quête ainsi que ses deux acteurs principaux , Kratos et Atreus , est des plus profonde . Et la je sais , oh oui je sais ce que vous allez me dire , que c'est repompé sur the last of us avec la relation Joel / Ellie qui est elle même reprise dans d'autres œuvres typées post apo et gnagna et blablabla ! et bien vous n'aurez pas tout à fait tort , mais tout à fait raison non plus .

Certes la relation entre nos deux héros peut sembler stéréotypés mais pas inintéressante . Kratos veut cacher à son fils qu'il était un dieu de la guerre , et tout le monde semble à peu prés au courant de ça sauf Atreus lui meme , ce qui créer des situations assez délicates entre les deux . On observe aussi le rapport entre les deux qui as grandement besoin d'évoluer . Kratos est dur avec son fils , mais juste . Il veut lui faire comprendre que le monde n'est pas si manichéen que ça ( que des gentils et des méchants ) et que c'est plus compliqué que ça . Atreus lui veut prouver à son père qu'il est capable de survivre dans le monde dans lequel ils vivent et de remplir la quête comme il se doit , seulement il manque d’expériences et au fond de lui , n'arrive pas pleinement à accepter son père comme il est , et est chamboulé par le décès de sa mère. C'est au cours de ce voyage que les deux vont se connaitre et se comprendre l'un l'autre , et surtout s'accepter tel qu'ils sont . A la différence de The last of us ou nous suivons certes un père et une fille spirituelle apprenant et se découvrant l'un l'autre mais dans un presque film post apocalyptique où la survie et l'accomplissement est une priorité , ici dans God of War , il est plus question d'héritage, de partage , de transmission , d'apprentissage , le tout englobé dans un conte mythologique nordique où la famille est un point centrale .

La relation entre nos deux héros est quelque peu approfondi dans les dialogues que l'on peut avoir de temps au temps au cours de l'exploration des niveaux , ce qui est bien vu car comme je viens de le mettre en avant , un des points forts de ce jeu est le rapport père/fils , et ce que ce soit en terme de développement de personnage , de scénario , mais aussi au niveau du gameplay !

Un jeu au sommet de l'arbre Yggdrasil

Pour les habitués des anciens god of war , si vous avez peur que notre Kratos a trop changé , soyez rassuré , nous incarnons bel et bien ici notre dieu de la guerre . Certes son look a changé pour arborer une tenue collant avec le style nordique , mais sa puissance reste bel et bien là manette en main . Le gameplay en combat est d'ailleurs assez agréable . Ici , Kratos a troqué ses lames du chaos contre la hache Léviathan , une hache magique pouvant être jeté et revenir dans les mains du spartiate tel Mjolnir , le marteau de Thor ! Les combos à la hache se font vraiment de manière puissantes et de plus en plus naturelles à mesure que vous progresserez dans le jeu . La dimension action RPG du jeu pourront en faire frémir plus d'un mais elle n'est pas chiante au possible et reste simpliste quand on découvre qu'il suffit juste , avec nos points d'XP débloqué , activer tel ou tel compétences bloqué , que ce soit les attaques à la hache ou au corps à corps . Kratos est également équipé d'un bouclier avec lesquelles vous ferez les combos au corps à corps vous permettant donc de parer une attaque mais aussi de frapper brutalement un ennemi pour le surprendre et contre attaquer rapidement ( à peu prés la même chose que sur dark souls ) . Notre dieu de la guerre dispose en outre de la rage de sparte où il devient un véritable berserker ( encore un lien avec la mythologie nordique CHECK ! ) et où les habitués de la série retrouveront leur Kratos tout véner à ses heures de gloire en Grèce et où il pourra déchainer toute sa fureur au moins de différentes attaques dévastatrices à mains nues .

Viennent s'ajouter à cela les attaques runiques, qui sont des attaques magiques de glace sur la hache léviathan dont vous pourrez vous même choisir . Vous pourrez utiliser deux attaques runiques au maximum et avez une bonne palette d'attaques disponible . Ce qui me fais penser que chaque boutons est utilisé à bon escient au cours d'un combat . Mais il manque une chose en particulier : Atreus . Ce dernier est loin d’être handicapant dans les combats et vous est meme d'une grande aide . Et pour prouver en quelque sorte la ptite évolution de la saga , ce n'est qu'un détail mais , le bouton d'attaque pour qu'a Atreus est le bouton carré , bouton qu'on avait l’habitude de spammer en permanence dans les anciens god of war , tiens tiens :p . bon c'est juste un détail mais je voulais le souligner . Le jeune garçon tirera donc différents types de flèches et pourra par la suite , une fois ces compétences acquise , invoqué des créatures magiques qui serviront grandement .Atreus averti également son père des attaques qui vont venir sur lui et bloquera meme quelque ennemies avec la corde de son arc pour vous permettre de les exploser. Les combats gagnent en intensité , vous devrez limite chorégraphié vos mouvements et coordonnées les attaques direct de Kratos et indirects d'Atreus pour vaincre les adversaires les plus redoutables . Cependant , en parlant d'adversaire redoutables ...

Les portes grandes ouverts du Valhalla ont laissé passé quelque erreurs

Le bestiaire , meme si je le trouve respectueux de la mythologie nordique , n'exploite pas à fond son plein potentiel et nous ressert un bon nombre d'ennemies plusieurs fois . Attention tout de meme à ce que je dis , les ennemies sont stylé et ont prend un malin plaisir à les dégommer ,cependant c'est la variété des ennemies que je pointe du doigt et dont il faudra un bon nombre de temps , limite changer à une zone bien lointaine pour se retrouver avec des ennemies bien différent ( d'autant plus que Santa Monica n'échappe pas au '' on vous sert le même ennemie , mais yen a un de feu , un de glace , un de foudre et un de poison lolilol '') . Ils ont également réussi à placer des finish pour les ennemies , mais à force , même si ils sont trés bien fait c'est pas là le problème , ces finish move deviennent répétitifs et sont les mêmes pour un type d'ennemie , ce qui créer une certaine redondance à ce niveau . Et au niveau des boss , meme si ils sont impressionnant et jouissif à affronter ( comme tout bon god of war qui se respecte ) , je trouve mine de rien qu'il y en a que trop peu de mémorable et de charismatique ( attention , les boss en général dans ce god of war sont bien à affronter mais ne sont pas aussi mémorable que les autres des anciens opus :p ) . Les énigmes également sont un défaut prouvant une certaine répétitivité du titre avec souvent trois cloches ou trois leviers à actionner .

Cependant ne perdez pas espoir , car le jeu regorge d'autres qualités qui permettent de passer outre les défauts précédents et de nous intéresser plus au jeu , et là je veux passer par les personnages : Kratos et Atreus ne sont pas les seuls persos bien écrit dans ce jeu . Nous rencontrerons Brok et Sindri qui sont deux nains forgerons qui aideront nos deux héros à améliorer leurs armes , armures et autre équipement en plus d'avoir une histoire entre eux plutôt marrent à suivre et proposant des quêtes annexes enrichissant le LOR du jeu . Nous rencontrons également Freyja , une sorcière de la foret ainsi que Mimir , l’encyclopédie vivante du dieu Odin qui se rangera à nos coté . Tous deux seront d'une grande aide pour nos deux héros et se révéleront être des persos plus importants qu'il n'y parait . Rajoutez à cela également un mystérieux étranger au début de jeu vouant un amour pur et sincère pour notre ami Kratos ^^^:3 . Non jdéconne , il veulent tous deux se défoncer la gueule , et ce pour une bien bonne raison que je vous laisserez le soin de découvrir . Le scénario du jeu est d'ailleurs bien rythmé et équilibré , vacillant entre scène d'action , d'émotions et d'épicness le tout soutenu un jeu , réalisé en un unique plan séquence , sans aucune coupure au niveau des cinématiques ou des phases de combat , nous sommes plongé dans l'histoire sans temps mort ( sauf si vous crevez bien sur :p , ou lorsque l'on passe par les portails astraux qui servent de mini cut , et encore ) .

Un long Hiver nommé Kratos

God of War mes enfants , est un trés beau jeu. Il jouit d'un moteur graphique impeccable et d'une direction artistique détaillé . C'est sans doute pour moi un des plus beaux jeux de la ps4 ( peut etre meme le plus beau ... ) qui rend l'aventure des plus agréable à traverser . Que ce soit la texture de l'eau , des feuilles , du soleil , de la roche et même des différents environnements qui rend notre aventure diversifié à souhait au moyen des différents royaumes à notre portée . 9 Royaumes dont seulement 6 de disponibles , ce qui est un peu dommage mais qui est compréhensible scénaristiquement parlant . Midgard , Alfheim, Helheim, Muspelheim et Niflheim sont disponible tandis que Svartalfheim, Vanaheim, Asgard sont inaccessible . Quand à Jötunheim , c'est là où se trouve la plus haute montagne qui scellera la fin du jeu . Les différents mondes que l'on pourra explorer regorge de diversité , et surtout le monde principale Midgard qui jongle entre un foret luxuriante , des montagnes inhospitalière , des champs enneigés et des cavernes regorgent de trésors . Le royaume d'Alfheim est magnifique , alliant l'architecture des elfes à la nature . Le royaume d'Helheim est terrifiant par son coté trés fantomatique , et est l'équivalent des enfers dans la mythologie grecque . Le royaume de Muspelheim est volcanique et ne demande qu'aux personnes s'y aventurant , de faire exploser tout leur plein potentiel au cours de défis . Et enfin le royaume de Niflheim est un véritable piège à lui tout seul avec sa brume toxique piégeant plus d'un aventurier à cause des trésors qu'il regorge .

La musique du titre ne fait que renforcer l'ambiance et l'environnement dans lequel nous nous trouvons et arrive à sublimer les moments épiques , de tentions ou encore touchants . Si la durée de vie de l'aventure est satisfaisante , sachez qu'il y a également un bon nombre de choses à faire une fois celle çi terminé comme les quêtes de Brok et Sindri , les épreuves du feu , le labyrinthe des brumes ou encore la chasse aux Valkyries qui sont les ennemies les plus puissantes du jeu ( surtout leur cheffe Sigrun contre laquelle j'ai du recommencer et me perfectionner un gros nombre de fois . ) Le jeu est suffisamment long et riche pour que personne en soit laisser pour compte , que ce soit les nouveaux joueurs/joueuses trouvant ici un bon défouloir doublé d'une aventure bien construite , et les vétérans de god of war qui verront en ce jeu comme un vieil ami ayant changé d’orientation certes , mais ne reniant pas du tout son passé .

Conclusion : Changement d'orientation pour la saga god of war , Kratos déménage chez les nordique mais ne perd en rien de sa superbe . Le jeu ne renie pas les origines des précédents opus et arrive à se créer sa propre identité tout en restant un opus de god of war ( un peu comme un ptit frère adopté mais qui se retrouve être bel et bien ton frère de sang ! ) . Le changement du beat'em all au action RPG peut être déroutant mais on arrive à s'y faire . L'écriture de l'histoire , les personnages , le gameplay et l'ambiance participe à la qualité du jeu qui est parfois entaché à cause de certains ennemies , énigmes et autre passages qui peuvent être répétitifs et chiant lors de longues sessions . Reste que God of War est un jeu trés solide que je vous recommande et un des meilleurs auquel j'ai pu jouer ces dernières années .

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1242 fois
12 apprécient

Jérémy Raikou a ajouté ce jeu à 1 liste God of War

Autres actions de Jérémy Raikou God of War