Avis sur

God of War sur PlayStation 2 par khms

Avatar khms
Test publié par le
Version PlayStation 2

God of War, vous le savez probablement déjà, propose une vision originale de la Grèce Antique dans un beet'em all sanglant et sans pitié. Kratos, pour se libérer d'une malédiction doit aller botter le derrière d'Arès, le Dieu de la Guerre.

Bon, soyons clair, tout d'abord le scénario n'est qu'un prétexte, pas très entraînant, assez grossier et desservi par un héros qui peine souvent à convaincre, sa voix d'ado rebelle dans la VF n'aidant pas, mais ce n'est pas là ce qui nous intéresse.

God of War, c'est surtout une aventure épique, et à ce niveau-là, le jeu s'en sort plutôt bien. Après un fantastique premier niveau sur un bateau où on va charcuter une hydre (meilleur combat du jeu imho), on débarque dans une Athènes à feu et à sang dont le point culminant réside dans un plan épique où Arès, gigantesque, dévaste une armée entière, puis on ira jusque dans le temple de Pandore, juché sur le dos du titan Cronos, grandiose également, subir des épreuves des Dieux. Et globalement ça se passe bien. L'aventure est très fluide avec peu d'écrans de chargement, l'action est soutenu et le rythme avec les énigmes est bien géré. Enfin le tout est porté en avant par un score fantastique qui ne s'arrête jamais et met sans cesse en avant les accents guerriers de l'aventure.

La maniabilité de Kratos est qui plus est très bonne, les combos sont assez nombreux et suffisamment jouissifs, et les différents pouvoirs sont tous amusants à utiliser. Enfin, le jeu est très beau et fluide (il n'a ramé qu'à une reprise chez moi), et on sent que le boulot a été poussé de ce côté-là.

Cependant God of War n'est pas exempt de défaut. À commencer par le design globalement mauvais. Si Kratos est assez cool, on ne peut pas en dire de tous les monstres que l'on croisera lors de l'aventure ou des décors qui peinent à émerveiller. La palette de couleurs est d'ailleurs franchement limité avec beaucoup de gris, surtout à Athènes, même si ça s'améliore sensiblement dans le Temple de Pandore. La palme du look le plus dégueulasse revient enfin à Arès et son affreuse pilosité blonde translucide et ses lames araignées franchement bidons.

Ensuite tout le jeu n'est pas franchement une partie de plaisir. On se coltine ainsi nombre de passages exaspérants, où les ennemis ne semblent plus s'arrêter de spawn, où la maniabilité fait défaut (les poutres dans le Défi d'Hadès...), ou pire encore, quand le jeu semble tout simplement ne plus vouloir qu'on avance : je parle bien évidemment de l' A F F R E U S E séquence où l'on doit pousser une caisse alors que des ennemis popent à l'infini. J'avais pas piqué une colère comme ça depuis une éternité. C'est peut-être le propos du jeu, mais pour le coup, ce n'était juste plus amusant.

God of War n'est pas un mauvais jeu, mais il reste au final un simple beat'em all, malgré ses nombreuses qualités. Il est finalement rabaissé par des combats exaspérants à la longue, une poignée d'énigmes fastidieuses et un emballage souvent ridicule. Du coup j'attends beaucoup de ses suites et espère qu'elles seront à la hauteur de l'ambition du premier. Vivement !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1103 fois
13 apprécient · 1 n'apprécie pas

khms a ajouté ce jeu à 3 listes God of War

Autres actions de khms God of War