Où est Charlie!

Avis sur Heavy Rain sur PlayStation 3

Avatar Aurélien Glabas
Test publié par le (modifiée le )
Version PlayStation 3

Dans la peau de quatres personnages, tous aussi charismatique les uns que les autres, on a rarement prit autant de plaisir à changer tour à tour de protagonistes. Le jeu, glauque et immersif, s'apparente pratiquement à un film. Je peux d'ailleurs comprendre la réticence de nombreux gamer à suivre et obéir finalement au jeu.

Chaque action peut-être ou non réussie, et comporte toujours des conséquences pouvant même mener à la mort du personnage. La fin peut être constamment modifiée. Je n'ai que pour ma part tenté la fin la plus heureuse, recommençant les actions non concluantes. Mais je pense prochainement retenter en étant le plus idiot possible, rien que par curiosité. A cela s'ajoute les nombreux mouvements n'ayant aucune importance sur la trame, jongler, observer, s'asseoir... et bien j'y voie du génie tant le personnage devient alors humain.

Histoire badante d'un homme qui avait tout, et qui a tout perdu. Le grand classique de l'époque ensoleillée ou tout va bien pour finir dans un buibui de banlieue pauvre avec ce qui lui reste. L'élément perturbateur qui bascule le train train quotidien si confortable. La musique ! élément important qui peut transformer un mauvais jeu en chef d'oeuvre est ici utilisé avec brio ! Chaque note étant en parfaite corrélation avec le jeu.

La liberté est certes restreinte, mais pour ma part, j'ai rarement pris autant de plaisir à suivre la trame scénaristique d'un jeu. Car oui, ici le scénario est en or, et c'est pour ça qu'il mérite cette note. Il faut alors le prendre comme un film interactif et, malgré les avis défavorables, j'en redemande encore !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 257 fois
2 apprécient

Autres actions de Aurélien Glabas Heavy Rain