Fuchsia, turquoise, palmiers et SHOTGUN

Avis sur Hotline Miami sur PC

Avatar parasaurolophus
Test publié par le
Version PC

Le gros point fort du jeu, c'est son ambiance...

Cet espèce de psychédélisme fuchsia/turquoise des années 80... Ces gros pixels pour nostalgiques... Cette électro aux sonorités très DX7 (synthé légendaire des années 80)... La bande son fait un peu penser à Drive, mais aussi à celles de films comme Scarface (tout en restant moderne)... Elle donne la pêche ET des pulsions meurtrières.

Ça tombe bien, le héros sous cocaïne (ou un truc moins cher) est ultraviolent, repeint les murs avec les moignons sanguinolents de mafieux russes qu'il défonce à la chaîne en avançant très vite.
A part deux trois boss et événements scriptés, le jeu se résume à ça... A chaque étage du bâtiment qu'on visite, on doit tuer absolument tout le monde. Ensuite, une petite flèche nous autoriser à monter les escaliers/prendre l'ascenceur. Simple, mais efficace.

Comme c'est un jeu vintage, il y a du scoring, qui permet de débloquer quelques surprises, comme des armes ou des masques à bonus... Et évidemment, à l'instar des premiers GTA, les points, on les gagne en étant violent ! Tuer un ennemi à terre avec d'ennuyeux pains dans la gueule, c'est moins la winne que de lui fendre la tête avec un katana. Du coup, le niveau de violence n'a pas grand chose à envier à celui de Manhunt... Miam !

Mais contrairement au jeu de Rockstar, le gameplay est ultranerveux et ne donne pas droit à l'erreur. Une balle, un petit coup de batte, et il faut tout recommencer depuis le checkpoint. Surtout que, malgré une IA qu'on va qualifier de vintage (pour être gentil), les ennemis sont très vifs et rendent le jeu particulièrement difficile... Alors même si c'est bourrin, passé le troisième niveau, vous avez intérêt à planifier vos actions un minimum...

On tente d'ailleurs certains passages une bonne centaine de fois avant de les réussir... Les 10 premières fois, on est frais comme un gardon. De la 11e à la 30e fois, on commence à avoir la mâchoire tendue. Après, ça y est... On en a juste marre... Mention spéciale au dernier survivant de chaque niveau relou, qu'on approche toujours par derrière avec d'infinies précautions et qui comme par hasard a des réflexes monstrueux. Loi de Murphy...

Malgré cette difficulté, la durée de vie est très courte... Une bonne après-midi. Et heureusement ! Parce que, malgré ses grandes qualités, le jeu est ultra-répétitif. Les ennemis sont peu variés et beaucoup de missions se ressemblent. Quelques heures de jeu de plus, et l'effet de la coke retomberait, nous plongeant dans l'ennui.

Mais bon, pour 9 euros sur steam, c'est franchement un gros gros "must". Foncez !

EDIT : Sur le côté répétitif... Je crois que j'ai été un peu dur... J'y joue encore tous les soirs sans vraiment me lasser. C'est qu'obtenir A+ et faire des combos de plus de 10 kills, ça demande de bien réfléchir à ses tactiques, c'est super stimulant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 544 fois
10 apprécient

parasaurolophus a ajouté ce jeu à 3 listes Hotline Miami

  • Jeux vidéo
    Jaquette Minecraft

    Top 10 Jeux vidéo

    Avec : Minecraft, Grand Theft Auto : Vice City, The Legend of Zelda : Ocarina of Time, Pokémon Bleu,

  • Sondage Jeux vidéo
    Cover Les jeux les plus violents

    Les jeux les plus violents

    Avec : Manhunt, Soldier of Fortune, Postal 2, Hotline Miami,

  • Jeux vidéo
    Cover Les jeux de gauche

    Les jeux de gauche

    Assis, les damnés de la teerreu ! Assis, les forçats de la faim ! Prenez donc cette belle maneetteu Délivrez les PNJ du cachot !...

Autres actions de parasaurolophus Hotline Miami