Petit framerate et grosses patates

Avis sur Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau sur Nintendo Switch

Avatar nAKAZZ
Test publié par le
Version Nintendo Switch

Commençons par les points faibles du titre : la technique et la redondance générale.

Pour le premier point, il faut admettre que c'est globalement assez foireux, musō oblige diront certains. On a un framerate qui fait le yoyo entre 20 et 30 la plupart du temps et entre 15 et 25 (max) sur certaines maps, couplé à des rendus parfois très disgracieux bien que la plupart du temps on retrouve peu ou prou l'aspect de Zelda BotW.
S'ajoute à ça une caméra ultra reloue en intérieur qui va avoir tendance à camoufler notre personnage ou à se coincer dans les murs.
Ce n'est jamais trop pénalisant mais ça reste pénible quand la majorité de la carte se passe dans des couloirs.

Concernant la redondance, j'aurais tendance à dire que ça doit être normal pour un musō (je suppose vu que je n'y joue jamais).
Taper des milliers d'ennemis sans IA avant d'affronter le "gros mobs à pattern", ça fait le taf, c'est même intéressant mais uniquement jusqu'à ce qu'on ait fait le tour du bestiaire et qu'on se retape encore et encore les mêmes unités avec les mêmes comportements. Arrivé là, forcément, la lassitude s'installe.
De mon côté j'ai fait la moitié du jeu en ponçant toutes les missions annexes possibles entre les principales, c'était cool. Puis j'ai rushé les principales sur la deuxième moitié. Heureusement, le jeu a la sage idée de ne pas forcer à farmer comme un malade pour voir le bout du scénario.

Au niveau des réussites, on trouve le nombre de personnages jouables assez élevé mais surtout la réelle variété entre eux, chacun ayant vraiment un style propre et des avantages/désavantages assez clairs.
Le taf effectué pour proposer un moveset "typé musō" pour chacun d'eux est assez remarquable, tout en restant globalement très cohérent et respectueux du matériau d'origine.
Par ailleurs, la possibilité de jouer les créatures divines apporte un point de vue différent du monde ultra appréciable.

S'ajoute à ça une narration assez présente proposant plus de cutscenes que l’entièreté de Zelda BotW. Le tout avec une qualité équivalente ou presque à celles du jeu d'origine et soutenant un scénario classique mais qui fonctionne bien.

Pour résumer, on a un musō -avec les défauts que ça implique- ayant transposé d'une manière efficace et respectueuse l'univers de Zelda BotW dans un genre pourtant très différent.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 95 fois
Aucun vote pour le moment

nAKAZZ a ajouté ce jeu à 2 listes Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau

  • Jeux vidéo
    Jaquette Assassin's Creed Odyssey

    Jeux terminés en 2020

    Avec : Assassin's Creed Odyssey, Assassin's Creed Odyssey : L’Héritage de la Première Lame, Assassin's Creed Odyssey : Le Destin de l’Atlantide, The Room,

  • Sondage Jeux vidéo
    Cover Les meilleurs jeux Zelda

    Les meilleurs jeux Zelda

    Avec : Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau

Autres actions de nAKAZZ Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau