Avis sur

Life is Strange 2 sur PlayStation 4 par JipéF

Avatar JipéF
Test publié par le
Version PlayStation 4

Critique sans spoiler

Ca y est, la saison 2 de Life is Strange est lancée ! Elle est évidemment attendue au tournant, car les écueils potentiels ne manquent pas : est il possible de renouveler le gameplay et de proposer une mécanique aussi géniale que la manipulation du temps du premier ? Dontnod sera-t-il capable de proposer une intrigue qui fasse mouche avec autant de pertinence ? D’améliorer une technique un peu vieillote ? Autant de points sur laquelle la prequel Before the Storm, développée par Deck9, avait timidement choisi de rester en retrait en se contentant d’un fan service de bon aloi. Placé dans une situation moins confortable et plus ambitieuse, Dontnod n’avait pas d’autre choix que de relever tous ces défis, et semble heureusement bien parti pour assurer la plupart avec beaucoup de réussite. Car oui, maintenant que je l’ai terminé je peux le dire, cet épisode 1 de Life is Strange 2 est plein de promesses totalement enthousiasmantes et démontre avec évidence le savoir faire du studio parisien en matière de fiction interactive, et ce sur plusieurs points.

Sur le gameplay tout d’abord, en mettant en scène un duo fraternel. Le joueur incarne Sean, qui a 7 ans de plus que son frère Daniel. Mais plutôt que d’incarner les deux en alternance, comme c’est souvent l’usage, le joueur, dans sa position de grand frère, forgera le comportement de Daniel en fonction de ses actes, plus ou moins répréhensibles.

Et ce ne sont pas les occasions qui vont manquer : le scénario, c’est le deuxième point, mettra le duo dans des situations tour à tour touchantes, éprouvantes ou contemplatives. C’est assurément la plus grande qualité de ce Life is Strange 2 : le script enchaine des séquences tellement bien écrites qu’il est impossible de rester de marbre et de ne pas prendre son rôle de grand frère protecteur au sérieux. Quand Daniel tombe et se fait mal, on s’en veut. Quand il supplie parce qu’il a faim, difficile de résister à la tentation de voler une barre chocolatée à la supérette. Cette empathie évidente, presque naturelle, en fait un jeu magistralement mis en scène et difficile à lâcher.

Enfin, contrairement à la majorité de ses concurrents, Life Is Strange 2 donne une grande sensation de liberté dans les choix effectués. Les mécaniques de jeu sont naturelles et bien pensées, mais surtout elle évitent avec brio l’effet « poudre aux yeux » : les choix sont fréquents, les conséquences réelles et souvent imprévisibles. Il y a toujours plusieurs dénouements possibles, même avec une trame globalement fixée, mais le jeu nous ramène doucement et sans douleur vers cette dernière sans vraiment que l’on s’en rende compte, en maintenant cette sensation de contrôle.

Alors bien sur, ce n’est que le premier épisode et il est encore trop tot pour crier au génie. Mais DontNod semble quand même très bien parti pour ré-itérer la réussite de Life Is Strange premier du nom, à travers des thèmes actuels et émotionnellement forts couplés à un gameplay adapté. On applaudit des deux mains, puis on croise les doigts pour que la suite soit du même acabit.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 581 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de JipéF Life is Strange 2