Y en a même qui disent...

Avis sur Mad Max sur PC

Avatar jeds
Test publié par le
Version PC

Les jeux à licence sont souvent passables, c'est peu de le dire... Voir débarquer un jeu Mad Max alors que le film Fury Road est un succès transpire un rien l'opportunisme... Star Wars battlefront nous y a préparés, les jeux tirés de franchise célèbres s'annoncent vides et insipides, faudra faire avec... L'intro du jeu à le mérite d'être rapide et de respecter le rythme de l'oeuvre originale, Max, se fait piquer son interceptor, par le toujours plus taré Scrotus, et finit par lui enfoncer une tronçonneuse dans la tronche avant de se réveiller sonné chez un Golu... "mutant nain soumis aux radiations" lui proposant de recréer avec lui la voiture divine: la magnus opus. Ce qui est clair, c'est que les réalisateurs du jeu ont digéré l'ensemble des 4 films tant le produit ressemble à une synthèse des moments forts des différents épisodes (bon ok, c'est surtout Fury Road qui semble les avoir le plus marqués). Pourtant, ça marche, scénaristiquement c'est même bien mieux que le troisième épisode (ouais, c'est pas compliqué et alors?) et surtout il y a sur la fin, un petit souffle épique et une vraie rage/soif de vengeance assez jouissive, il faut bien l'admettre.

Du point de vue du jeu et de sa proposition, le moins qu'on puisse dire, c'est que l'ensemble se montre généreux! Il y a des millions de milliers de milliards de trucs à faire dans ce désert, parfois pas palpitants (casser des pylônes et autres tours de guets), parfois sympathiques (exploser les camps des "chefs", les quêtes annexes des personnages), ceci dit hormis en de rares moments (deux, précisément), le jeu ne vous obligera jamais à faire quoi que ce soit et libre à vous de le traverser en ligne droite. Pour les plus complétistes, on peut même tenter le 100% après le générique de fin. Bref, entre 20 et 40 heures de jeu sans se forcer.

Mais la plus grande réussite de ce Mad Max, c'est sans nul doute son univers et SURTOUT, son désert! Là où le pari semblait assez casse-gueule, où la répétitivité des environnements paraissait garantie, Avalanche studio parvient à créer le désert le plus varié et honnêtement le plus sublime (oui, même que Journey) de tous les temps. C'est bien simple, on joue avec le doigt sur la touche F12... Canyon rouge, restes de civilisation, lacs de pétroles, villes-temples, et autres sont autant de raison d'arrêter la course folle de notre magnus opus pour s'abreuver de cette mélancolie désertique. Le cycle jours/ nuits achèvera de convaincre les plus sceptiques. Une toute dernière mention, pour cette partie formée de dunes au Nord-Est de la carte vous proposant d'explorer bon nombre de bâtiments ensevelis,(église, aéroport, métro) quand le post apo rencontre le film d'angoisse: bravo! Définitivement, Mad Max est l'un des plus beau monde ouvert que j'aie vu, c'est indéniable.

Il reste donc à accorder au jeu le prix du meilleur simulateur de Mad Max (y en a pas eu des masses) car s'il contient des défauts, tels sa répétitivité dans les tâches annexes, quelques bugs de collisions/explosions, ou la saut le plus inutile de l'histoire de l'humanité; le tout est tellement fidèle au matériau de base, en proposant des moments incroyablement cathartiques (les poursuites en bagnoles rhaaaaaaaaaaaaaa) que cela force le respect.

Dernier argument justifiant à lui seul l'achat immédiat et irréfléchi du jeu: les tempêtes dans le désert... Waouw.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 806 fois
17 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de jeds Mad Max